Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 07:11

Dans « Californication, saison 3, épisode 8 », frustré par le refus de Karen (Natascha Mc Elhone) de faire du cyber sex avec lui, Hank (David Duchovny) cède à Jill (Diane Farr) qui déboule chez lui avec deux copines stripteaseuses pour « faire la fête ».

Jill qui lui annonce arrêter sa carrière pour se consacrer à l’écriture le pousse à un plan à 4 ce que Hank refuse, les jeunes femmes s’amuser entre elles.

Mais le lendemain matin, Veronica (Bridgetta Tomarchio) l’une des stripteaseuses blonde git inanimée dans le lit.

Les évènements se succèdent alors, Charlie (Evan Handler) et l’affreux Rick Springfield sonnant ensuite à l’improviste.

Hank évite de justesse le pugilat avec la pop-star et convainc avec difficultés son vieux pote Charlie de prendre en charge Veronica mais le petit chauve préfère profiter de Betty (Alyssa LeBlanc) la seconde stripteaseuse brune fascinée par baiser avec Springfield.

Jackie (Eva Amurri Martino) surgit à son tour et annonce à Hank que son impossibilité d’avoir des enfants ne constitue plus une barrière à leur amour.

Embarrassé, Hank l’isole nue dans la chambre de Rebecca (Madeline Martin) mais comme on s’en doute, c’est à présent Felicia (Embeth Davidtz) qui arrive, pour annoncer fièrement qu’elle se sépare de son mari après lui avoir révélé avoir couché avec Hank.

Stacy ne tarde pas cherchant plus à comprendre le pourquoi des choses qu’à se venger sur Hank.

La situation vire à l’absurde quand Rebecca arrive avec Chelsea (Ellen Davis Woglom).

Sans issue,  Hank est sauvé par un feu qui se déclare dans sa chambre et a pour mérite principal de faire ranimer la stripteaseuse blonde.

Alors que tout ce beau monde s’apprête à partir en comprenant quel sale type est Hank, Rebecca continue de l’accabler pour son piètre comportement…

En conclusion, « Californication, saison 3, épisode 8 », est digne d’une pièce de boulevard lorsque le héros se retrouve pris dans un entrelacs inextricable d’affaires de cœur/cul pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Rien de bien nouveau donc sous le soleil californien et la confirmation de la grande faiblesse/facilité des scénaristes de la série qui se repose beaucoup sur le sexe et la provocation à défaut d’inspiration !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens