Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 18:38

Sorti en 2008, « Seuls two » est le tout premier film du duo de comiques Eric Judor et Ramzy Bédia.
A Paris, Gervais (Eric Judor) est un policier minable obsédé par la traque d’un voleur de distributeurs de banque et d’objets d’art Curtis (Ramzy Bédia).
Mais le voleur reste le plus malin et humilie constamment le policier qui de plus est affublé de crises nerveuses qui l’obligent à prendre régulièrement des injections.
Du coté de sa vie privée, Gervais s’apprête à épouser Juliette (Elodie Bouchez), pratique des compétitions de curling avec passion et fréquente un voisin complètement barré Xavier (Fred).
Amoureux d’une marchande d’art bourgeoise (Kristin Scott Thomas), Curtis a néanmoins un problème autrement plus sérieux que la police, échapper aux quatre frères Bouglioni qui ont décidé de venir le tuer pour une dette non honorée.
Heureusement les deux leaders Samy (Omar Sy) et Freddy Bouglioni (MC Jean Gab’1) sont trop bêtes et maladroits pour être de bons tueurs et ratent régulièrement leur cible.
Au cours d’une course poursuite après Curtis, Gervais se retrouve seul sur les Champs-Elysées.
Il finit par s’inquiéter lorsqu’il réalise que Paris est complètement vide.
Après avoir épuisé le bottin et écumé les rues, Gervais découvre que le seul autre habitant de Paris encore présent est son ennemi Curtis qui lui profite à fond de la capitale vidée : conduite de formule 1 sur les quais de Seine, pillage de la Fnac, jeux sur la pelouse du Stade De France, barbecue sur la Tour Eiffel…
Finalement Gervais et Curtis comprennent que lorsqu’ils se touchent le monde redevient normal et lorsqu’ils se disputent il se vide.
Ils décident alors de s’entraider : Gervais désirant retrouver Juliette pour l’épouser, Curtis désirant échapper aux Bouglioni.
Après une succession de poursuites, de disputes et de scènes plus loufoque les unes que les autres notamment une mémorable dispute au zoo de Vincennes et course poursuite sur les toits se soldant par la mort de deux des frères, Curtis laisse Gervais épouser Juliette et s’arrange pour faire coincer in extremis les derniers imbéciles qui le poursuivent.
En conclusion, « Seuls two » est un premier film réussi dans la parfaite lignée de l’humour assez unique et irrésistible d’Eric et Ramzy.
Absurde, délirant, spectaculaire et servi par une pléiade de copains-stars acceptant des petits rôles, « Seuls two » fait passer un excellent moment de pur divertissement et c’est bien là l’essentiel qu’on peut attendre d’un tel film !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens