Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 09:37
Lost saison 6, épisodes 11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)

« Lost saison 6, épisodes 11 et 12 ».

L’épisode 9 réalisé par le trio historique Jack Bender, Carlton Cuse et Damon Lindelof, est entièrement consacré à Desmond Hume (Henry Ian Cusick) repêché par miracle par les hommes de Charles Widmore (Alan Dale) et placé dans un des bunkers de l’ile pour subir une dangereuse expérience en l’exposant à un puissant générateur d’ondes électromagnétiques.

Survivant au bombardement, Desmond se retrouve dans un univers alternatif dans lequel employé de Widmore, il revient d’un voyage en Australie pour s’occuper du bassiste du groupe de son fils, Drive shaft, hospitalisé après une overdose.

L’homme en question est Charlie Pace (Dominic Monaghan), qui était sur le même vol que Desmond de retour de l’ile.

Rebelle et ingérable, Charlie refuse l’aide de Desmond et s’enfuie, le laissant annoncer de manière désemparée la nouvelle à la femme de Widmore, Eloïse (Fionnula Flanagan), dont les pouvoirs de voyante lui permettent de voir que Desmond est en réalité à la recherche de quelqu’un.

Après un entretien avec David (Jeremy Davis) le fils de Widmore dans cette réalité, qui confirme lui aussi son étonnement par ses étranges capacités de physicien alors qu’il n’est que musicien dans cette réalité, Desmond se rend dans un stade ou s’entraine la nuit Penny Widmore (Sonya Walger).

Séduit par cette femme qu’il aimera dans un autre univers, il l’invite à prendre un café.

De retour sur l’ile, Desmond se réveille éberlué et sortant à grand peine de son expérience est secouru par Sayid (Naveen Andrews) envoyé par Locke (Terry O’Quinn) pour le récupérer et l’intégrer au groupe des gens désirant partir.

Dans l’épisode 12 réalisé par Dan Attias sur un scénario d’Edward Kitsis et Adam Horrowitz, Hugo (Jorge Garcia) est atteint par la perte de sa chère Libby (Cynthia Watros) et revoit d’entre les morts Michael (Harold Perrineau Jr) qui lui conseille d’arrêter les plans de Illana (Zuleikha Robinson) pour détruire l’avion de retour que cherche Locke.

Ce conseil semble prémonitoire lorsque la belle métisse explose avec un bâton de dynamite dans la main, mais Hugo ne s’arrête pas là et fait exploser toute la dynamite entreposée dans le Black rock, ruinant ainsi tous les espoirs de Richard Alpert (David Carbonell) principal instigateur du projet.

La scission est alors inévitable avec Richard, Benjamin (Michael Emerson) et Miles (Ken Leung) qui laisse Hurley conduire les autres pour rencontrer Locke.

Il trouve le vieil homme de retour d’une étrange expédition nocturne au cours de laquelle il précipite Desmond dans un puits profond situé en pleine jungle.

Après un échange tendu, Locke remet son couteau à Hugo et les groupe se réunissent.

Dans un univers alternatif, Hugo devenu un milliardaire philanthrope après avoir réussi comme PDG d’une chaine de fast food de poulet, rencontre Libby dans un restaurant et tombe amoureux d’elle, allant jusqu’à la suivre dans l’hôpital psychiatrique ou elle est internée, à sa propre demande.

Le lien qui les unit sur l’ile ressurgit alors dans ce monde alternatif dans lequel Desmond percute en voiture Locke à la sortie de l’école ou il enseigne sous les yeux étonné de Benjamin, lui-même enseignant en histoire.

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 11 et 12 » brouille toujours davantage les cartes jusqu’à rendre difficilement compréhensible une histoire, ou plutôt des histoires particulièrement compliquées.

Entre passé/présent/futur et réalités alternatives ou tout le monde acquiert de mystérieux et nouveaux liens de parenté, les scénaristes jouent avec le téléspectateur en donnant l’impression de tirer sur la ficelle pour faire durer la série jusqu’à son terme.

Difficile donc d’adhérer à ses épisodes développant des vies alternatives bien qu’inconsciemment liées au passé, surtout que les personnages de Desmond et d’Hugo ne sont pas les plus intéressants à mes yeux.

On attend donc mieux pour la dernière ligne droite avant la fin !

Lost saison 6, épisodes 11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 19:45
All is lost (Jeffrey C Chandor)

Cinéma à présent avec une œuvre étrange, « All is lost » de Jeffrey C Chandor.
Sorti en 2013, « All is lost » est un film quasi muet dans lequel un navigateur solitaire (Robert Redford), se réveille un matin avec la coque de son catamaran percée par un conteneur dérivant.
Rapidement l’eau pénètre par la brèche et l’homme perdu au milieu de l’Océan indien, se voit obligé de s’activer pour rétablir la situation.
Il parvient à dégager l’énorme masse de métal en utilisant une ancre flottante et à improviser une réparation de fortune permettant de colmater la brèche.
Après avoir péniblement écopé en activant manuellement une pompe d’évacuation, l’homme parvient à stabiliser la situation mais sa situation avec une radio et un GPS hors d’usage reste précaire.
Pire que cela, il est pris dans une violente tempête qui fait chavirer son bateau, manque de le tuer en l’entrainant sous la mer et le pousse à évacuer dans son radeau de sauvetage.
Le navigateur survit à la tempête mais constate que son navire est trop endommagé pour être réutilisé.
Il parvient à revenir à bord, à récupérer des vivres, un sextant et des cartes maritimes, à soigner une vilaine coupure au front et se résout à finalement se laisser dériver dans son radeau pneumatique.
Un petit espoir subsiste lorsque calculant sa position au sextant il comprend qu’il dérive jusqu’à une route maritime.
L’homme tient bon, survit à une nouvelle bascule de son embarcation qui lui fait perdre toutes ses provisions et parvient à produire de l’eau potable par condensation autour d’une bâche en plastique.
Affaibli et brulé par le soleil, l’homme croise plusieurs cargo qui l’ignorent, ne le voyant pas de toute leur hauteur et la puissance de leurs machines.
La présence de requins évoluant sous son embarcations et lui chipant à l’occasion des poissons péchés, ajoute à son angoisse.
Sorti de la route maritime, l’homme voit un dernier cargo et désespéré allume un grand feu qui finit par détruire son radeau.
Alors qu’il se laisse glisser dans les profondeurs de la mort, il perçoit la lumière d’une embarcation et rassemble ses dernières forces pour remonter à la surface.
En conclusion, « All is lost » est un film atypique, dépouillé à l’extrême, narrant de manière sobrissime la lutte pour la survie d’un homme plus tout jeune face à une nature hostile et souveraine.
On ne peut que saluer la performance de Redford, la ténacité de son personnage qui parvient jusqu’au bout à enclencher des mécanismes de survie qui le préservent avec une ténacité impressionnante d’un découragement ou d’une panique mortels.
Admiration et angoisse sont les deux sentiments qui prédominent au visionnage de ce film particulièrement original et marquant.

All is lost (Jeffrey C Chandor)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 19:45
Lost saison 6, épisodes 9 et 10 (Jeffrey Jacobs Abrams)

« Lost saison 6, épisodes 9 et 10 ».

L’épisode 9 réalisé par Tucker Gates sur un scénario de Melinda Hsu Taylor & Greggory Nations est entièrement consacré au personnage de Richard Alpert (David Carbonell), qui dans le passé en Espagne tue un médecin qui ne voulait pas soigner sa femme Isabella (Mirelly Taylor), gravement malade.

Les conséquences sont désastreuses pour lui avec non seulement la mort d’Isabella mais une condamnation à embarquer sur navire pour échapper à la peine de mort.

Mais le navire anglais, le Black rock fait naufrage sur l’ile près de l’Australie, délivrant Richard des affreuses conditions de vie dans la cale.

Survivant miraculeusement au naufrage, Richard n’en demeure pas moins enferré dans la cale mais l’attaque du Monstre qui tue les officiers sous la forme de sa fumée noire, l’épargne miraculeusement.

Affamé et assoiffé, Richard voit Isabella lui parler dans un demi coma et est finalement délivré par le Monstre qui a pris une apparence d’un homme en noir (Titus Welliver).

Très bienveillant, il lui dit être en enfer propose de revoir Isabella en échange d’un petit service : le meurtre de Jacob (Mark Pellegrino).

Richard accepte sans sourciller mais ne peut tuer Jacob qui lui révèle qu’il a fait un marché avec le Diable en personne.

Jacob retourne Richard, lui accordant la vie éternelle en échange d’une charge d’administrateur.

Lorsqu’il retourne voir le Diable, celui-ci accepte ses raisons en lui rappelant que son offre tient toujours.

Un dialogue tendu s’installe ensuite entre le Monstre/Diable et Jacob qui se trouve menacé de mort.

Dans le présent, Richard profite de la mort de Jacob pour dire au Monstre qu’il a changé d’avis et demande à mourir pour retrouver sa femme, sans succès….

Hurley (Jorge Garcia) fait ensuite son apparition et rassure Richard Alpert après être entré en contact avec Isabella, puis dit qu’il doit empêcher l’Homme en noir de quitter l’ile sous peine de mort.

Dans l’épisode 10, réalisé par Paul Edwards sur un scénario de Paul Zbyszewski & Graham Roland, le camp de Locke (Terry O’Quinn) est attaqué par les hommes de Widmore (Alan Dale) et Jin (Daniel Dae Kim) enlevé.

A bord du sous marin, le mafieux-industriel montre à Jin une photo de sa fille et lui propose de l’aider à la revoir si il empêche Locke de quitter l’ile.
De son coté, Locke qui a un besoin impérieux de Jin et Sun (Yunjin Kim) pour partir, se rend avec Sayid (Naveen Andrews) sur l’ile de l’Hydre pour le réclamer à Widmore.

Il essuie un refus, tandis que Sayid envoyé en infiltration sous marine a la surprise de trouver Desmond (Henry Ian Cusick) aux mains des hommes de Widmore.

Dans le flash back, Jin voit ses 25 000 dollars confisqués par les douaniers américains et se retrouve en fâcheuse posture face à l’homme à qui il devait les remettre, l’increvable gangster Martin Keamy (Kevin Durand).

Malgré une courageuse tentative de Sun pour le protéger, Jin est enlevé par Keamy, Mikhaïl (Andrew Divoff) et Omar (Anthony Azizi).

Après s’être rendue en catastrophe à la banque pour retirer l’argent, Sun découvre que son père Mr Paik a fermé son compte car en réalité les 25000 dollars étaient destinés à payer Keamy pour tuer Jin afin de le punir de sa liaison avec Sun.

L’arrivée de Sayid qui tire sur Keamy et Aziz change la donne, permettant à Jin de se libérer, puis de tirer dans l’œil Mikhaïl.

Malheureusement Sun reçoit une balle au cours de l’affrontement.

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 9 et 10 » ne constitue pas pour moi la meilleure partie de la série, même si elle permet de connaitre toute l’histoire de Richard Alpert et d’en savoir un peu plus sur la dualité entre le Monstre et Jacob, même si leur relation antagoniste reste confuse.

L’intrigue se complexifie avec le match à distance entre Locke/le Monstre et Widmore, dans lequel Jin, Sun et éventuellement Desmond interviennent à présent…

Difficile pour l’instant d’y voir claire.

Lost saison 6, épisodes 9 et 10 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 09:27
Lost saison 6, épisodes 7 et 8 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Reprise de « Lost saison 6, épisodes 7 et 8 ».

Dans l’épisode 7 réalisé par Mario Van Peebles sur un scénario de Adam Horowitz et Edwards Kitsis on retrouve de manière surprenant Benjamin Linus (Michael Emerson) en professeur d’histoire désabusé, mais dont le naturel dominateur reprend le dessus lorsqu’il entreprend de prendre la place du proviseur Don Reynolds (William Atherton) par pure volonté de pouvoir.

Benjamin utilise une information divulguée par Alex Rousseau (Tania Raymonde), son étudiante préférée, sur une liaison extra conjugale de Reynolds et des ébats à l’intérieur même du collège, parvient à obtenir une alliance avec Leslie Artz (Daniel Roebuck), le professeur de chimie lui aussi désabusé pour pirater le compte mail de Reynolds et le faire chanter.

La manœuvre ne réussit cependant pas tout à fait car Reynolds, plein de ressources, utilise un contre chantage pour une lettre de recommandation qu’il doit faire en faveur d’Alex pour étudier dans une des meilleures universités du pays.

Benjamin négocie, retire son chantage pour obtenir la lettre en faveur d’Alex.

Ce court passage dans un futur alternatif permet de voir Roger (Jon Gries), le père de Benjamin, très malade, qui évoque leur séjour sur l’ile pour le compte de Dharma initiative et leur retour aux Etats-Unis.

Sur l’ile, après l’attaque surprise et violente du Monstre, Ilana (Zuleikha Robinson) demande à Miles (Ken Leung) d’utiliser son pouvoir d’entrer en contact avec les morts afin de voir qui a tué Jacob (Mark Pelligrino).

Miles s’exécute et désigne Benjamin, qui découvre avec horreur que la solide métisse considérait Jacob comme son père.

Benjamin est donc immédiatement enchainé et condamné à creuser sa propre tombe avant d’être abattu.

Il reçoit l’aide surprenante de Locke (Terry O ‘Quinn)/ le Monstre qui le considérant comme un des élus à la succession de Jacob favorise son évasion.

Après une course poursuite dans la jungle, Benjamin braque Ilana et lui explique également le deuil qu’il a du endurer après la mort d’Alex sous ses yeux.

Un statu quo est alors établi.

Le notion de candidat joue également pour Jack (Matthew Fox), qui faisant mine de répondre à une exigence du mystérieux Richard Alpert (David Carbonell) pour mourir en se faisant exploser à la dynamite, découvre qu’il est lui aussi protégé sur l’ile et virtuellement immortel.

Une fois la démonstration accomplie, Jack et Richard reviennent sur la plage accompagnés de Hurley (Jorge Garcia).

Dans l’épisode 8 réalisé par Jack Bender sur une scénario de Elisabeth Sarnoff et Jim Galasso, le futur alternatif fait de nouveau intervenir Sawyer (Josh Holloway), qui est chargé par Locke d’aller sur l’ile de l’Hydre trouver l’avion de Air Asia pour repartir.

Sur place, Sawyer trouve les cadavres des passagers et Zoe (Sheila Kelley) l’unique survivante du massacre qui s’avère en réalité travailler pour Charles Widmore (Alan Dale), venu cette fois en personne avec ses gardes à bord d’un sous marin.

Fait prisonnier, Sawyer rencontre Widmore dans le sous marin et conclue un pacte avec lui : lui ramener Locke en échange de son aide pour quitter l’ile.

Une fois le deal conclu, Sawyer informe Locke de la situation, jouant ainsi derrière une apparente loyauté sur les deux tableaux pour quitter l’ile que ce soit en avion ou en sous marin.

Dans la jungle, Claire (Emilie de Ravin) agresse Kate (Evangeline Lilly) qu’elle estime responsable de la perte de son bébé puis maitrisée par Locke s’excuse finalement.

Sawyer et également à l’honneur d’un flash back alternatif ou entré dans la police avec Miles, il continue de poursuivre avec obstination le meurtrier de ses parents, Anthony Cooper.

Après une brusque montée de tension notamment suite à un rendez vous raté avec l‘archéologue Charlotte Lewis (Rebecca Mader), Sawyer se réconcilie avec Miles et arrête Kate, fuyarde en plein milieu de Los Angeles.

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 7 et 8 » continue de séduire en apportant une intrigue riche et variée, truffée de rebondissements inattendus.

Les scénaristes jouent à merveille sur les futurs alternatifs, inventant de nouvelles vies aux héros ou faisant réapparaitre des personnages secondaires décédés.

Sur l’ile, l’enjeu semble bel et bien la succession de Jacob pour la gouvernance avec bon nombre de candidats bénéficiant de la protection du Monstre.

Seul le puissant industriel mafieux Widmore parait en mesure de changer la donne..

Lost saison 6, épisodes 7 et 8 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 10:02
Lost saison 6, épisodes 5 et 6 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Reprise de « Lost saison 6, épisodes 5 et 6 ».

Dans l’épisode 5 réalisé par Jack Bender sur un scénario de Damon Lindelof et Carlton Cuse, Jacob bien que mort continue ses apparitions mystérieuses auprès de Hurley (Jorge Garcia) et le convainc de quitter le Temple ave Jack (Matthew Fox) pour réaliser des manipulations complexes sur son phare situé à la pointe de l’ile.

De son coté, Jin (Daniel Dae Kim), sérieusement blessé par un piège à loup est recueillie par Claire (Emilie de Ravin) devenue une sorte de redoutable femme des bois à la Rousseau.

Justin (Dayo Ade) l’un des deux poursuivants des Autres neutralisé par Claire est finalement ramené blessé mais vivant dans une sorte de campement de fortune.

L’homme dit à Jin que Claire est folle à chercher un enfant qui n’est plus sur l’ile et lui demande de le détacher pour ne pas mourir.

Jin hésite, teste la réaction de Claire en lui disant que son fils a été enlevé par Kate (Evangeline Lily) puis se rétracte devant sa violence qui la pousse à achever Justin à coups de hache.

Craignant pour sa vie, Jin dont la jambe a été désinfectée puis recousue, joue le jeu de Claire et lui dit que son bébé est dans le Temple des Autres.

Au final, il a tout de même la désagréable nouvelle de retrouver le Monstre alias Locke (Terry O ‘Quinn) comme principal allié de Claire pour pénétrer dans le Temple.

Sur le phare, Hurley et Jack découvrent un système complexe de miroirs qui permettait à Jacob d’observer l’existence des Survivants.

Fou de rage en voyant sa maison, Jack brise le miroir.

Peu après Jacob réapparait à Hurley et lui révèle que tout ceci était prévu.

Dans le flash back, on découvre que Jack divorcé a un fils d’une quinzaine d’années qui vit à Los Angeles, David (Dylan Minnette), qui le repousse et fugue pour se rentrer à un récital de piano.

Jack découvre la passion de son fils pour la musique classique et rencontre o surprise Dogen (Hiroyuki Sanada) dont le fils passe également l’examen !

Dans l’épisode 6 réalisé par Bobby Roth sur un scénario de Paul Zbyszewski et Graham Roland, Sayid (Naveen Andrews) qui a compris en questionnant Jack que Dogen voulait l’empoisonner se rue sur lui et essaie de le tuer.

Mais le leader des Autres possède d’étonnantes capacités physiques et maitrise des arts martiaux qui lui permettent après un combat intense de prendre le dessus sur l’ex soldat irakien.
Dogen ne tue pas Sayid mais le bannit du Temple.

Alors qu’il s’apprête à partir, Claire apparait et entre dans le Temple pour annoncer que le Monstre désire un entretien avec Dogen.

Celui-ci refuse, préférant se retrancher derrière la protection du Temple, qui en raison de la barrière de poudre de Jacob, forme une barrière infranchissable pour le Monstre.

Claire est jetée dans un trou et s’entretient avec Kate également de retour au camps après le refus de Sawyer (Josh Holloway) de revenir avec elle.

Lorsque Kate lui annonce avoir pris Aaron et l’avoir élevé depuis 3 ans, Claire se fige dans une posture indéchiffrable.

L’habile Dogen propose une mission à Sayid, sortir du camp à sa place et poignarder le Monstre.

Celui-ci accepte mais découvre que le Monstre/Locke ne peut être tué par une lame.

Locke ne le tue pas en retour, lui expliquant que Dogen a essayé de le faire tuer.

Une nouvelle fois furieux, Sayid se retourne contre le Temple et accepte de porter un message de Locke, un ultimatum pour quitter le Temple et le rejoindre afin de quitter l’ile ou la mort dans sur place.

En apprenant la mort de Jacob, l’écrasante majorité des Autres prennent la décision de quitter le Temple pour rejoindre Locke mais Dogen et son lieutenant Lennon (John Hawkes) flairent un piège et reste dans ce qu’il pense être leur meilleure protection.

Après un nouvel entretien ou Dogen révèle à Sayid qu’il expie ses erreurs après avoir causé la mort de son fils dans un accident de voiture ou il était ivre, Sayid le tue en le noyant dans le bassin de résurrection et tranche ensuite la gorge de Lennon accouru à son secours.

L’attaque du Monstre changé en fumée est alors terrible, provoquant la mort des Autres.

Kate a la vie sauve en sautant dans la fosse ou est retenue Claire, tandis que Miles () a également la vie sauve grâce à Illana (Zuleikha Robinson), qui surgit flanquée de Benjamin (Michael Emerson), Frank (Jeff Fahey ) et Sun (Kim Yoon jin) et l’aide à se cacher dans un passage secret pour se protéger de la furie carnassière du Monstre.

Dans un nouveau flash back, Sayid revenu à Los Angeles trouve Nadia (Andrea Gabriel) marié à son frère Omer (Cas Anvar) et mère de deux enfants.

Malgré une gêne évidente entre les anciens amants, Omer se confie à lui en lui expliquant avoir contracté une dette dans son entreprise et être victime d’un chantage de son créancier.

Sayid refuse tout d’abord d’interférer dans les affaires de son frère mais les choses prennent une autre tournure lorsqu’il est sévèrement tabassé par des hommes de mains.

Malgré les supplications de Nadia qui lui demande de ne pas agir, Sayid lui-même est abordé par deux gangsters qui le forcent à le suivre en menaçant la vie des enfants de Nadia.

Il retrouve aves stupeur Keamy ( Kevin Durand) l’ex chef des mercenaires de Widmore tué sur l’ile à la tête du gang.

Toujours aussi arrogant et effrayant, le colosse exige un paiement de Sayid qui en réponse liquide les deux gorilles et finit par le tuer également malgré son brusque revirement.

Avant de partir, Sayid entend des cris dans une chambre froide et découvre Jin ligoté !

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 5 et 6 » continue de se révéler extrêmement difficile à suivre avec des personnages aussi énigmatiques car surnaturels comme Jacob ou le Monstre sous les traits de Locke.

Mais les choses prennent peu à peu forme, avec quelques explications sur Dogen, l’attaque dévastatrice du Monstre, le processus de sélection de Jacob pour son successeur avec comme candidats Jack et Hurley.

On retrouve également avec plaisir une Claire métamorphosé en femme Rambo effrayant et déterminée dans sa quête obsessionnelle de son fils perdue.

Sans comprendre encore tous les tenants et aboutissants, une progression se fait sentir.

Enfin, on se régale du flash back de Sayid et de la courte réapparition de ce salaud de Keamy…

La suite vite ?

Lost saison 6, épisodes 5 et 6 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 10:43
Lost saison 6, épisodes 3 et 4 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Reprise de « Lost saison 6, épisodes 3 et 4 ».

Dans l’épisode 3 réalisé par Paul Edwards sur un scénario de Edward Kitsis et Adam Horowitz, Sayid (Naveen Andrews) qui a miraculeusement survécu à la mort par l’action des bains magiques du temple des Autres est réquisitionné par Dogen (Hiroyuki Sanada) pour subir une torture par électricité.

Au cours de la confusion concernant son cas, Sawyer (Josh Holloway) saisit une arme et s’enfuit dans la jungle, désireux de retourner dans sa maison du camp des Autres afin de ruminer sa tristesse pour la mort de Juliet (Elisabeth Mitchell).

Jack (Matthew Fox) lui aussi rudoyé par les hommes de Dogen tient tête au leader qui lui demande d’administrer une capsule à Sayid.

Il met la capsule dans sa bouche, ce qui provoque une réaction de panique de Dogen qui le force à la recracher puis à lui avouer qu’il s’agit d’un poison pour tuer Sayid, qu’il dit contaminé par un virus.

Dogen envoie deux hommes chercher Sawyer en soutien de Kate (Evangeline Lilly) et Jin (Daniel Dae Kim) mais la jeune femme leur fausse compagnie et Jin pris dans un piège à loups de Rousseau, est miraculeusement sauvé de la mort par Claire (Emilie de Ravin) méconnaissable en femme des bois qui abat les deux Autres.

Dans le flash back, Kate poursuit son évasion en compagnie de Claire dans le taxi détourné à Los Angeles.

Après avoir soudoyé un garagiste pour lui enlever ses menottes, elle décide d’accompagner Claire auprès des futurs parent de son bébé.

Les deux comparses sont accueillies par une femme dévastée par un récente rupture qui refuse l’adoption, ce qui provoque d’intenses contractions pour Claire.

Kate l’amène à l’hôpital en urgence, se cache de la police pour la laisser être prise en charge par le médecin, Ethan (William Mapother).

Paniquée, Claire refuse l’accouchement et préfère prendre des médicaments pour retarder l’échéance.

Dans l’épisode 4 réalisé par Tucker Gates sur un scénario de Elisabeth Sarnoff et Melinda Hsu Taylor, l’histoire se complexifie autour de Locke (Terry O’Quinn) devenu en quelque sorte le monstre de l’ile après le meurtre de Jacob, qui rudoie un Richard Alpert (Nestor Carbonell) terrorisé et vient débusquer un Sawyer alcoolique et déprimé pour lui promettre de lui donner des réponses sur la raison de sa présence sur l’ile si il le suit.

Ayant détecté une anomalie chez Locke l’amenant à douter de sa réelle identité, Sawyer le suit sur ses gardes et le pistolet à portée de main.

Même l’intervention désespérée d’Alpert ne suffit pas à le faire dévier de sa volonté de suivre ce faux Locke qui l’entraine dans une grotte creusée dans une falaise escarpée et dangereuse ou figurent des noms associé à des numéros écrits sur les parois.

Le faux Locke explique à Sawyer que Jacob est la raison principale de leur présence ici et que c’est lui qui a griffonné tous ses noms sur la roche, dont ceux des survivants du vol Oceanic 815.

Le faux Locke lui propose de ne rien faire, de remplacer Jacob ou de quitter l’ile, ce que choisit Sawyer.

Sur l’ile, le vrai Locke est enterré par Benjamin (Michael Emerson), Frank (Jeff Fahey ), Sun (Kim Yoon jin) qui suivent la dynamique Illana (Zuleikha Robinson) qui semble seule être en mesure de comprendre la nature des réelles motivations de ce faux Locke.

Dans un flash back, Locke paralysé des jambes est licencié de son travail après s’être fait payé par son entreprise son voyage en Australie pour un séminaire bidon.

Sur le parking, il rencontre Hurley (Jorge Garcia) propriétaire de l’entreprise qui lui donne une adresse d’une agence d’intérim qu’il possède également.

Choqué par cette décision il finit par l’avouer à Helen Norwood (Katey Sagal) qu’il s’apprêtait à épouser.

Avec cette recommandation, Locke rencontre Rose Nadler (L Scott Caldwell) qui lui avoue être malade d’un cancer et le pousse à ouvrir les yeux sur son handicap pour trouver un poste qu’il soit en mesure d’exercer.

On retrouve donc Locke en professeur remplaçant ou il fait la connaissance de Benjamin Linus en professeur d’histoire.

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 3 et 4 » est toujours difficile à suivre tant les réalisateurs semblent se complaire à brouiller les pistes.

Le spectateur tente de se raccrocher à quelque chose mais se laisse embarquer dans un récit toujours plus complexe et opaque ou le surnaturel prend le dessus sur des explications rationnelles, et ou on se demande si Locke n’est pas finalement le personnage le plus important de la série compte tenu de son influence hors de proportion sur l’histoire.

Que ce soit sur l’ile ou dans les flash backs, impossible pour l’instant d’y voir clair… d’où une certaine irritation de ma part.

Peut la suite viendra-t-elle éclaircir la situation ?

Lost saison 6, épisodes 3 et 4 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 11:06
Lost saison 6, épisodes 1 et 2 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Série toujours avec la sixième et dernière saison de Lost, diffusée en 2009-2010.

Les leaders Jack Bender (réalisation), Damon Lindelof-Carton Cuse (scénario) prennent les commandes pour un premier épisode de transition extrêmement difficile dans laquelle on découvre que la théorie de Jack (Matthew Fox) a échoué et que les survivants se retrouve toujours dans l’ile après l’explosion de la bombe à hydrogène, mais juste après l’explosion de la trappe.

Fou de rage après la mort de Juliet (Elisabeth Mitchell), Sawyer (Josh Holloway) menace Jack de mort mais se ravise en entendant faiblement la voix de son aimée bloquée dans un trou partiellement bouché par un amas de ferraille.

Jin (Daniel Dae Kim), Sawyer, Jack et Kate (Evangeline Lilly) unissent donc leurs efforts pour tenter de dégager la malheureuse, malheureusement sans résultat.

Toujours blessé par balle, Sayid (Naveen Andrews) reçoit une aide inattendue de Hurley (Jorge Garcia) qui reçoit une information cruciale de Jacob (Mark Pelligrino) tué depuis peu par Benjamin (Michael Emerson), lui demandant d’amener le blessé au temple et de remettre à ses occupants une mallette à guitare.

Dans une autre réalité, les survivants se retrouvent dans l’avion du crash mais arrivent cette fois à destination à Los Angeles non sans quelques péripéties, dans laquelle Charlie (Dominic Monaghan) est retrouvé inanimé dans les toilettes après avoir fait une overdose dans les toilettes.

Durant le vol, de courts dialogues apparaissent et montre des personnages anciens ou non prévus initialement comme Boone (Ian Somerhalder) ou Desmond (Henry Ian Cusick).

Dans l’épisode 2, Sawyer dépité se résigne à enterrer Juliet et exige de Miles (Ken Leung) une communication qu’il est incapable d’établir.

De l’autre coté de l’ile, le groupe armé commandé par Ilana Verdansky (Zuleikha Robinson) et Bram (Brad William Henke) pénètre dans le temple de Jacob peu convaincu par les propos rassurants de Benjamin.

Ils trouvent Locke (Terry O’Quinn) et comprenant que Jacob a été tué, lui tirent dessus, sans succès.

La chose qui a alors pris l’apparence de Locke se transforme alors en monstre et tue à l’aide de la fumée noire les assaillants, laissant Benjamin seul et choqué.

De retour hors du temple, la confusion est totale avec ce nouveau Locke et le corps de l’ancien.

Seul Richard Apert (Nestor Carbonell) semble savoir de quoi il retourne et au fait de la menace représenté par ce nouveau Locke.

A Los Angeles, Kate saisit l’occasion d’un passage aux toilettes pour fausser compagnie au marshal Edward Mars (Frederic Lehne) qui l’escorte et prend la fuite, en bénéficiant de la complicité de Sawyer en braquant un taxi dans lequel se trouve Claire (Emilie de Ravin).

De leur coté, Jin (Daniel Dae Kim) et Sun (Kim Yoon Jim) connaissent des difficultés en passant à la douane, en raison de la forte somme d’argent liquide que transporte son mari.

Sur l’ile, Sayid est emmené dans un temple dirigé par les Autres.

Ce groupe semble être dirigé par Dogen (Hirkoyuki Sanada) un asiatique dont les propos sont traduits par Lennon (John Hawkes).

Cindy Chandler (Kimberley Joseph), hôtesse à bord du vol 815, fait également partie du groupe.

Très agressifs, ils menacent de les exécuter sommairement avant que les propos de Hurley sur l’aide de Jacob et le contenu de l’étui à guitare, ne les fassent brutalement changer d’avis.

Sayid est acheminé jusqu’à un temple ou se trouve une source bouillonnante.

Suivant les instructions de Lehn, il est immergé pendant un temps long dans l’eau, ce qui provoque l’inquiétude des ses camarades.

Après ce étrange processus qui semble avoir échoué, Sayid est laissé pour mort puis finit par se réveiller pour le plus grand soulagement de Hurley, Kate, Jack, Sawyer et Miles.

L’annonce de la mort de Jacob semble terroriser ces Autres, qui se barricadent dans le temple dans l’attente d’une attaque du monstre de l’ile.

En conclusion, « Lost saison 6, épisodes 1 et 2 » contient toutes les caractéristiques d’une transition avec le raccrochage parfois difficile avec la fin de la saison 5, riches en émotions.

Il est parfois difficile de s’y retrouver entre les différentes réalités spatiales et temporelles qui s’entremêlent.

L’action se déroule donc à la fois sur l’ile et à Los Angeles.

De nouveaux personnages toujours aussi mystérieux apparaissent, tandis que d’autres plus anciens réapparaissent pour notre plus grand plaisir.

Seul le personnage de Locke intrigue, car devenant malgré sa mort de plus en plus dangereux au point de terroriser Benjamin et Richard eux même…

Lost saison 6, épisodes 1 et 2 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 21:39
Lost saison 5, épisodes 15, 16 et 17 (Jeffrey Jacobs Abrams)

La fin de la saison 5 avec « Lost saison 5, épisodes 15, 16 et 17 ».

Paul Zbyszewski et Elizabeth Sarnoff pour le scénario de l’épisode 15 réalisé par Stephen Williams.

Dans le présent, Locke (Terry O’Quinn) prend complètement le dessus sur le groupe des Autres, entrainant Richard Alpert (David Carbonell) et Benjamin Linus (Michael Emerson) dans la quête de Jacob, le véritable maitre de l’ile.

Toujours troublant, Locke amène Richard jusqu’à l’épave de l’avion des trafiquants africains pour guetter le moment ou lui-même va apparaitre pour être soigné d’une blessure à la jambe.

Le minutage parfait impressionne Benjamin en personne et lorsque le nouveau leader lui révèle qu’il veut trouver Jacob pour le tuer, sa stupeur est à son comble.

En 1977, Jack (Matthew Fox), Kate (Evangeline Lilly) sont capturés par les Hostiles de ce même Alpert, mais la mort de Faraday (Jeremy Davies), pousse Eloïse Hawking (Alice Evans) à adoucir la politique brutale de Widmore (David S Lee) pour leur proposer son aide afin de trouver la fameuse bombe à hydrogène seule capable selon les calculs de son fils de contrer l’explosion électromagnétique imminente.

De leur coté, Sawyer (Josh Holloway) et Juliet (Elisabeth Mitchell) sont soumis à un brutal interrogatoire de Radzinsky (David Lange) qui aidé par le vindicatif Phil (Patrick Fischler), prend le dessus sur le leadership du timoré Goodspeed (Doug Hutchinson).

Finalement Sawyer parvient à négocier leur évacuation par le sous marin après avoir révélé les véritables intentions de Jack et sa bande.

Sous la pression de Goodspeed et du professeur Chang (François Chau), Radzinsky accepte également d’évacuer également les femmes et les enfants pour des raisons de sécurité.

Dans l’épisode 16, du trio Damon Lindelof-Carlton Cuse-Jack Bender, Locke le manipulateur parvient à convaincre Benjamin de tuer Jacob (Mark Pelligrino), qui vit sous les traits d’un homme dans les vestiges d’une immense statut néo égyptienne.

Dans les années 70, Richard et Eloïse conduisent Jack e Sayid jusqu’à la grotte ou se trouve la bombe à hydrogène, mais après les avoir aidé à démonter la tete nucléaire, Richard laisse mener à bien seul leur projet fou en ayant au préalable assommé Eloïse pour la protéger de tout cela.

Du coté du sous marin, Juliet pousse Sawyer à s’évader et à contraindre le commandant à refaire surface pour leur permettre de rentrer sur l’ile afin d’empêcher Jack de mettre son geste fou à exécution.

Avec Kate, ils regagnent l’ile et reçoivent l’aide précieuse de Hurley (Jorge Garcia), Jin (Daniel Dae Kim) et Miles (Ken Leung) après avoir croisé les époux , Rose (L Scott Caldwell) et Bernard (Sam Anderson), qui semblent vivre apaisés dans la jungle.

A travers de multiples flash backs, on découvre que Jacob est intervenu auprès de tous les habitants de l’ile dans différentes phases de leur vie, que ce soit durant l’enfance de Kate alors qu’elle avait volé des bonbons dans un supermarché, après une opération difficile ou Jack avait frôlé l’erreur médicale sous les yeux de son père Christian (John Terry), à la sortie de prison de Hurley, après la chute de Locke d’un immeuble, au moment de l’enterrement des parents de Sawyer, au mariage de Jin et Sun (Kim Yoon Jin), dans un hôpital pour Ilana ou plus étrangement au moment de la mort de Nadia (Andrea Gabriel), l’épouse de Sayid (Naveen Andrews) fauchée par une voiture à Los Angeles.

Dans l’épisode 17, Benjamin tue Jacob par orgueil, car furieux de n’avoir jamais été reçu par le maitre de l’ile après 35 ans sur place.

Mais la véritable nature de l’acte de Locke semble plus complexe et on soupçonne un ennemi de Jacob (Titus Welliver), d’avoir usurpé l’identité du véritable survivant de l’ile, dont le corps réellement mort a été retrouvé par Ilana (Zuleikha Robinson) et ses hommes et exhibé à Richard qui n’en croit plus ses yeux.

Après un choc frontal d’une grande violence entre Sawyer et Jack, ce dernier se fait rouer de coups afin que Sawyer ne fasse machine arrière, infléchi par un revirement de Juliet, qui pense qu’intervenir maintenant pour changer le futur est plus important que leur relation présente entachée par la jalousie à l’égard de Kate.

C’est donc en front uni que les rescapés reviennent à Dharma pour appuyer Jack qui souhaite placer la bombe dans la station de forage.

Durant l’opération, une fusillade éclate, blessant grièvement Sayid au ventre mais Jack riposte et parvient dans le van de Hurley à gagner la station ou Radzinsky force Chang à continuer le forage coute que coute.

Sayid mis de coté, les rescapés tentent de prendre d’assaut la station soigneusement gardée par le fanatique Radzinsky et ses fidèles.

Si Jack parvient à placer la bombe dans le puits, cela ne produit pas l’effet escompté.

Lecrash électro magnétique se produit, entrainant tout les objets métalliques au fond du puits.

Phil meurt, transpercé par des lames, Chang a le bras coincé par une poutre, mais plus grave encore Juliet tombe dans le puits malgré l’aide désespérée de Sawyer ravagé de chagrin à l’idée de perdre son amour.

Mais en un magnifique sursaut, Juliet active la bombe provoquant une énorme explosion…

En conclusion, « Lost saison 5, épisodes 15, 16 et 17 » conclut de manière magistrale cette saison 6 bien difficile à appréhender en raison de ses multiples sauts temporels et de son coté scientifique trop prononcé.

Obéissant à des motivations diverses, les survivants du vol Océanic 815 revenus aux États-Unis, reviennent sur l’ile dans l’espoir de porter secours à leurs amis restés sur place.

Le temps s’enchevêtre, laissant Jack avoir l’idée folle de vouloir changer le futur en intervenant dans le passé en contrant le phénomène électro magnétique qui aboutira dans le futur au crash de leur avion, sans toutefois avoir de garanties sur la validité de la démarche.

Beaucoup de pertes dans cette saison 5, comme celle de Juliet, devenue la compagne de Sawyer après avoir été celle de Jack, et qui laisse un amant revenu à zéro après le semblant de stabilité qu’il avait trouvé en intégrant le projet Dharma dans les années 70.

Peu d’émotions en revanche à la disparition de Daniel et Charlotte (Rebecca Mader), personnages qu’on devinait du reste bien secondaire.

Restent bien entendu des énigmes épaisses, comme la mort-résurrection du vrai-faux Locke et le meurtre du soit disant maitre de l’ile, le très mystérieux Jacob qui semble comme Alpert avoir traversé les époques sans prendre une ride…

La saison 6 pour une conclusion en espérant que les choses finissent par s'éclaircir...

Lost saison 5, épisodes 15, 16 et 17 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 10:45
Lost saison 5, épisodes 13 et 14 (Jeffrey Jacobs Abrams)

« Lost saison 5, épisodes 13 et 14 ».

Dans l’épisode 5 réalisé par Jack Bender sur un scénario de Melinda Hsu Taylor et Greggory Nations, on explore de manière détaillée le passé de Miles Straum (Ken Leung), décelant enfant ses pouvoirs de communiquer avec les morts, ses relations difficiles avec un père qui l’a abandonné et Lara (Leslie Ishii) sa mère malade.

S’endurcissant par nécessité, Miles devient une sorte de consultant/chasseur de primes, qui vend ses services paranormaux contre paiement.

Il est approché par Naomi Doritt (Marsha Thomason) qui lui propose de travailler pour Widmore (Alan Dale), contre 1,6 millions d’euros avec pour mission d’embarquer sur un cargo pour les aider à débusquer Benjamin (Michael Emerson).

Malgré les pressions d’un groupe adverse qui l’enlève et tente de l’impressionner, Miles tient bon ses engagements.

Sur l’ile, Sawyer (Josh Holloway) lui demande d’effacer sur les vidéos les traces de son incartade en dehors du périmètre du camp de Dharma pour porter Benjamin aux Autres.

Mais Miles n’a pas le temps de mener son opération à terme et reçoit comme ordres de Godspeed (Doug Hutchinson) de se rendre dans un secteur interdit sous domination des Autres afin de récupérer auprès de Radzinsky (Eric Lange), le corps d’un homme nommé Alvarez.

A son retour, Miles reçoit de nouveaux ordres d’enemer le corps dans la station de ce qui deviendra la trappe, et doit subir la compagnie de Hurley (Jorge Garcia) qui l’ennuie avec ses questions sur son père et ses comparaisons avec ses facultés de parler aux morts.

Les deux hommes livrent leur macabre marchandise à la station commandée par Pierre Chang (François Chau), qui s’avère être le père de Miles !

Après un échange empli de sous entendus dans le van qui les ramènent au projet Dharma, Hurley fait dire à Chang qu’il vient d’avoir un enfant, qui s’avère être Miles lui-même…

Au camp lui-même, Sawyer doit rendre des comptes auprès de Godspeed et est contraint d’assommer Phil (Patrick Fischler), le gardien qui a compris qu’il était à l’origine de l’enlèvement de Benjamin.

De son coté, Jack (Matthew Fox), désamorce les soupçons malsains de Roger Linus (Jon Gries) contre Kate (Evangeline Lilly) qu’il juge impliquée dans l’enlèvement de son fils.

Dans l’épisode 14 réalisé par Paul Edwards sur un scénario de Edward Kitsis et Adam Horowitz, l’action se tourne autour de Daniel Faraday (Jeremy Davies) depuis son enfance difficile en raison de son exigeante mère Eloïse Hawking (Fionnula Flanagan), qui le poussa à abandonner sa passion première du piano pour se consacrer à développer ses dons pour la physique quantique.

Elève surdoué, Daniel décroche haut la main son diplôme à Oxford sous le regard froid d’Eloïse et décroche l’aide d’un sponsor inattendu pour ses recherches sur le temps, l’industriel Charles Widmore (Alan Dale).

Après une expérience ratée qui blesse sa petite amie Theresa Spencer (Sarah Farooqui), le fait virer et affecte profondément son psychisme, Daniel à la dérive chez lui assiste à la télévision à la découverte de l’épave de l’Oceanic 815, avant d’être contacté de nouveau par Widmore qui lui révèle la supercherie et le pousse à se rendre sur l’ile des survivants, pour guérir de son mal et mener des expérimentations passionnantes permettant de vérifier ses théories sur les voyages dans le temps.

Une entrevue entre Eloïse et Widmore établit clairement leur liaison passée et sa paternité vis-à-vis de Daniel.

Revenu sur l’ile en 1977 à bord du sous marin, Daniel se montre toujours aussi anxieux et mystérieux sur ses intentions, demandant à Sawyer, Kate et Jack de le conduire à ce qui sera la future base de l’Orchidée afin de contrer l’explosion électro magnétique qui aboutira à la création de l’infernal mécanisme du bouton afin de juguler cette énergie surpuissante.

Sous stress depuis l’enlèvement de Phil, séquestré dans un placard, Sawyer comprend qu’il leur faut quitter le camp Dharma et revenir à la clandestinité.

Jack, Kate et Daniel tentent une sortie, armés et échange des coups de feu avec Minkowski et ses hommes, pour finalement réussir à sortir du camp en force.

Furieux, Minkowski se rue chez Sawyer pour exiger son aide mais comprend la trahison de son chef lorsqu’il découvre Phil pieds et poings liés dans le placard.

Sawyer, Juliet et Miles se trouvent immédiatement mis en joue…

Fidèle à son idée première, Daniel se rue sur le camps des Hostiles afin de retrouver celle qui sera sa mère pour qu’elle lui dise ou se trouve la bombe à hydrogène capable de contrer l’explosion électromagnétique.

Il met en joue le chef des Hostiles, Richard Alpert (Nestor Carbonell) mais est tué par sa mère (Alice Evans).

Avant de mourir, Daniel réalise que sa mère savait qu’il mourrait sur l’ile et qu’elle l’a donc envoyé sciemment à sa perte.

En conclusion, « Lost saison 5, épisodes 13 et 14 » met en lumière deux personnages secondaires, Miles et Daniel, dont le spectateur découvre peu à peu les histoires personnelles.

La notion de filiation joue ici beaucoup avec toutes les blessures psychiques qui en découlent lorsque le père est absent.

Des explications rationnelles sont également avancées pour enfin comprendre l’origine du crash initial, une explosion électro magnétique provoquée par une défaillance de Desmond pour appuyer sur le bouton régulant la puissance de l’ile via une installation crée par les scientifiques de Dharma, le professeur Chang en tête.

Enfin avec la chute de Sawyer, vient la perte du statut amélioré des survivants qui vivaient dans un confort appréciable dans le camps de Dharma, tandis que les Hostiles vivaient eux dans des tentes…

On attend avec impatience la fin de la saison 5.

Lost saison 5, épisodes 13 et 14 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 21:42
Lost saison 5, épisodes 11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)

« Lost saison 5, épisodes 11 et 12 ».

L’épisode 11 réalisé par Bobby Roth sur un scénario du duo magique Carlton Cuse et Damon Lindelof commence par une histoire de femmes entre Kate (Evangeline Lilly) et Cassidy Phillipps (Kim Dickens), lorsque cette Kate approche l’ex compagne de Sawyer (Josh Holloway) pour lui confier une belle somme d’argent afin d’élever le fils qu’elle a eu avec lui.

Mais la réaction de Cassidy est plutôt la colère vis-à-vis de son ex compagnon qu’elle accuse de lâcheté et de tromperie.

Ayant accomplie sa mission, Kate confie Aaron à Carol Littleton (Susan Duerden) avant de décider de retourner sur l’ile pour retrouver Claire Emilie de Ravin) la véritable mère de l’enfant.

Sur l’ile, le jeune Benjamin Linus (Sterling Beaumont) est ramené d’urgence au camp de Dharma pour subir une opération afin de tenter de le sauver mais Juliet (Elisabeth Mitchell) se déclarant incompétente réclame l’aide de Jack (Matthew Fox) qui refuse obstinément d’aider celui qui deviendra le futur plus grand criminel de l’ile.

Devant le caractère désespéré de la situation, Sawyer accompagné de Kate qui a donné son sang pour sauver Ben, décident de le confier à Richard Alpert (David Carbonell) le leader des Autres afin de sauver sa vie.

L’épisode 12 arrive alors très vite sous la réalisation Stephen Williams et un scenario de de Brian K. Vaughan et Elizabeth Sarnoff et montre un Locke (Terry O ‘Quinn) jouant sur l’effet de surprise de sa résurrection pour prendre le dessus sur un Benjamin (Michael Emerson) choqué par le coup de rame de Sun (Kim Yoon-jin).

Déterminé, le leader chauve désire trainer l’ex chef des Autres devant le monstre de l’ile pour le juger pour ses crimes.

Fidèle à son tempérament manipulateur, Benjamin essaye de manipuler Caesar (Saïd Taghmaoui) et ses amis pour se faire passer pour la victime d’un fou dangereux mais contre toute attente le tue lorsqu’il essaie d’empêcher Locke de l’emmener au temple.

La malheureux Frank Lapidus (Jeff Fahey) qui préfère rationnellement revenir à la plage pour appeler les secours, paye cher son sursaut de rationalité puisqu’il est sèchement battu par Ilana (Zuleikha Robinson) dont les intentions s’avèrent de moins en moins pacifiques.

Le trio constitué avec Sun se rend dans un temple, utilise un passage sous terrain pour accéder à une galerie dans laquelle Ben se retrouve seul face à son destin.

L’examen de la conscience de Ben fait plonger dans le passé, ou on le voit essayer de tuer Penny (Sonya Walger) la fille de son ennemi Charles Widmore (Alan Dale) en représailles à la mort d’Alex (Tania Raymonde) sous les balles de ses mercenaires.

Mais la tactique échoue, Desmond (Henry Ian Cusick) s’interpose et malgré une balle dans le corps, profite d’une hésitation de Ben face au fils de Penny présent sur leur bateau ou ils vivent, pour se ruer sur lui et le tabasser sauvagement avant de le jeter à l’eau.

Si le monstre laisse étrangement Ben en vie après lui avoir ordonné sous les traits d’Alex d’obéir aveuglément à Locke, un dernier flash back montre le fort antagoniste entre les deux leaders des Autres, lorsque dans les années 80, Benjamin désobéit à son rival en sauvant Alex après avoir tué Danielle (Mira Furlan), puis le fait bannir dans de l’ile pour avoir eu un enfant avec une étrangère.

En conclusion, « Lost saison 5, épisodes 11 et 12 » tient toutes ses promesses et se montre particulièrement haletant, révélant encore plus le passé tortueux de Ben, sa rivalité mortelle avec Widmore, se soldant par une vendetta impitoyable entre les deux leaders des Autres.

Le moment du jugement de l’ex leader des Autres, constitue un des passages les plus intenses de la série, avec un franc basculement dans le surnaturel issu des évolutions de cette créature divine constituée de fumée noire décidant sur des critères inaccessibles, si les hommes sont dignes ou non de vivre.

On se régale des multiples rebondissements et du rôle joué par des personnages en apparence secondaires, mais pouvant à tout moment jouer un rôle plus important : Ilana, Lapidus, Godspeed (Doug Hutchinson)…

La suite, tout de suite ?

Lost saison 5, épisodes 11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)
Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens