Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 12:36

ledzep4.jpg

4

 

Toujours cette vénérable institution de Led Zeppelin avec sans nul doute son album le plus réputé « Led Zeppelin IV » sorti en 1971.

Réputé en raison de la fameuse ballade « Stairway to heaven » l’une des plus connues de tous les temps mais bien entendu résumer le succès de ce disque à cette seule ballade serait une grave erreur.

Avec sa pochette étrange mais néanmoins réussie représentant telle une peinture naturaliste du XIX ieme siècle un vieux paysan ployant sous son fardeau de bois, « Led Zeppelin IV » a une entame très rock’n’roll avec le rapide et animé « Black dog »  et le encore plus explicite « Rock and roll ».

La première innovation débute avec « The battle of evermore » ballade folk celtique recelant de purs moments de grâce avec un chant purement envoûtant de Robert Plant.

Ensuite on se retrouve au pied de la montagne, devant l’écrasant « Stairway to heaven » et sa progressive montée en escalier depuis un point de départ doux et paisible jusqu’à atteindre un pur déchaînement de violence hard rock.

Pas grand chose à rajouter si ce n’est chef d’œuvre absolu.

Moins étincelant mais très plaisant on trouve ensuite « Misty moutain hop » au rythme chaloupé entraînant plus accessible que le « Four sticks » lourd et dense qui lui succède.

Le dirigeable se laisse alors porter par des vents calmes et apaisants pour proposer avec « Going to california » une ballade folk ou la voix de Plant fait la différence.

Le disque s’achève sur une autre merveille, « When the levee breaks » , lancinante ballade fiévreuse qui étale son charme magnétique sur plus de sept minutes.

En conclusion, « Led Zeppelin IV » n’a pas usurpé sa réputation et demeure un authentique chef d’œuvre de la musique contemporaine.

La force du disque est contenue pour moi dans ces longue ballades ou une ambiance quasi mystique vous saisit et ne vous lâche irrémédiablement plus.

Album mystérieux et élégant contenant morceaux rapides et efficaces aussi bien que ballades envoûtantes, « Led Zeppelin IV » est un classique intemporel qui se déguste invariablement au fil des ans.

Pour moi ce quatrième album en forme d’apothéose artistique et commerciale marque la fin de l’age d’or du groupe qui avait su à l’époque magnifiquement digérer ses racines blues-rock pour inventer un style nouveau d’une grande richesse.

Quels que soient vos gouts musicaux, si vous aimez la musique, vous avez forcémment du déja écouter et apprécier cette oeuvre transcendant tous les styles, modes et époques.


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Hard Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens