Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 15:35
Sons of anarchy, saison 4, épisode 8 (Kurt Sutter)

On enchaine sans coup férir avec « Sons of anarchy, saison 4, épisode 8 ».

Ce huitième épisode commence aussi fort que la fin du septième avec Juice (Theo Rossi) qui survit miraculeusement a sa pendaison, sa branche ayant craqué sous le poids de la lourde chaine qu’il avait enroulé autour de son cou.

Ramassé hagard en pleine nuit et foret par Chibs (Tommy Flanagan) et Ope (Ryan Hurst), Juice est ramené au club pour le vote de destitution de Clay (Ron Pearlman) au profit de Bobby (Mark Boone Jr).

Mais en plein milieu du vote, une nouvelle attaque au fusil mitrailleur survient.

Les Sons ripostent et parviennent à repousser les assaillants dont l’un d’entre eux est récupéré blessé.

Sans autres dégâts que matériels, les Sons découvrent avec horreur les têtes décapitées de trois de leur franchise de Tucson en Arizona, dont le chef Armando (Lobo Sébastian) avec un message fort du cartel de Lobo Sorona.

Bien entendu, Roosevelt (Rockmond Dubar) et ses hommes sautent sur l’occasion pour rappliquer et perquisitionner.

Chucky (Michael Marisi Ornstein) se distingue encore une fois en subtilisant les tetes, les cachant dans une marmite servant à cuisiner du chili con carne pour la soirée de soutient aux jardins de Rita (Merle Dandrige), la femme du shérif.

De manière plutôt humoristique, Chucky fait gouter le chili con carné à la tête de bikers morts aux policiers en plein travail.

Mis sous pression les Sons exigent des explication de Parada (Danny Trejo) qui envoie son bras droit Luis Torres (Benito Martinez) et quelques hommes en soutien des Sons et des Mayans sérieusement malmenés par plus forts qu’eux.

Le nom d’une taupe des Mayans est lâché par le Lobo torturé et l’homme est utilisé pour donner une fausse information au Lobo Sorona afin de les attirer dans un guet append et de les éliminer.

Malheureusement le plan de Luis et Jax échoue complètement, les Lobos ayant été prévenus laissent juste un camion avec le reste des corps des trois Samtaz décapités.

Le doute est encore plus présent que jamais chez les Sons, Ope (Ryan Hurst) et Jax s’en voulant d’avoir voulu suivre Clay dans une voie trop périlleuse pour leur gang.

Mais tout n’est pas perdu pour Clay également qui lors de la soirée de soutien aux jardins de Rita, fait un discours populiste pour redorer l’image de son club et avec l’appui d’Elliott Oswald (Patrick Saint Esprit) aligne les 75000 dollars manquant pour empêcher Hale (Jeff Kober) de s’accaparer les terrains.

Le maire enrage lorsqu’il comprend que Oswald soutenu par Clay va de nouveau s’opposer à lui.

De son coté, Tara (Maggie Stiff) repousse l’aide de Roosevelt et prend la décision en accord avec Jax de quitter Charming pour passer quelques temps de l’Oregon avec les enfants afin de s’éloigner des menaces pesant sur elle.

Le malheureux Juice décide une nouvelle fois d’en finir mais est rattrapé par Chibs (Tommy Flanagan) qui comprenant son acte désespéré, le réconforte dans la nuit.

De nouveau violemment contesté dans ses choix, Clay est menacé par Piney (William Lurcking) de révéler la contenu des lettres de John Teller aux autres membres du club dont Jax qui veut tirer un trait sur le passé.

Le vieux lion réagit à sa manière, brutale et tue l’un des neufs bikers fondateurs du club chez lui après lui avoir menti en lui promettant d’arrêter le trafic avec Galindo.

Cet épisode encore riche en émotion se solde donc par la mort du légendaire « Piney » pilier essentiel du club.

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 8 » reste fantastique, prenant tout le monde de court avec la fausse mort de Juice et son puissant désarroi intérieur et la vrai mort de Piney, puissant contre pouvoir à Clay, de part son ancienneté et son statut de membre fondateur des Sons of anarchy.

Au milieu de tant d’émotions entre Piney et Juice, le reste des activités semblerait presque anodin, entre situation critique avec le cartel de Sorona trop puissant pour les Sons et les Mayans seuls, la menace pesant sur la vie de Tara et les manœuvres de communication du club pour repousser le maire et torpiller son programme immobilier…

Du grand art, assurément, qui vient vous submerger sans répit, pour votre plus grand plaisir !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 8 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 14:56
Sons of anarchy, saison 4, épisode 7 (Kurt Sutter)

Toujours les gros bras tatoués dans « Sons of anarchy, saison 4, épisode 7 ».

Ce septième épisode commence fort avec l’attaque du gang de Marcus Alvarez (Emilio Rivera) par hommes masqués lourdement armés en voiture.

Présents chez les chef des Mayans au moment de l’attaque, les Sons répliquent, protégeant Alvarez blessé à l’épaule, tandis que le fougueux Jax (Charlie Hunnam) se lance à la poursuite des tueurs sur sa moto.

Après une course poursuite haletante et la mort d’un des assaillants blessé par Jax puis achevé par ses complices pour ne pas qu’il parle, le beau blond des Sons parvient à localiser les deux derniers survivants du commando.

Alors qu’Alvarez est évacué dans le garage des Sons pour être mis en sécurité et soigné, le reste des Sons rejoint Jax et lance l’assaut contre l’appartement du commando responsable de l’attaque.

Ils tombent sur des familles entières de Mexicains avec femmes et enfants qui refusent par peur de parler.

Sous la pression, l’un des deux tueurs est abattu après avoir lui-même tué des membres de sa propre famille qui menaçaient de céder aux bikers.

Le dernier survivant avoue avoir été chargé par le cartel Lobo Sorona de liquider Alvarez très étroitement lié au cartel rival de Galindo.

De retour de leur expédition vengeresse, les Sons tentent d’établir un lien entre cette agression et les menaces de mort à l’encontre de Tara (Maggie Stiff), puis rassemblent tous leurs proches pour se retrancher dans leur club transformé en forteresse solidement gardée.

Dans un intérieur transformé en cocotte minute, Bobby (Mark Boone Jr) demande un vote pour destituer Clay (Ron Pearlman) responsable selon lui de cette situation en s’étant mis en affaires avec les redoutables trafiquants de drogues mexicains.

Avant le vote, Roosevelt (Rockmond Dubar) qui a été également prévenu par Margaret Murphy (Mc Nally Sagal) des menaces contre Tara, trouve le temps de venir embarquer Juice (Tito Rossi) pour l’inculper sur ordre de pour du tout puissant Potter (Ray Mc Kinnon) de détention de drogue.

Toujours en position inconfortable le pauvre Juice est finalement relâché après que Roosevelt ait fait part de son dégout à Potter.

Le jeune portoricain en proie à un violent tourment intérieur entre sa fidélité passionnel au club, la quête de son père et la peur d’être rejeté ou pire pour ses origines noires, finit par craquer et se rend dans la foret pour se pendre à un arbre.

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 7 » rehausse encore si il en était besoin le niveau avec un épisode de haute tenue mélangeant action/violence sur fond de guerre contre un cartel extrêmement dangereux et puissant, mais aussi drame intérieur autour de la personnalité si attachante et fragile de Juice, le portoricain des Sons dont les qualités de hacker informatique ont toujours été utiles au club.

La souffrance et la mort de Juice provoquent une émotion très puissante et font de cet épisode 7 un des meilleurs de la saison 4 voir de la série tout court !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 7 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 20:17
Sons of anarchy, saison 4, épisode 6 (Kurt Sutter)

Dans « Sons of anarchy, saison 4, épisode 6 », l’enquête interne autour du vol de drogues gardées par les Mayans et les Sons of anarchy fait rage.

Marcus Alvarez (Emilio Rivera) soutient que le voleur fait parti des rangs des Sons et Clay (Ron Pearlman) tout en sauvant la face, se met en quête de preuve en questionnant deux des prospects gardiens de l’endroit, Philip Russell (Christopher Douglas Reed) et Ratboy (Niko Nicotera) avec la complicité du troisième et Eric Miles (Frank Potter) faussement torturé dans un hangar par Happy (David Labrava).

La tension monte quand aucun des deux ne se décide à avouer et face à l’arrivée prochaine de Romero Parada (Danny Trejo) qui face au manque à gagner va exiger la mort d’un homme.

La roulette russe ayant échoué, la décision est prise de les laisser s’entretuer.

Mais Juice (Theo Rossi) le réel voleur ne peut accepter la mort d’un innocent et demande à Happy et Chibs (Tommy Flanagan) un délai de quinze minutes hors du hangar pour tirer les vers des nez des prospects-suspects.

Juice en profite pour récupérer le paquet de drogue mais est surpris par Miles qui comprend qu’il est le coupable.

Sans réfléchir, Juice bondit sur lui et le tue après avoir pris une balle et un coup de couteau dans la jambe.

Blanchi comme héros, Juice sauve la situation au prix du sacrifice d’un innocent et apaise le duo Alvarez-Parada.

Mais le malaise sur ses origines black continue de le ronger et de créer un problème potentiel vis-à-vis de sa présence dans le club.

Du coté plus « léger » des Sons, Dawn (Rachel Trager) la fille de Tiger (Kim Coates) revient le voir pour lui réclamer 12000 dollars à partir d’une histoire à dormir debout pour aider sa sœur anorexique, somme que Tiger paye pour avoir la paix.

Le coupe d’Opie (Ryan Hurst) et Lyla (Winter Ave Zoli) n’en finit pas de se déchirer lorsque le fragile bucheron couche avec Ima Tite (Kristen Renton) briseuse de couple numéro un des Sons, qui quitte le club en menaçant avec une arme Gemma (Katey Sagal) et Tara (Maggie Stiff) deux autres de ses irréductibles ennemies.

Mais Ima ne l’emporte pas bien et est frappée par Jax (Charlie Hunnam) en représailles.

De manière plus inquiétante, Clay passe un marché avec Romero en lui demandant de tuer Tara afin de faire disparaitre la menace interne contre son club.

Mais Unser (Dayton Callie) veille au grain, alertant Roosevelt (Rockmond Dubar) d’une menace sur la médecin et allant jusqu’à déposer une première lettre de menace sur la siège de sa voiture.
En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 6 » dépeint un univers d’une grande dureté ou les chefs mafieux sont prêts à sacrifier leurs hommes lorsque les circonstances l’exigent, notamment le business ou la survie du club.

Si Juice se tire à court terme d’une situation désespérée, sa situation reste fragile avec peut être quelques soupçons du coté de Chibs.

Mais plus que la sacrifice d’un prospect par essence faisant parti des consommables, le choix de Clay de mettre un contrat sur sa future belle fille peu après l’annonce de ses fiançailles avec Jax, se montre des plus choquant, montrant toute la brutalité du vieux chef mafieux lorsqu’il se sent menacé.

De quoi réserver des émotions fortes avec Jax qui mettra tout en œuvre pour protéger sa chère et tendre !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 6 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 11:19
Sons of anarchy, saison 4, épisode 5 (Kurt Sutter)

De manière très différente « Sons of anarchy, saison 4, épisode 5 », tourne autour du chantage de Piney (William Lucking) autour des lettres de John Teller pour faire arrêter Clay (Ron Pearlman) son dangereux trafic de drogue avec le cartel Galindo.

Piney sa fait aussi menaçant avec Clay que le leader des Sons l’avait été à son égard.

Inquiété par des preuves accablantes montrant son implication ainsi que celle de Gemma (Katey Sagal) dans le meurtre du père de Jax, Clay entreprend de réagir, demandant au vieux Unser (Dayton Callie) de s’introduire dans le bureau de Tara (Maggie Stiff) afin de dérober les lettres et de les lui remettre.

Embarrassé par une requête similaire de Gemma, le vieux ex shérif s’exécute mais ne trouve que des photocopies, qu’il ne peut s’empêcher de lire.

Choqué par ce qu’il lit, Unser tente de détruire les lettre mais est arrêté juste à temps par Clay furieux qu’il n’est pas respecté ses consignes.

Gemma intervient donc directement auprès de Tara, lui racontant sa version de l’histoire entre John et elle, son départ pour l’Irlande ou il a rencontré Maureen (Paula Malcomson) et la perte d’un fils, Thomas qui était le frère de Jax.

La reine mère des Sons tente ainsi d’apaiser Tara et de ne pas provoquer une guerre interne poussant Clay à vouloir la tuer ainsi que Piney ou pire Jax.

Gemma intervient également pour apaiser Otto (Kurt Sutter) ébranlé par les révélations de Potter (Ray Mc Kinnon) sur l’implication possible de Bobby (Mark Boone Jr) dans le meurtre de sa femme et demande à Jax de coincer l’affreux producteur porno Georgie Caruso (Tom Arnold), le véritable meurtrier.

Jax et les Sons utilisent les contacts de Lyla (Winter Ave Zolle) dans le porno notamment le producteur rival Dondo (David Hasselhoff !) pour attirer Georgie dans un piège et le livrer aux Sons.

Ligoté et menacé, Caruso n’en mène pas large mais est finalement épargné par Clay au motif qu’il peut lui livrer le nom d’investisseurs japonais susceptibles de vouloir faire mine de rentrer dans le programme immobilier de Hale (Jeff Kober) pour mieux le torpiller.

En retour, Bobby est chargé d’apaiser Otto en lui avouant sa liaison avec Luann mais en mentant sur l’exécution de Caruso.

De son coté Potter, demande à Roosevelt (Rockmond Dunbar) de coffrer le jeune Juice (Theo Rossi) afin de le menacer de révéler aux Sons les origines noires de son père New-Yorkais, ce qui l’exposerait à des graves menaces compte tenu du racisme supposé des Sons.

Pris au piège, Juice doit dérober un échantillon de drogue au dépôt gardé conjointement par les Mayans et les Sons afin de le rapporter aux policiers pour analyse.

Prenant de gros risques, Juice vole un paquet au dépôt mais dévoré par un conflit intérieur ne peut le remettre à la police.

Il s’endort dans la foret et y laisse le paquet enfoui.

Lorsque les gangsters comptent la marchandise ils découvrent inévitablement le manque…

En conclusion, toujours brillant « Sons of anarchy, saison 4, épisode 5 » continue de remplir parfaitement son rôle, délivrant de multiples histoires enchevêtrées.

Comme Stahl avec Opie, Potter cherche le point faible des Sons, s’attaquant au jeune et fragile Juice dont les origines portoricaine new yorkaise restent mystérieuse.

Soumis à la pression et mis dans une position quasi intenable, Juice craquera-t-il ?

Mais la grande affaire reste le tiraillement autour du passé de John Teller, l’ex leader des Sons et père de Jax avec un nouvel élément Unser, mis dans la confidence par la force des choses.

L’affaire se complique donc pour Clay, face à Piney et Tara… avec Gemma et Unser en intermédiaires.

On est également ravi et étonné de revoir David Hasselhof parfait dans un rôle de producteur porno à contre courant de tout ce qu’il a pu réaliser dans sa jeunesse de jeune premier aux muscles saillant et aux dents blanches !

Un régal !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 5 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 10:39
Sons of anarchy, saison 4, épisode 4 (Kurt Sutter)

Dans « Sons of anarchy, saison 4, épisode 4 », le vote permet aux Sons de partir pour un long trajet en Arizona afin d’acheminer les armes au cartel Galindo avec en retour le convoyage de drogue.

Pour se faire un contact est pris avec Samtaz, une filiale des Sons en Arizona dirigée par Armando (Lobo Sebastian).

Après un long voyage ou les mains remplie d’arthrose de Clay (Ron Pearlman) sont mises à la torture, les Samcro rencontrent leurs collègues à Tucson et découvrent qu’ils se sont mis au trafic de drogue sans leur autorisation.

Une discussion orageuse éclate alors entre Clay et Armando qui tient tête, revendiquant son autonomie et un vote réalisé en interne.

Suspicieux, Jax (Charlie Hunnam) découvre que ce vote a été obtenu dans des circonstances troubles avec la mort de Little Paul un biker opposé à cette décision et au départ d’un autre Reggie (John Bishop).

Alors que la transaction finale avec le cartel Galindo est repoussée en raison de la présence de policiers en planque que les motards doivent écarter pour rassurer les trafiquants mexicains par nature méfiant, les Sons vont trouver Reggie dans le magasin animalier ou il s’est reconverti.

Soumis à la pression de Jax, Reggie avoue que son ami Little Paul est mort pour son opposition au trafic de drogue et que le vice président Huff (Brian Goodman) et son lieutenant Benny (Rolando Molina) l’ont fait partir en raison de ses liens avec l’ex femme de Little Paul.

Les Sons amènent alors Reggie et un skinhead local faisant du trafic de drogue avec Huff et Benny pour montrer à Armando la vérité des faits et l’implication de Huff et Benny.

Ceci ne change rien au résultat et Armando tout en continuant à revendiquer son droit de dealer, assurer à Clay de sa discrétion pour ses propres transactions avec Galindo.

Un accord à contre cœur est passé et les Sons peuvent ainsi livrer Romero Prada (Danny Trejo) et son adjoint Luis Torres (Benito Martinez).

Les Sons reçoivent en retour un paiement confortable pour les armes, une avance pour la prochaine livraison et la drogue (héroïne) à convoyer aux Etats-Unis.

Pour des armes plus puissantes voulues par le cartel contre son rival mexicain des Lobos sonoro, un rendez vous doit être organisé avec l’IRA avec les Sons en intermédiaires.

Pendant qu’ils font affaires en Arizona, Piney (William Lucking) fait une crise cardiaque et doit être hospitalisé.

Bien soigné par Tara (Maggie Stiff) il se remet doucement et partage avec elle le secret des lettres.

Une union de circonstances semblent s’établir entre eux autour de l’opposition présumée de John Teller aux activités mafieuses (armes, drogues) des Sons.

De son coté, Gemma (Katey Sagal) ne reste pas inactive et prend contact avec Rita (Merle Dandrige), la femme fleuriste du shérif Roosevelt, qui a crée un comité de soutien pour combattre les visées expansionnistes du programme immobilier de Hale (Jeff Kober).

Enfin, Lincoln Potter (Ray Mc Kinnon) réadapte sa stratégie après la perte de son agent russe infiltré chez Putlova (Keith Szarabajka) et établie une liaison entre les Sons et Galindo.

Prada et Torres sont profilés comme ex militaires des forces spéciales anti cartel ayant démissionné pour rejoindre le Galindo.

La dernière action de Potter consiste à influencer Otto Delauney (Kurt Sutter) mis à l’isolement en prison pour ses crimes, en lui faisant croire que Bobby (Mark Boone Jr) est le meurtrier de sa femme en raison du sperme retrouvé sur son corps…

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 4 » hausse encore le niveau, ajoutant de l’ampleur aux activités de Sons avec la virée en Arizona, des conflits à régler avec une filiale de bikers et l’activité principale mais risquée avec le cartel Galindo.

En parallèle, l’action continue de se développer à Charming avec une stratégie de Potter visant à utiliser les Sons et le sheriff Roosevelt pour arriver à ses fins : faire tomber Galindo et l’IRA.

Du grand art on vous dit !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 4 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 09:48
Sons of anarchy, saison 4, épisode 3 (Kurt Sutter)

Grosse pincée de « Sons of anarchy, saison 4, épisode 3 ».

Tout commence par l’agression de Kozik (Kenny Johnson) qui répond stupidement à un défi de basketball lancé par quelques jeunes noirs mais se fait agressé et volé le camion transportant le précieux chargement d’armes destiné au cartel Galindo.

Arrivés sur place, Jax (Charlie Hunnam), Tiger (Kim Coates) et les autres Sons suspectent Vivica (Marianne Jean-Baptiste) une mère de famille noire trafiquant avec ses enfants, d’avoir récupéré les armes mais la marâtre tient tête, niant farouchement toute implication.

Lorsque les Sons tombent par hasard sur les voleurs, une course poursuite acharnée s’engage et mène à la prise des deux basketteurs qui finissent par avouer avoir effectivement traité avec Vivica.

Face à la pression, Vivica comprend que ce sont ces deux idiots de fils qui ont fait affaire avec le petit gang local et les sermonnent violemment.

Les Sons récupèrent les armes recevant au passage un petit dédommagement financier.

En interne, la tension est toujours forte dans la perspective du vote pour accepter ou non de servir de mulet pour convoyer la drogue du cartel Galindo en Californie du Nord.

Clay (Ron Pearlman) et Jax manœuvrent politiquement pour obtenir une courte majorité contre l’avis de Bobby (Mark Boone Jr) pourtant assuré par Clay de prendre la tête du club après son départ et celui de Jax, Chibs (Tommy Flanagan) et surtout Piney (William Lucking) qui tente d’utiliser Gemma (Katey Sagal) pour influencer Clay.

Gemma reste toujours préoccupée par la possession des lettres de John Teller par Tara et cherche par tous les moyens à en découvrir le contenu.

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 3 » est un épisode intermédiaire dans la saison 4 mais toujours réalisé avec brio et savoir faire.

L’intrigue reste soutenue avec comme objectifs principaux, le vote pour une alliance sulfureuse avec des trafiquants de drogue et la question du passé venant hanter Gemma et Clay avec la mort trouble du père de Jax…

Sons of anarchy, saison 4, épisode 3 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 22:40
Sons of anarchy, saison 4, épisode 2 (Kurt Sutter)

Les motards ne sont jamais loin ici avec « Sons of anarchy, saison 4, épisode 2 ».

Ici Clay (Ron Pearlman) passe un nouveau et surprenant accord avec Romero Prada (Danny Trejo) le chef d’un puissant cartel mexicain appelé Galindo.

Marcus Alvarez (Emilio Rivera) le chef des Mayans sert d’intermédiaire dans cet accord dans lequel les Sons reçoivent plus d’un million de dollars pour la vente des armes de Putlova (Keith Szarabajka), acceptant de devenir fournisseurs officiels de Galindo mais aussi pourvoyeurs de drogue en Californie.

Offusqué par cet entorse au code « éthique » des Sons, Jax (Charlie Hunnam) finit par accepter d’appuyer Clay dans ce choix douteux en échange de la possibilité de se retirer après son départ dans un an.

Surpris par la décision de Jax de quitter le club, Clay accepte du bout des lèvres surtout par crainte de la réaction de Gemma (Katey Sagal) qui se fait du soucis pour son fils après avoir découvert les lettres de John Teller en la possession de Tara (Maggie Sitff).

La véritable raison de la décision de Jax et Clay semble d’ordre financière, gagner un beau magot avant de se retirer, quels que soient les risques.

Mais les autres membres du club se montrent très réticents à s’engager sur la pente savonneuse d’une alliance avec un cartel de trafiquants de drogue, Opie (Ryan Hurst) et Bobby (Mark Boone Jr) étant les plus fervents opposés.

Un évènement va pourtant changer la donne, la séquestration de Jax et Opie venus chercher des balles fabriquées par leurs alliés Indiens.

Les deux Sons sont pris par surprise par les derniers hommes de Putlova qui exigent la restitution des armes en échange de leur vie.

L’intervention de Clay est ralentie par une action musclée de Roosevelt (Rockmond Dunbar), qui prétextant une alerte incendie, saccage le club des Sons en représailles au dépôt du corps des mafieux russes sur les terrains de construction de Jacob Hale (Jeff Kober).

Après avoir laissé passer l’orage, Clay se rue au secours de Jax avec l’ensemble de ses hommes mais découvre que Prada a fait le nécessaire en liquidant les mafieux russes et en délivrant Jax et Opie.

Ce coup d’éclat de Galindo va donc peser dans le vote pour l’alliance avec le cartel.

Dans un club house dévasté, les Sons trouvent malgré tout le cœur à fêter les fiançailles de Jax et Tara…

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 2 » se comporte toujours comme une série de haut niveau offrant son lot d’actions et de péripéties à chaque épisode.

Ici le danger de la mafia russe semble écarter au prix d’une alliance avec un ennemi encore plus puissant et dangereux en apparence : un cartel mexicain.

Cette évolution a tout pour inquiéter…

Sons of anarchy, saison 4, épisode 2 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 10:34
Sons of anarchy, saison 4, épisode 1 (Kurt Sutter)

J’aurais attendu au final peu de temps avant d’entamer la saison 4 de Sons of anarchy avec « Sons of anarchy, saison 4, épisode 1 ».

Sorti en 2011 aux Etats-Unis, cette saison 4 prend place à leur sortie de la prison de Stockton quelques années après leur incarcération.

Certains ressortent les cheveux coupés courts et seul Jax (Charlie Hunnam) échappe de peu au pire après une tentative de meurtre au poinçon perpétrée par les Russes de Viktor Putlova (Keith Szarabajka).

Les retrouvailles avec le reste du club/gang sont chaleureuses, Clay (Ron Pearlman) avec Gemma (Katey Sagal) et Jax avec Tara (Maggie Stiff) avec Abel qui a bien grandi et Thomas leur second fils.

Mais en leur absence les choses ont changé, le nouveau maire Jacob Hale (Jeff Kober) a lancé un vaste programme immobilier de résidences de standing en nourrissant l’entreprise d’immobilier d’Elliott Oswald (Patrick Saint Esprit) afin d’apaiser sa colère de s’être fait dépouillé de ses terrains.

Un nouveau sherif est aussi à pied d’œuvre, le lieutenant Eli Roosevelt (Rockmond Dunbar) un noir de San Joa incorruptible et spécialisé dans l’anti gang.

Dès le retour des Sons à Charming, Roosevelt et ses hommes met en place un barrage pour tenter de les intimider en leur énonçant le nouveau fonctionnement de la ville.

Clay reçoit le message mais n’accepte pas cette évolution équivalent à la disparition des Sons à moyen terme.

En son absence, Opie (Ryan Hurst), Piney (William Lucking) et Kozik (Kenny Johnson) ont remarquablement géré ses affaires parvenant à trouver un équilibre avec Putlova pour la vente d’armes de l’IRA.

Mais Clay désire à son retour renégocier à son avantage cet accord en prenant une plus large part dans le trafic.

Un rendez vous est organisé dans un club de strip tease appartenant à Putlova.

Pour cela, les Sons doivent déjouer la surveillance des hommes de Roosevelt et harcèlent la voiture de police leur étant affectée pour permettre à Clay, Jax et Opie d’aller seuls voir le mafieux russe.

Ils ignorent que Lincoln Potter (Ray Mc Kinnon) le nouvel adjoint au procureur s’est établi à Charming et appuyé par Hale, sollicite l’aide de Roosevelt pour coincer l’IRA, les Sons et les Russes dans un vaste coup de filet.

Bénéficiant d’importants moyens de l’ATF et du FBI, Potter qui adopte également un look de motard, souhaite compléter son équipe par un homme de terrain efficace comme Roosevelt.

L’entretien entre Clay et Putlova se solde par un nouvel accord commercial augmentant le pourcentage de Sons dans le trafic d’armes géré par les Russes.

Grand prince, Clay invite ses « amis » russes au mariage d’Opie et Layla (Winter Ave Zoli).

Avant cela, Tare a un long entretien avec Jax à propos de l’avenir des enfants.

A sa grande surprise, Jax lui fait part de son désir de quitter les Sons pour offrir une nouvelle vie à sa famille, loin du crime organisé, des flics et des gangs.

Il souhaite amasser encore assez d’argent pour pouvoir fuir et estime également que Clay pétri d’arthrose au point de plus pouvoir tenir son guidon, n’en a plus pour longtemps à la tête du club.

Tout en ayant peur, Tara accepte d’attendre encore un an.

Autre personnage central de la série, Unser (Dayton Callie) est retrouvé par son amie Gemma vivant dans une roulotte comme un quasi clochard.

Abandonné par sa femme, perclus de dettes, le vieux shérif se laisse en effet mourir en refusant de prendre ses médicaments contre le cancer.

Gemma parvient à convaincre Clay d’aider son ami pour le remettre en selle.

Le chef des Sons propose alors à Unser de l’aider contre les visées de Hale sans en préciser les détails.

Lors du mariage d’Opie et Layla célébré dans une réserve indienne proche des Sons, sont présents Marcus Alvarez (Emilio Rivera) des Mayans, des Ones niners ainsi que Putlova et es hommes.

Après quelques réjouissances et un sermon décalé d’un shaman local, Clay s’éclipse avec Putlova pour parler affaires.

Le Russe leur présente ses nouvelles armes dont un pistolet « tueur de flic » capable de percer le kevlar.

A leur grande surprise, les Sons retournent leurs armes contre leurs propriétaires, liquidant Putlova et ses hommes, dont un agent infiltré du FBI sur lequel misait Russell pour faire tomber le trafic d’armes de Charming.

La mort de Putlova coïncide avec celle du tueur ayant tenté d’assassiner Jax en prison.

Otto (Kurt Sutter) qui n’a plus rien à perdre, simule un suicide pour le poinçonner à mort à l’infirmerie.

Tandis que les Sons jettent les corps de leurs rivaux russes sur les terrains de Hale,

la fête de mariage se termine sur des slows à la douceur décalée au milieu de telles horreurs.

En conclusion, fidèle à sa réputation, « Sons of anarchy, saison 4, épisode 1 » démarre en trombe par une nouvelle page tout aussi excitante que les anciennes de l’histoire des motards.

Privés de Stahl et de Jimmy O, les scénaristes mettent en place des nouveaux ennemis dans un premier temps au niveau légal avec un maire, un adjoint au procureur et nouveau shérif déterminés à les détruire.

A coté de cette menace, Clay démontre sa férocité en éliminant sans ménagement son concurrent russe qui n’aura pas fait longtemps le poids, tandis que Jax développe plus précisément ses envie de changer de vie avec Tara en délaissant sa mère et son beau-père.

Et toujours Unser, magnifique en vieil homme malade et décadent…

Impressionnant début donc de la saison 4 qui confirme le génie des réalisateurs/acteurs !

Sons of anarchy, saison 4, épisode 1 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 20:11
Sons of anarchy, saison 3, épisode 13 (Kurt Sutter)

La saison 3 se termine donc avec « Sons of anarchy, saison 3, épisode 13 ».

Libérée par l’action de Stahl (Ally Walker), Gemma (Katey Sagal) peut regagner sa liberté avec un bracelet électronique et livre son inquiétude quant au jeu dangereux joué par son fils avec la sorcière de l’ATF.

Dans cet ultime, long et complexe treizième épisode concocté par le génial Kurt Sutter, les Sons of anarchy utilisent une ultime fois Otto (Kurt Sutter) croupissant dans une prison dans l’attente de son exécution pour entrer en contact avec Lenny Janowitz (Sony Brager) un vieux proxénète proche des Russes et arranger une transaction avec Viktor Putlova (Keith Szarabajka) qui protège toujours Jimmy O’Phelan (Titus Welliver) et son ami Donny (Joël Tobeck) dans l’attente de leur prochain départ en Amérique du Sud.

Contre toute attente Putlova accepte de livrer Jimmy à ses ennemis en échange de deux millions de dollars.

Malgré l’aide de Chucky (Michael Marisi Ornstein) qui retrouve une valise remplie de faux billets, cette somme reste trop importante pour les finances des Sons, ce qui pousse Jax (Charlie Hunnam) à demander l’aide de Stahl pour compléter le reste avec des vrais billets.

En échange, Stahl obtient de Jax de pouvoir être à 5 minutes de la transaction pour cueillir à l’aide de ses hommes Jimmy.

Donny est froidement liquidé et Jimmy livré aux Sons qui donnent en échange la valise de vrais et faux billets à Putlova.

Mais sur le chemin du retour l’Irlandais est transféré de voiture, ce qui permet de berner Putlova furieux de s’être fait berné et Stahl rentrée bredouille d’une action censé la faire monter dans la hiérarchie de l’ATF.

Une nouvelle négociation a ensuite lieu entre Jax et Stahl qui finit par forcer le vice président des Sons à signer le document faisant de lui un informateur de l’ATF mais suspend en retour la signature atténuant la peine allouée aux motards.

Jax est donc forcé de conduire l’ATF jusqu’au garage des Sons ou est détenu Jimmy.

Le gangster irlandais se croit sauvé d’une exécution sommaire et remercie l’ATF de l’avoir sauvé.

Devant la perplexité de Clay (Ron Pearlman), Stahl finit par avouer le statut d’informateur de Jax ce qui en fait un condamné à mort.

Les Sons sont embarqués mais Unser (Dayton Callie) le vieux sheriff destitué de tout son pouvoir par Jacob Hale (Jeff Kober) au profit d’une autre municipalité, entre alors en action, détournant l’attention de l’escorte pour se retrouver seul avec Stahl et Jimmy.

Les dernier Sons non incarcérés, Opie (Ryan Hurst), Chibs (Tommy Flanagan) et Piney (William Lucking) surgissent alors et encerclent Stahl et son prisonnier.
Jimmy est pris à part par son ennemi viscéral Chibs qui lui rend cruellement la pareille de son sourire « irlandais » en lui découpant la bouche avant de le poignarder à mort.

Mais le plus étonnant reste le sort réservé à Stahl, exécuté par Opie qui venge ainsi la mort de sa femme.

Prévenus par deux Prospects, les Sons jubilent dans le fourgon qui les conduit en prison pour une peine allégée finalement signée par Stahl.

Restée seule, Gemma lit une lettre de Jax lui avouant que sa trahison a été savamment orchestrée par les Sons qui ont manipulé Stahl pour piéger Jimmy et se débarrasser du même coup de la peste de l’ATF.

Mais Tara (Maggie Stiff) lit dans le même temps une lettre terrible de John Teller remise par Maureen Ashby (Paula Malcomson), faisant état de son assassinat par Clay et Gemma.

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 3, épisode 13 » conclue de manière magistrale une saison encore une fois exceptionnelle habillé d’une bade son rock ‘n’ roll d’une beauté et d’une force incroyables.

Malgré un début un peu lent, l’histoire prend une tournure impressionnante en Irlande sans oublier de se développer également aux Etats-Unis.

Dans ce final ahurissant comme un jeu d’échecs sanglant, les pièces maitresses finissent par s’écrouler, le charismatique Jimmy O comme il était prévisible mais également Stahl, adversaire froide et machiavélique des Sons depuis déjà trois saisons.

Sans Stahl on se demande qui pourrait menacer du coté légal les motards californiens ?

De quoi réserver une saison 4 alléchante sur fond de trahison père-mère-fils…

Sons of anarchy ou la meilleure série jamais crée ? Hmm…

Sons of anarchy, saison 3, épisode 13 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 21:07
Sons of anarchy, saison 3, épisode 12 (Kurt Sutter)

Avant dernier épisode de la saison 3, « Sons of anarchy, saison 3, épisode 12 » montre un Jimmy O’Phelan (Titus Welliver) en cavale avec Donny (Joël Tobeck) aux Etats-Unis et protégé par la Mafia russe de Viktor Putlova (Keith Szarabajka) qui exige deux millions de dollars pour le faire passer au Brésil.

Incapable de payer d’avance, Jimmy très nerveux envoie son bras droit trouver 750 000 dollars et accepte de payer aux Russes un fort pourcentage dans son trafic d’armes.

De retour dans leur fief de Charming, les Sons doivent tout d’abord mettre tout en œuvre pour retrouver Tara (Maggie Stiff) toujours aux mains de Salazar (Jose Pablo Cantilla) devenu incontrôlable car aux abois.

Sur le coup d’un mandat d’arrêt, Gemma (Katey Sagal) renonce à se cacher et prend les devants en braquant Stahl (Ally Walker) en lui demandant de renoncer à son marché avec Jax sous peine de changer son témoignage et de la mettre ainsi en difficulté vis-à-vis des morts suspectes de Polly Zobelle (Sarah Jones) et Edmund Hayes (Callard Harris).

Mais Stahl continue de collaborer avec Jax, exigeant Jimmy O vivant en échange de l’immunité de sa mère et de son club.

Tout en faisant comprendre qu’il pourrait également livrer des membres du Conseil de l’IRA à l’ATF, Jax exige à son tour de mettre tout en œuvre pour sauver Tara.

Stahl demande alors à Unser (Dayton Callie) d’intervenir auprès des Sons pour travailler ensemble pour Tara.

Prendre Salazar vivant intéresse au plus haut point Unser et Clay (Ron Pearlman) en raison de son témoignage dans la mort de Lumpy Feldstein (Michael Fairman) impliquant Jacob Hale (Jeff Kober) et ses visées immobilières.

Se sachant acculé, Salazar prend en otage Hale à son bureau et demande à pouvoir gagner le Mexique.

Stahl réplique en déployant de gros moyens policiers dont le S.W.A.T. équivalent du RAID français tandis que les Mayans d’Alvarez (Emilio Rivera) qui souhaitent eux tuer Salazar sont prudemment tenus à distance.

Dans une ambiance explosive, Salazar demande à échanger Tara contre Jax avec le but de les tuer tous les deux.

Une réaction désespérée de Hale blesse le bandido au dos et Jax finit le travail en le tuant d’un coup de couteau en plein cœur, anéantissant ainsi toute arme contre les visées expansionnistes de Hale.

La surprise provient de Stahl qui profite de la confusion pour assassiner Amy Tyler (Pamela J Gray) pourtant son amante mais qui était au courant de son marché avec Jax.

Stahl se surpasse dans l’abject au cours de son témoignage, accusant des gangsters mexicains du meurtre de Tyler pour ensuite lui faire porter le chapeau de la mort de Hayes, ce qui lui permet de fait d’innocenter Gemma…

Pour terminer, le balourd Opie (Ryan Hurst) se résout à demander en mariage Layla (Winter Ave Zoli) dans l’espoir lui faire abandonner le porno…

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 3, épisode 12 » montre que le retour d’Irlande n’a en rien altéré l’intensité dramatique des épisodes et propose une intrigue toujours surpuissante tenant en haleine le spectateur.

Ici le cas Salazar est finalement réglé, non sans que le Calavera ait causé suffisamment de troubles, Tara et Abel sont finalement récupérés vivants…

Seuls les ennemis des Sons semblent toujours en place, l’affreux Jacob Hale qui tente de gonfler sa popularité après la prise d’otage de Salazar, un Jimmy O dangereux comme un tigre aux abois et Stahl dont les manipulations abjectes hissent au rang de pire crapule de la série !

La conclusion vite !

Sons of anarchy, saison 3, épisode 12 (Kurt Sutter)
Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens