Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 20:02

Sorti en 1996 « Fargo » est l’un des premiers films de Joël et Ethan Cohen inspiré d’une histoire (malheureusement) vraie.
On y suit à Brainerd, un trou paumé du Minnesota enseveli sous une neige épaisse,  les sombres machinations de Jerry Lundegaard (William H Macy) un minable vendeur de voitures endetté jusqu’au cou qui décide de payer deux voyous Carl (Steve Buscemi) et Gaear (Peter Stormare)  pour simuler l’enlèvement de sa femme Jean (Kristin Rudrud).
Jerry espère en échange faire payer une rançon de 1 million de dollars à son beau père et patron Wade Gustafson (Harve Presnell) et son associé Stan Grossman (Larry Brandenburg).
Très faux cul, il fournit une voiture aux voyous et part normalement travailler tandis que les deux compères enlèvent Jean, non sans quelques difficultés.
Mais sur le chemin de leur planque, les choses se gâtent et le très brutal Gaear abat un policier trop curieux ainsi qu’un couple témoin du meurtre.
Inquiet, le duo contacte Jerry en demandant le versement immédiat des 80 000 dollars.
La police locale est mise sur l’affaire et Marge Gunderson (Frances Mc Dormand), une policière enceinte mène l’enquête avec calme et détermination.
Peu habitué à ce type de situation, Jerry ment pourtant effrontément à Wade et Stan, réussissant à leur faire gober l’histoire de l’enlèvement, l’impossibilité de contacter la police et la nécessité de lui confier la rançon à payer pour sauver sa fille.
Alors que Marge remonte lentement la piste des deux tueurs, met la pression sur Shep Proudfoot (Steeve Reevis) le mécanicien indien ayant servi d’intermédiaire dans l’affaire et interroge Jerry lui-même, du reste de plus en plus mal à l’aise.
La situation dégénère franchement quand Wade se montre intraitable sur le fait de livrer lui-même la rançon mais Carl n’accepte par la transaction sans voir sa fille vivante et fait feu, le blessant mortellement.
Avant de mourir, Wade blesse lui-même grièvement Carl à la mâchoire.
Mal en point, le voyou se dispute avec Gaear qui a encore une fois disjoncté et tué Jean sans attendre de toucher l’argent.
La dispute autour du million de dollar qui excède de loin la somme prévue de 80 000 qui leur était due, tourne à l’affrontement et à la mort de Carl.
Alors que Gaear s’apprête à se débarrasser du corps de son ami, Frances met la main sur leur planque et l’abat alors qu’il tentait de fuir en courant dans la neige.
Jerry est ensuite pris alors qu’il tentait maladroitement de fuir laissant Frances et son mari à la préparation de leur heureux évènement.
En conclusion, « Fargo » est un film bien étrange, évoluant dans une atmosphère sombre et glaciale de l’Amérique des paumés dont personne ne parle.
Malgré son atmosphère déprimante, la bêtise et la violence de ses personnages, « Fargo » est bien réalisé et bien interprété, notamment par William H Macy, excellent en salopard travesti sous les traits d’un brave vendeur de caisses…
Cela ne suffit pourtant pas à explique son succès pour moi largement surestimé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens