Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 22:00
Americana (The Offspring)

Sorti en 1998, « Americana » marque le franchissement pour The offspring d’un cap supplémentaire pour passer du statut d’outsider à grosse cylindrée du rock.

Derrière cette pochette enfantine un brin ridicule et un après un « Welcome » de façade, « Americana » débute par un « Have you ever » saccadé marqué par les traditionnels chœurs beuglés si cher à la bande.

La formule est répétée quasiment à l’identique sur « Staring at the sun » mais avec beaucoup plus de conviction et d’impact.

Vient ensuite le gros tube pseudo comique « Pretty fly for a white guy » narrant les péripéties d’un petit blanc cherchant à singer la culture hip hop et les durs à cuir blacks et latinos.

Après ce titre plutôt entrainant vient la fusée « The kids aren’t alright » tube imparable mêlant vitesse, fluidité et rythme irrésistible.

Difficile de faire plus punk rock basique que « Feelings » rapide mais particulièrement peu intéressant et on ne peut pas dire que The offspring se montre beaucoup plus inspiré dans le registre plus calme de « She’s got issues ».

Nouvelle prise de vitesse sur l‘explosif « Walla walla » avant un « The end of the line » solide à défaut d’être révolutionnaire.

Les californiens continuent bravement de tailler leur route avec un « No brakes » simple mais dynamique, s’enfoncent avec l’abominable « Why don’t you get a job ? » facile succès commercial reposant sur une mélodie pourrie.

Deux titres pour finir, « Americana » puissant et tonique bien que téléphoné à 100 kilomètres et la surprise « Pay the man » long morceau planant de plus de dix minutes complètement décalé par rapport au reste des compositions.

En conclusion, « Americana » n’est pas dans l’absolu un mauvais album et révèle sans doute le meilleur de ce que peut donner The offspring dans les années 90 dans le registre plutôt limité de son punk rock généraliste.

Les tubes sont effectivement la et prennent de la place, mais l’ensemble du disque reposant certes sur des recettes simples, fait preuve d’une certaine prestance en diffusant une musique puissante et entrainante.

The offspring n’est donc pas un groupe culte quand on a écouté d’autres formations plus talentueuses mais demeure quoi qu’on en dise avec cet « Americana » une référence de son époque.

Americana (The Offspring)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Punk Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens