Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 20:18

framing_armageddon.jpg

4

 

 

Après avoir sorti un album exceptionnel par sa dimension historique en 2004 avec « The glorious burden » avec un nouveau chanteur le talentueux Tim Owens , Iced earth se trouve atteint d’un certain syndrome de folie des grandeurs et décide de sortir un double concept album dont la première partie « Framing Armageddon, something wicked part 1 » voit le jour en 2007.

Retour cette fois ci à l’esthétique pseudo Maidenienne si hideuse du groupe sur la pochette et omniprésence de Jon Schaffer qui remplace son batteur par Brent Smedley et assure seul toutes les parties de guitares et basse de ce disque.

Après une courte introduction mélodieuse, on retrouve très vite le son tranchant de la guitare de Schaffer sur « Something wicked part 1 » titre étrange patinant un peu sur place avant de prendre son envol sur les grandes harmonies vocales sublimées par Owens.

Après deux autres transitions d’une minute chacune dont une brillamment chanté par Owens(« The motivation of man » ) sur fond de cris de foules, on aborde « Setian massacre »  heavy metal, rapide, intense à l’ambiance apocalyptique très prenante.

Changement d’orientation avec « A charge to keep » superbe power ballade aux refrains agrémentés de chœurs puissants absolument irrésistibles.

Puis la douce et subtile transition « Reflections » introduit par contraste le très violent « Ten thousand strong » aux rythmiques thrasisantes rentre dedans dopées par un  chant suraigu à la Judas priest.

Malgré son dynamisme, je n’ai pas trouvé ce titre trop téléphoné très réussi.

On est en revanche encore surpris par la transition cette fois ci ethnique (« Execution ») qui vient lancer « Order the rose » inexorable mid tempo que le chant de Ripper rend divin sur les superbes envolées des refrains.

Après une transition cette fois science fiction (« Cataclysm ») , Iced earth s’aventure sur le terrain du rock progressif avec « The clouding » morceau planant puis plus dur de plus de neuf minutes à la Pink Floyd.

La rage revient  fugacement avec « Infiltrate and assimilate » qui patauge de manière désordonnée et pompeuse.

Pas grand-chose à signaler sur « Retribution through ashes », mid tempo bien exécuté sans relief particulier.

Nouvelle interlude ethnique façon tam-tam (« Something wicked part 2 ») avant l’orientalisant et baroque « Domino decree »  aux démentes envolées vocales d’Owens.

La violence désordonnée de « Framing Armageddon » le rend pénible, tandis que la classe du duo Schaffer/Owens resurgit pleinement sur le majestueux « When stars collide » truffé de chœurs magnifiques.


La fin du disque avec  « The awakening » est véritablement étonnante avec des chants arabes aériens aux vertus apaisantes.

En conclusion, on peut reprocher beaucoup de choses à « Framing Armageddon, something wicked part 1 » : son coté boursouflé, sa longueur excessive, son fourre tout musical lui conférant un coté indigeste et peu accessible.

Mais quand on fait abstraction de ces défauts certains, on découvre une œuvre puissante, audacieuse, doté de quelques merveilles musicales.

Délaissant son power heavy musclé sans fioriture mais un peu lassant sur la durée, Iced earth se montre ici plus varié et convainquant dans les mid tempo aériens et symphoniques.

Il est vrai que Ripper Owens est ici encore une fois ahurissant dans ses performances vocales et s’affirme comme l’une des plus grandes voix contemporaines de ce style de musique.

Pourtant, le tyran Jon Schaffer jugera que l’aventure n’a que trop duré et s’empressera un an après de réembaucher le chanteur originel Matthew Barlow et de virer un Owens pourtant irréprochable dans ses prestations.

La fin donc sur cet album riche, ambitieux et difficile d’une courte mais néanmoins belle aventure entre les deux hommes donc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Heavy Metal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens