Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 16:29

La fin se profile dans « Luke Cage, saison 1, épisode 12 » avec un super héros
Luke Cage (Mike Colter) qui bénéficie d’une petit coup de pouce de certains policiers acquis à sa cause pour échapper à la rafle du Harlem’s paradise.

En effet, dans les rues de Harlem, Cage devient vite populaire comme le défenseur d’un quartier noir refusant la criminalité, la corruption et les discriminations policières.

Le sweat shirt déchiré porté par la colosse devient vite une marque de ralliement auprès de membre de la communauté qui prennent un malin plaisir à brouiller les pistes vis-à-vis de la police.

Populaire, Cage reçoit même le crédit d’un rappeur D-Nice (D-Nice) qu’il sauve d’un braquage.

Mais Cage n’est pas le seul à recevoir de l’aide, puisque Shades (Theo Rossi ) est libéré en un tour de main après avoir nargué Misty Knight (Simone Missick) au commissariat.

Pourtant, Shades qui roule des mécaniques oublie qu’en son absence Diamondback (Erik Laray Harvey) irrité par la contestation de son second a demandé à Zip (Jaiden Kaine) l’ex favori de Cottonmouth, de liquider cet encombrant rival en lui faisant miroiter une promotion.

Ambitieux mais manquant de carrure, Zip saute sur l’occasion et néglige le mépris de Turk Barrett (Rob Morgan) vieux truand de Harlem en affaire avec Diamondback pour l’achat à grande échelle de ses armes.

Un guet append attend Shades qui réussit néanmoins à survivre en éliminant deux tueurs puis Zip trop présomptueux.

Toujours menaçant, Diamondback rend visite à Mariah Dillard (Afre Woodard), la piège en lui faisant admettre le meurtre de Shades et  Boone (Clark Jackson) par téléphone puis lui remet une importante sommes d’argent avant de lui annoncer vouloir disparaitre une fois la mort de Cage confirmée.

Choquée, la politicienne semble accepter les conditions de cet homme dangereux qui a éliminé sans ménagement son rival politique, mais Shades fait son apparition peu après, lui démontrant que Diamondback n’est pas le seul à tirer les ficelles.

Tournant sa veste en un clin d’œil, Dillard accepte de faire alliance avec Shades contre Cage puis Diamondback.

De son coté, le colosse débusque Turk avec l’aide de Bobby Fish (Ron Cephas Jones), et après un interrogatoire musclé parvient à localiser la planque de Diamondback.

Mais lorsqu’il arrive sur place, il trouve Domingo Colon (Jacob Vargas) et son gang agonisants, après que Diamondback ait utilisé des armes secrètes pour contrer une tentative de meurtre.

Piégé chez Fish par Shades et Dillard, Cage qui a été suivi par Misty tente de négocier avec eux une alliance pour piéger Diamondback mais a la désagréable surprise de voir son ennemi surgir doté d’une sorte d’armure qui le rend invulnérable.

Prudent, Shades s’esquive tandis que le choc final entre Diamondback et Cage s’annonce.

En conclusion, « Luke Cage, saison 1, épisode 12 » perd un peu de son intensité par rapport à l’épisode précédent, du reste assez haletant mais propose tous les ingrédients d’un final haut en couleurs.

On découvre avec plaisir l’indépendance de Shades, qui devient ici clairement un rival de son ancien patron.

Dillard reste un personnage ambigüe et trouble, plus prompt à saisir les occasions qu’à réellement diriger le jeu.

Misty et Claire restent ici cantonnées à des personnages très secondaires, la part belle étant accordé à Diamondback qui prend enfin une aura de super criminel digne de ce nom avec l’accession à des moyens surnaturels capables d’affronter voir vaincre Luke Cage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens