Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 15:54

alouest.jpg

4

 

 

Musique toujours avec Pravda duo français de rock tendance électro qui fit parler de lui au début des années 2000.

Soutenus par la presse spécialisée, le guitariste Mac et la chanteuse Sue, grande brune mince au look provocateur purent sortir en 2007 leur premier album intitulé « A l’ouest ».

« A l’ouest » commence directement par un tube, « Tu es à l’ouest » parfaitement équilibré entre nappes électroniques groovantes et guitare sachant faire la difference quand il le faut.

Mais la force du titre réside dans la voix de Sue, qui assène des textes brillants d’une voix dure, sexy et pleine d’assurance.

Portés par la dynamique de ce tube, « Body addict » et « What did you except ?» chantés en anglais et de facture plus classique passent relativement bien malgré quelques facilités.

Après un « The A.B.C of love » aux refrains efficaces, Pravda place d’autres titres forts « Grand united theory » aux vocaux plus doux et éthérés mais surtout l’instrumental « Soyouz » tous deux soutenus par des beats électroniques puissamment entrainants.

Le français revient à l’honneur sur le remarquable « J’ai besoin d’air » aux paroles 200% rock ‘and’ roll.

Agressif et provocateur, « F***ing world » s’appuie sur une guitare puissante sans oublier les effets électroniques enveloppants.

On reste pantelant devant « Je suis french » qui porte à la perfection l’art du groupe dosant savamment agressivité contrôlée, textes étincelants, guitare métallique et rythmes électro.

Après cette pluie de bombes électro-rock, « I wanna be your god » marque une légère baisse d’intensité bien compréhensible avant une reprise flamboyante sur  « 1,2,3,4 rock! » titre simple et festif idéal pour enflammer une salle de concert.

On s’amuse sur « Franck Sinatra » au beat rock lourd, passe vite sur le plus quelconque « Lover’s contract » avant la fin en forme d’apothéose « People unite ! » hymne fédérateur entonné à deux voix.

En conclusion, difficile de ne pas être estomaqué à l’écoute de ce premier album absolument détonnant.

Pravda pratique une musique simple, directe mais incroyablement efficace.

L’esprit rock tendance punk et le coté frontal de la guitare électrique est en permanence assoupli par ce fantastique groove électronique qui rend cette musique attractive et souvent festive.

Si on ajoute à ce cocktail élaboré par de fins chimistes le charisme de Sue, ses textes intelligents, drôles et destroy, alors on se dit que Pravda vient de trouver la formule parfaite.

Il est étonnant de constater la relative confidentialité de ce groupe qui malgré la qualité de sa musique et sa grande présence scénique ne sera pas parvenu à percer le mur des médias traditionnels.

Après le départ de Sue, Mac a parait il repris le groupe en main en embauchant l’ancienne actrice de films X Nina Roberts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens