Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 20:13

Sorti en 2016 par Netflix, « Spectral » est un film de Science fiction de Nic Mathieu.
L’histoire prend place en plein milieu d’une guerre civile en Moldavie dans laquelle un commando américain surarmé est mystérieusement décimé.
Suspectant des phénomènes paranormaux, le Dr Mark Clyne (James Badge Dale) de la DARPA sont envoyés sur place afin de faire profiter l’US army de leurs compétences bien particulières.
Pris en charge par Fran Madisson (Emily Mortimer) de la CIA et le général Orland (Bruce Greenwood) commandant de la base de Chisinau, Clyne visionne les images enregistrés de l’attaque et insiste pour faire monter sur un blindé léger une caméra high tech hyper sensible capable de détecter les formes spectrales qui ont agressé les soldats.
Clyne et Fran prennent ensuite part à une expédition visant à découvrir ce qui est arrivé à la première équipe.
Le convoi dirigé par le Major Sessions (Max Martini) progresse dans une ville ravagée par la guerre et investit l’immeuble maudit.
Mais si ils trouvent un unique survivant au massacre, les soldats sont eux aussi surpris par les apparitions qui insensibles aux balles les déciment.
Forcé à une retraite en catastrophe après avoir subi de lourdes pertes, le convoi finit par exploser sur des mines.
Les survivants trouvent refuge dans une usine désaffectée et découvrent que des minerais de fer placés aux alentours par les anciens habitants peuvent repousser les spectres.
Clyne essaie de collecter un maximum d’informations de la part des enfants rescapés et entreprend de fabriquer des balles artisanales rempli de minerai afin de repousser les spectres.
Ceci fonctionne et permet une évacuation par hélicoptère même si les redoutables créature se montrent capable de détruire deux tanks envoyés en renfort.
Malheureusement la base américaine a été envahie ce qui oblige les soldats à une nouvelle retraite vers une citadelle de pierre ou s’entassent tous les réfugiés locaux.
Rejoints par Orland et le reste de ses hommes, Martini rend compte de la situation quasi désespérée à mesure que les spectres ont envahi la ville..
A partir de témoignages locaux, le foyer est localisé dans une ancienne base militaire désaffectée.
Suspectant une expérience ayant mal tourné plutôt qu‘une force surnaturelle, Clyde construit des fusils à impulsions capable d’abattre les condensats.
Orland lance ensuite la grande offensive sur la base en utilisant les derniers hélicoptères à sa disposition.
Le face à face avec les condensats est spectaculaires, les créatures mourant sous les rafales mais tuant aussi de nombreux soldats en esquivant et les submergeant.
Alors que la situation devient critique sur le plan militaire, Clyde et Fran pénètrent dans le cœur de la base et découvre que les Moldaves ont créé des condensats à partir d’hommes et femme disséqués placés en état de semi vie/mort.
La mort dans l’âme, ils finissent par les débrancher, mettant ainsi fin à leur calvaire et sauvant les derniers soldats US.
Sa mission accomplie, Clyde est alors exfiltré laissant l’US army et la CIA exploiter potentiellement l’incroyable machine crée par la science moldave.
En conclusion, on ne va pas se mentir, « Spectral » n’est pas un chef d’œuvre ou un film de référence/culte mais un honnête mélange de SF et d’action valant surtout le détour par ses scènes d’action très spectaculaires ou des soldats surarmés/surentrainés ont maille à partir avec des créatures en apparence surnaturelle.
Classique donc et sans grande surprise, mais plutôt efficace dans son exécution, « Spectral » se laisse regarder tranquillement pour se détendre après une rude journée de travail.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens