Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 05:47

Dans « Iron-fist, saison 1, épisode 2 », les choses se présentent on ne peut plus mal pour Danny Rand (Finn Jones) interné de force dans un hôpital psychiatrique suite à une manœuvre des Meachum.

Drogué, maltraité, Danny en voit de toutes les couleurs et ses explications pour les 15 dernières années passées dans un monastère dans l’Himalaya pour s’entrainer avec une secte de moines guerriers ne font qu’aggraver son cas auprès des psychiatres qui l’examinent.

Le tenace Ward (Tom Pelphrey) envisage de se débarrasser définitivement de lui en le faisant interner à vie mais David parvient à conserver assez de lien avec Colleen Wing (Jessica Henwick) pour qu’elle lui rende visite et accepte du bout des lèvres de ne pas témoigner auprès des Meachum pour comportement menaçant.

Mieux que cela, Colleen sert d’intermédiaire auprès de Joy (Jessica Stroup) pour renforcer sa version des faits.

Ebranlées, Joy fait part de ses doutes auprès de Ward qui reste engoncé dans son idée première.

C’est donc Harold Meachum (David Wenham) qui intervient personnellement en sortant de son building hautement sécurisé pour rendre visite à un Danny drogué et le questionner directement.

Lorsque Danny lui révèle être un descendant de la lignée des immortels Iron-fists et être le seul capable de détruire l’organisation secrète appelé la Main, Harold décrète brutalement qu’il peut lui être précieux vivant et contraint son fils à le faire transférer.

Mais alors que Edmonds commence lui aussi à croire que Danny est bel et bien la personne qu’il prétend être, Ward s’arrange pour que les malades les plus violents de l’hôpital tabassent à mort Danny.

Cette ratonnade lui donne l’occasion de révéler son véritable pouvoir du poing de fer et de sortir de l’hôpital en défonçant le mur d’un coup de poing.

Le voila donc libre mais seul…et recherché.

En conclusion, « Iron-fist, saison 1, épisode 2 » développe l’histoire dans l’univers anxiogène et confiné d’un hôpital psychiatrique donc le héros ne parvient à s’extirper qu’en faisant preuve de capacités surhumaines…

Mais dès le second épisode un basculement s’opère déjà car plusieurs personnes commence à croire l’histoire invraisemblable d’un revenant héritier d’un empire industriel gigantesque et mieux que cela un de ses adversaires voit en lui une source de bénéfices…

Bien construit, bien dosé ce second épisode remplit haut la main tous les critères pour donner envie de continuer à découvrir cet Iron-fist !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens