Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 18:17

Véritable « Mad Max » des mers, « Waterworld » de Kevin Reynolds sort en 1995.
Ici, dans un monde post apocalyptique dans lequel les glaces ont fondu, Mariner (Kevin Costner) dérive à la surface des océans sur un trimaran profilé capable de prendre suffisamment de vitesse lorsque les circonstances l’exigent pour fuir les pirates des mers appelés Smokers.
Taciturne et solitaire, Mariner accoste sur une plateforme flottante pour échanger une parcelle de terre contre divers biens et services.
Il y rencontre fugacement Helen (Jeanne Tripplehorn) qui tient un bar avec sa fille Enola (Tina Majorino).
Mais alors qu’il s’apprête à quitter la plateforme il est retenu sur place en raison de son origine mutante : ouïes et pieds palmés.
Capturé malgré sa féroce résistance, Mariner est mis dans une cage afin d’être immergé dans une boue mortelle mais une attaque d’envergure des Smokers vient brutalement interrompre le châtiment.
Le Diacre (Dennis Hopper) mène l’opération avec jet skis, navires et mitrailleuses lourdes.
Mariner utilise le chaos du combat pour tenter de se libérer et reçoit une aide imprévue d’Helen.
S’extirpant de sa cage, Mariner embarque Helen et Enola sur son navire et réussit à sortir de la plateforme avant son explosion.
Mieux, il manœuvre pour retourner le tir des Smokers contre le propre navire du Diacre qui perd un œil dans l’aventure.
Furieux, il se rapproche de son espion Enforcer (R.D Call) pour traquer Mariner et les deux femmes.
La cohabitation sur le navire s’avère problématique, Mariner pensant sérieusement à jeter les femmes à la mer avant de finir par se raviser.
Il finit même par apprendre à nager à Enola et à  la prendre sous sa protection en tuant Drifter (Kim Coates) un pirate vicieux voulant un moment de plaisir  en échange de précieux documents.
Après une nouvelle attaque par hydravion des hommes du Diacre, Mariner demande des explications à Helen sur la signification de la carte tatouée sur son dos.
Il comprend alors que cette carte est censée mener à un pays légendaire appelé Dryland ou les humains pourront retrouver la terre ferme.
Mais dubitatif, Mariner montre à Helen ce qu’est devenu l’ancien monde en l’enemenant plonger sous les mers.
Le Diacre finit tout de même par arriver à ses fin en enlevant Enola afin de lui faire livrer ses secrets.
Prenant tous les risques, Mariner utilise toute son intelligence et ses pouvoirs aquatiques surhumains pour attaquer le cargo du Diacre,
Après une bataille épique, Mariner tue Enforcer, embarque Enola sur l’avion à hélice piloté par Gregor (Michael Jeter) et provoque la mort du Diacre.
Au bout d’un long voyage, l’avion atteint Dryland en suivant les indications de la carte d’Enola.
Mais Mariner décide de reprendre la mer, laissant Helen, Enola et Priam rebâtir une civilisation sur terre.
En conclusion, moqué pour son cout pharaoniques et ses multiples déboires techniques, « Waterworld » propose au final un résultat franchement minable avec un scénario rachitique maladroitement pompé sur « Mad Max », des acteurs coulant à pic et des scènes d’actions prêtant souvent involontairement au rire : une attaque de poisson horriblement torchée en image de synthèse, des déguisements ridicules (Hooper et son horrible œil de verre, Costner et ses coquillages sur les oreilles, Tripplehorn et sa couche de cheveux massacrée) et pour finir une hilarante séance de base jump !
Un véritable nanar aquatique à fuir d’urgence !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens