Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 10:00

spider_man_1.jpg4.gif

 

 

Sorti en 2002, « Spider-man » de Sam Raimi est le second élément clé après le « X-men » de Bryan Singer marquant le formidable raz de marée des comics sur le grand écran depuis le début des années 2000.

Raimi connu surtout pour ses films d’horreurs undergrounds mais cultes, reste ici fidèle à l’univers d’un comic crée dans les années 60 pour placer Peter Parker (Tobey Mc Guire) jeune étudiant en physique à New-York, brillant élève mais timide, complexé mal dans sa peau et régulièrement maltraité par ses camarades comme le brutal Flash Thomson (Joe Manganiello) capitaine de l’équipe de football.

Amoureux secrètement de sa voisine la rousse flamboyante Mary Jane Watson (Kirsten Dunst), Parker est un jour mordu par une araignée génétiquement modifiée qui altère à jamais son métabolisme pour le doter d’une force, d’une agilité, d’un sixième sens surhumains couplés à une étonnante faculté de projeter une toile hyper résistante par ses poignets.

Il faut du temps au jeune homme pour prendre conscience puis s’habituer à ses nouveaux pouvoirs et son comportement étrange surprend son oncle Ben (Cliff Roberston) et sa tante May (Rosemary Harris) qui l’élèvent comme un fils en l’absence de ses parents.

Après avoir mis une raclée bien méritée à Flash et pris plus d’assurance avec Mary Jane, Parker entreprend de gagner un peu d’argent en se produisant dans des matchs de catchs ou il revêt un curieux costume d’homme araignée pour combattre masqué et remporter aisément son combat.

Mais à la fin du tournoi, il commet une erreur fatale en laissant échapper un voleur qui par un hasard complet assassine son oncle Ben pour lui voler sa voiture.

Tourmenté par le chagrin, Parker retrouve le criminel qui meurt accidentellement dans une chute et décide de suivre les préceptes de son oncle en assumant ses responsabilités pour devenir un justicier masqué pourfendant le crime.

Cette nouvelle double vie coïncide avec celle de Norman Osborne (William Dafoe) PDG de Oscorp société de recherches scientifiques militaires menacées travaillant sur un sérum d’amélioration des capacités physiques ou sur la mise au point d’un planeur de combat.

Osborne est incapable de supporter le rachat de son entreprise par sa rivale et prend la décisions radicale de s’exposer à des vapeurs toxiques expérimentales, altérant ses facultés mentales mais augmentant prodigieusement sa force et sa résistance.

Doté d’une véritable double personnalité, il attaque ses rivaux, dérobant planeur et arsenal offensif pour devenir une sorte de super criminel

La montée en puissance de Spider-man et Osborne surnommé le Bouffon vert, éveille la curiosité du public et de la presse, notamment celle de Jonah Jameson (J K Simmons), l’acariâtre directeur du Daily Bungle.

Parker profite alors astucieusement de cet engouement pour se faire photographe et vendre à Jameson des clichés exclusifs de Spider-man en action.

Après une attaque spectaculaire du Bouffon destinée à éliminer le conseil d’administration de Oscorp, Spider-man réussit à le faire fuir et sauve Mary Jane d’une chute mortelle.

Cette première rencontre fortuite marque le début d’une idylle impossible rendue célèbre par le fameux baiser sous une pluie battante, la tête à l’envers.

Intelligent et près à tout, le Bouffon vert comprend qu’il a fort affaire avec Spider-man et lui propose une association que celui-ci décline, ce qui le pousse à vouloir éliminer celui qu’il considère à présent comme un rival.

C’est après un combat particulièrement intense dans un immeuble enflammé ou les bombes à lames du Bouffon entaillent les chairs de son adversaire, que Osborne remarque au cours d’un diner organisé par tante May pour lui présenter Mary Jane, la petite amie de son fils Harry (James Franco).

Très troublé, il quitte alors la table, provoquant un scandale entre MJ et Harry qui prend finalement le parti de son père et la délaisse.

Habile et féroce, Osborne s’en prend alors à tante May qui termine blessée et choquée à l’hôpital avant de basculer sur MJ, dont Parker est toujours très épris.

Spider-man doit alors effectuer un sauvetage périlleux au dessus d’un pont et soutenu par la population réussit à préserver la vie d’un groupe d’enfant pris dans une cabine tombant en chute libre, ainsi que celle de MJ.

Le Bouffon vert profite néanmoins de son avantage pour le coincer au sol et l’assomme sous une avalanche de coups terribles.

Ce sont une nouvelle fois ses réflexes surhumains qui tirent Spider-man d’affaire, et font que le Bouffon est embroché par son propre planeur.

Après l’enterrement, Parker retrouve un Harry miné par le chagrin et écarte l’amour naissant de Mary Jane, pour préserver sa double identité de super héros.

En conclusion, même sans être un grand fan du comic, reconnaissons que « Spider-man » est une très belle réussite et un formidable divertissement.

Raimi respecte l’esprit de l’œuvre de Lee et Ditko, procédant à des simples modernisations  (l’araignée n’est pas radioactive mais génétiquement modifiée, la toile provient de l’organisme du héros et non de gadgets électroniques) sans conséquences majeures.

Les acteurs sonnent tous très justes, Mc Guire parfait avec son physique malingre, Dunst en superbe « girl’s next door », Dafoe redoutablement inquiétant avec ses monologues intérieurs et même Simmons qui forme un Jameson criant de vérité.
L’apport des effets spéciaux se fait sentir et apporte une réelle plus value aux scènes de combat et aux acrobaties virevoltantes de Spider-man et du Bouffon vert au dessus des gratte ciels New-Yorkais.

Pour sa remarquable construction et son animation parfaite, « Spider-man » peut être considéré comme un des meilleurs films de super héros jamais réalisé et la parfaite locomotive (aux cotés des X-men) pour lancer la franchise Marvel sur grand écran.

Ouf, il était temps !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens