Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 18:36
Greatest hits (The Offspring)

Comme vous le savez, je ne suis pas un grand aficionado des californiens de The offspring mais vais-je toutefois m’atteler à ce « Greatest hits » sorti en 2005 et joliment garni de quinze titres.

Avec sa pochette sombre et sobre, « Greatest hits » vient rappeler les quinze ans de carrière du groupe avec beaucoup de hits radio principalement placés dans les années 90.

On débute par « Can’t replay » qui illustre fort bien la formule la plus utilisée par le groupe à base de riffs immédiatement mémorisables, de couplets soutenus et de refrains fédérateurs et souvent à mon gout braillards.

Arrive ensuite le premier et immense tube du groupe « Come out and play » porté par un riff oriental assez novateur, rythme punk rock musclé et des refrains particulièrement accrocheurs.

Autre tube mais de portée moindre, le puissant « Self esteem » se montre particulièrement irritant par la voix gueularde de Dexter Holland.

Rien à dire en revanche sur « Gotta get away » autre tube fluide et maitrisé.

On retrouve le coté chien fou des débuts sur « All I want » rapide, fougueux et désordonné puis prend le temps de placer un mid tempo plus mélodique et cadré sur « Gone away ».

Coup de génie des Californiens sur le fun et cynique « Pretty fly for a white guy » qui fut un colossal succès commercial tandis que « Why don’t get job » et son rythme atrocement grossier façon fête de la bière de Munich, révulse fortement.

Encore un tube (et oui !), celui-ci parfait, « The kids aren’t alright » rapide, fluide et incroyablement accrocheur.

Rythme chaloupé et ambiance déconne sur « Original prankster » avant une autre poussée de fièvre sur « Want you bad » nouveau tube qui touche sa cible, l’adolescent un tantinet rebelle, mais pas trop.

L’intensité chute fortement sur « Defy you » mid tempo lourd un brin poussif puis tout vire à la déconne entre copains de dortoirs/garage sur « Hit that » et ses petits bruitages de synthétiseurs allié avec des refrains pourtant puissamment rock.

Pour terminer, viennent « Head around you » direct et sans fioritures et un abominable remix de « The kids aren’t alright » absolument dispensable.

En conclusion, « Greatest hits » tient toutes ses promesses et ne ment pas sur la marchandise avec un groupe disons le franchement adepte des hits parades par la production de single punk rock énergiques et efficaces qui malgré leur pauvreté et les limites vocales évidentes du chanteur, trouvèrent leur public composé de jeunes, rebelles.

Bande son idéale pour les fans de sports dit extrêmes à base de glisse (skate, bmx, surf), « Greatest hits » permet de jauger l’efficacité maximum d’un groupe âgé aujourd’hui de 25 ans et aux dernières nouvelles toujours en activité.

Greatest hits (The Offspring)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Punk Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens