Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 14:22

balles_feu.jpg

1

 

Comédie potache régressive avec « Balles de feu » réalisé par Robert Ben Garant en 2007.

Disons le tout de go, ce film volontairement débile se veut une parodie du film de kung fu « Opération dragon » avec Bruce Lee en transposant l’intrigue autour d’une compétition rassemblant les meilleurs joueurs de tennis de table de la planète.

Ex enfant prodige du ping pong, l’américain Randy Daytona (le petit gros Dan Fogler) traîne derrière lui sa défaite humiliante au jeux olympique de Séoul (1988) face au redoutable joueur est allemand Karl Wolfschtagg (Thomas Lennon) qui comme tout allemand est discipliné, arrogant et cruel.

Cette défaite a en effet provoqué la mort de son père (Robert Patrick) assassiné par les triades à la suite d’un pari hasardeux sur son fils.

Devenu artiste de music hall de troisième zone, Randy se produit dans des exhibitions devant des publics clairsemés.

Mais sa vie change lorsqu’il est contact par Rodriguez un agent du FBI pour infiltrer le chef mafieux Feng (Christopher Walken) qui organise un tournoi des meilleurs joueurs de ping pong  de la planète sur son île privée.

Randy accepte sa mission et pour revenir à niveau va trouver Wong (James Fong) un vieux maître asiatique aveugle pour lui enseigner ses secrets.

A l’académie de Wong, Randy découvre que Feng est un ancien élève de Wong mais qu’il n’a jamais terminé sa formation.

Il tombe aussi sous le charme de Maggie (Maggie Q) la fille du maître, acrobate elle aussi experte en maniement de raquettes.

Après une formation ultra intensive qui lui apprend à jouer au ping pong avec des cuillères, Randy défait le meilleur jouer du club rival de Wong, une petite fille du nom de Dragon et est invité par les agents de Feng à disputer la fameuse compétition qui regroupe les meilleurs joueurs du monde.

Randy, Rodriguez, Wong et Maggie se rendent donc sur l’île de Feng ou ils découvrent toute la perversité du maître des lieux dont les activités oscillent entre trafic d’armes en polymère et esclavagisme sexuel (essentiellement masculin !).

Tandis que Rodriguez cherche des preuves pour arrêter Feng, Randy rentre dans un tournoi ou les vaincus sont tués par fléchettes empoisonnées.

Il a la désagréable surprise de retrouver son ennemi de toujours Wolfschtagg plus hautain que jamais qui lui rappelle les échecs de son passé et la mort de son père.

Mais la compétition tourne au drame quand Rodriguez est découvert et Feng met alors tout en œuvre pour éliminer ses dangereux invités.

La fin du film est à peu prêt du grand n’importe quoi, entre explosions et match de ping pong acharné entre Feng et Daytona harnachés d’armures lançant des décharges électriques en cas de perte de balle.

Il y est même fugacement question d’un panda mort que cherche à sauver des flammes un esclave sexuel gay.

En conclusion, vous l’aurez compris « Balles de feu » n’est pas du tout à prendre au sérieux.

Si le scénario initial pastichant les films de karaté des années 70 et même dans une moindre mesure le Bloodsport avec Jean Claude Van Damme, s’avérait prometteur, force est de constater que la réalisation bien palichonne de Grant fait capoter les trois quarts des gags.

Meme l’acteur principal, Dan Fogler doté d’une sympathique physique de petit gros chevelu n’a pas l’abattage nécessaire pour faire rire.

Quand à Christopher Walken, son jeu complètement inexpressif ne convainc pas le moins du monde.

Alors bien sur on rit quatre ou cinq fois dans le film et ce n’est peut être déjà pas si mal.

Les moments les plus sympathiques sont ceux avec le vieux maître asiatique ridicule qui n’y voit goûte et de curieux hommages rendus au vieux groupe de hard rock Def Leppard que semble vénérer Daytona.

Mais tout ceci demeure trop mince pour passer un vrai bon moment, ce qui est du reste demeure fort dommage car l’affiche était alléchante.

Un film à passer à vos enfants un après midi de pluie pour les faire rires aux nombreux gags visuels  qui émaillent les furieuses parties de ping-pong.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens