Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 15:07

Edité en 2016 chez Taurnada, « Haig, le secret de Monts Rouges » est un roman de Thierry Poncet inspiré d’un personnage crée avec l’écrivain-aventurier Cizia Zykë.
« Haig, le secret de Monts Rouges » met en scène Haig, un baroudeur européen faisant du commerce dans les années 90 au Cambodge avec les compagnies forestières établies le long de la rivière Lon-Stung, l’un des affluents du Mékong.
Pour accéder à ce monde difficile où la main d’œuvre locale par nature misérable est massivement exploitée pour travailler dans des zones où seule règne la loi du plus fort, Haig achète une vielle péniche de l’armée américaine qu’il nomme la Marie-Barjo et embarque un stock considérable de pièces de rechanges mécaniques, outils, nourriture et alcools pour le ravitaillement des camps de travailleurs qui pullulent dans la région.
Avant de prendre le départ sur le fleuve avec son équipage composé de Bozo, un fantasque banlieusard parisien séropositif, Kim un ex militant écologiste cambodgien reconverti en commerçant et Bang un colosse débonnaire ne se séparant jamais de son petit chien, Haig reçoit la visite d’un vieil homme d’origine espagnole qui supplie pour l’embarquer.
Méfiant de nature, il refuse et a la désagréable surprise de retrouver l’homme égorgé le lendemain...
Il part alors sans trop s’attarder par peur des difficultés avec les autorités locales, mais la situation se complique plus tard lorsque Marisol, une belle jeune femme, elle aussi marquée par un fort accent espagnol survient avec la même demande cette fois appuyée par d’autres atouts notamment physiques et financiers.
Soumis à autant de détermination, Haig finit par céder et embarque la belle.
Commence alors un long et périlleux voyage marqué par l’empreinte de massacres commis par un homme ou un être (?) gigantesque aimant à torturer cruellement ses victimes.
Entre légende tenace, passé hanté par la guerre, forestiers, mercenaires et trafiquants, Haig va devoir jouer serré pour sortir vivant de ce qui sera peut être son dernier voyage à la poursuite d’un trésor oublié au cœur des Monts Rouges, dernier repère des redoutés Khmers rouges…
En conclusion, « Haig, le secret de Monts Rouges » est un roman typique d’aventures au fort goût de « Au cœur des ténèbres » de Joseph Conrad, le nihilisme introspectif en moins…
Poncet plante des personnages assez caricaturaux de baroudeurs ultra virils, de « locaux » peu fiables et de jeunes femmes aussi sexy que mystérieuses à la recherche d’un trésor enfoui dans une zone mortelle.
Rien de bien nouveau donc sous la moiteur étouffante de la jungle tropicale mais une narration vivante, musclée qui vous accroche et vous fait passer un moment exotique plaisant, ce qui après tout est bien déjà assez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens