Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 16:14

Dans « The Shield, saison 2, épisode 4 » est l’occasion pour Mackey (Michael Chiklis) se remet quelque peu miraculeusement de sa blessure par balle et est décoré par sa hiérarchie pour cet acte de bravoure au grand agacement de Wyms (CCH Pounder).

Mais un meurtre chez un joaillier, oriente la piste sur la mafia arménienne de Farmington.

Comme à son habitude, Mackey prend les choses en main et parvient à convaincre Aceveda (Benito Martinez) de le laisser jouer les flic ripoux pour infiltrer l’organisation et faire tomber un gros poisson, le chef mafieux Alex Eznik (Shaun Duke).

Hrach (Aaron Kader) l’un des tueurs de Eznik accepte en effet de balancer son patron pour se venger du traitement qu’il lui a fait subir et renseigne la police.

Mackey et Shane (Walton Goggins) débarquent donc dans le club de striptease du caïd, lui restituent une partie des bijoux volés puis lui offre leurs services de protection contre des opérations policières visant ses intérêts.

Méfiant, Eznik attend de tester la fiabilité de ses deux nouveaux interlocuteurs mais le culot de Mackey fonctionne encore.

Toujours secoué par son retentissant échec face à un tueur en série, Dutch (Jay Karnes) est chargé après un opération de récupération d’armes auprès de la population civile, d’élucider l’homicide d’un restaurateur.

Il s’avère que le propriétaire de l’arme rendue par sa fille, Lance Hinkle (Don Maloney), était un joueur endetté jusqu’au cou, ayant accepté le sale boulot pour s’exonérer auprès de son créancier, un voyou dangereux du nom de Manny Sandoval (Jonathan Neil Schneider).

Arrêté, Sandoval tient tête en dur à cuir qu’il est mais se fait piéger par Wyms qui place un micro sur Hinkle afin d’enregistre aveux et menaces.

De son coté, Danny (Catherine Dent) se trouve poursuivie par Aaron Hamad (Mario Prado), le tenace avocat engagée par Yassirah Al Thani (Veena Bidasha), la veuve du Syrien abattu lors d’une querelle domestique.

Mais Aceveda fait bloc pour protéger sa policière et refuse net tout dédommagement auprès de l’avocat qui a tenté une manœuvre audacieuse pour faire passer Danny pour une policière raciste.

Cette fois, Julian (Michael Jace) soutient sa coéquipière et l’aide à désamorcer l’attaque d’Hamad.

Lâchée par son avocat, la veuve part en proférant des menaces à Danny qui croyant pouvoir souffler dans sa vie privée, tombe de haut en découvrant que son potentiel futur petit copain Charlie Foster (Chris Payne Gilbert) a la curieuse manie d’enterrer les hamsters morts d’enfant du quartier contre rémunération !

Jouant un jeu serré après avoir promis à Eznik de l’aider à liquider Hrach, Mackey utilise le corps d’un suicidé qu’il défigure à coups de fusil à pompe pour duper le mafieux et obtient ainsi la liste des principaux entrepôts de l’organisation.

Alors que Shane est laissé en otage, Hagop (David Caprita) le bras droit de Eznik présent au commissariat croise par hasard Hrach et comprend qu’on lui a menti.

Mackey demande donc à Aceveda d’intervenir en urgence afin de neutraliser les mafieux et sauver Shane en fâcheuse posture dans le club d’Eznik.

Pourtant, fidèle à lui-même, Mackey ne dévoile pas tout à Aceveda et garde dans sa manche un formidable atout, le lieu et l’heure ou un convoi transportant tout l’argent de la mafia arménienne sur la Cote Ouest quitte la ville…

Ceci suffira-t il à atténuer le choc lorsque Corinne (Cathy Cahlin Ryan) revenue vivre à la maison avec les enfants, lui demande de quitter les lieux ?

Mackey se retrouve alors seul à l’hôtel…

En conclusion, « The Shield, saison 2, épisode 4 » se surpasse encore avec cette fois l’attaque d’un criminel de gros calibre à la tête d’une organisation mafieuse structurée.

Mélangeant ruse et audace, Mackey prend tous les risques pour faire tomber un homme dangereux et réussit même à berner Aceveda, aveuglé par ses ambitions politiques.

L’affaire affectant Danny présente également un fort intérêt et montre comment les policiers peuvent être poursuivis par des avocats ou associations en les chargeant de racisme, question toujours épineuse au pays du politiquement correct.

Magistral, ce 4ième épisode est sans doute le meilleur de la série et ne fait que donner encore

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens