Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 22:34

sickness.jpg3

 

 

Intéressons nous à la musique du début du millénaire avec « The sickness » premier album sorti en 2000 d’un groupe de neo metal américain appelé Disturbed.

Formé à Chicago, Disturbed est composé du chanteur chauve David Draiman, du guitariste Dan Donegan, du batteur Mike Wengren et du bassiste John Moyer.

Avec sa pochette originale et menaçante, « The sickness » débute avec « Voices » doté d’un chant saccadé, sauvage, rapide et de riffs trapus.

Le procédé est amélioré sur « The game » encore plus puissant avec une alternance réellement plaisante de chant mélodique et rugueux.

Le summum est atteint avec « Stupify » tube international largement mérité en raison de son coté terriblement accrocheur couplée à sa puissance implacable.

La tension retombe et c’est bien compréhensible avec « Down with the sickness » à la première partie assez répétitive avant une grosse explosion décousue finale.

Mais le groupe continue de toucher juste avec « Violence fetish » violent, douloureux et sauvage.

« Fear » tourne bien et tout comme le plus calme « Numb » mais au fil du temps une certaine linéarité s’installe avec le plat « Want » et même le très rugueux « Conflict ».

En perte de vitesse, Disturbed sort alors une nouvelle carte maitresse avec « Shout » la reprise du tube pop Tears for fears, en version beaucoup plus virile.

La transition avec un « Droppin plates » décousu et bruyant reste cependant difficile avant le final « Meaning of life » plus cadré et digeste.

En conclusion, « The sickness » est un album brutal et homogène contenant quelques hits qui bien placés contribuèrent à son succès.

Disturbed pratique un style certes limité, mais le fait avec une conviction et une efficacité certaines.

Même si le résultat est éprouvant et lassant sur la durée d’un album entier, « The sickness » se situe plutôt vers le haut du panier dans le style neo-metal si en vogue au début des années 2000.

Loin d’être indispensable donc mais parfaitement honorable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Neo metal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens