Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 19:24

Sorti en 2003 « Dans la guerre » d’Alice Ferney traite de la Grande guerre de 1914-1918.
Ici, Jules Chabredoux est un paysan landais mobilisé comme tant d’autres dès la déclaration de guerre à l’Allemagne.
Homme doux et équilibré ayant délaissé un prometteur métier d’instituteur pour travailler la terre, Jules est lié fusionnellement avec son chien Prince, un colley écossais qui le suit comme son ombre.
La mort dans l’âme, il laisse donc sa femme Félicité et son fils Antoine pour partir sur le front en ce chaud mois d’aout 1914.
Sur place, il découvre rapidement la violence des combats que la propagande militaire avait soigneusement cachée.
La puissance et la précision de l’artillerie allemande ont en effet complètement bouleversé la donne des combats modernes, annihilant toute tactique de guerre de mouvement prônée par l’état major français commandé par le général Joffre.
Crucifiés et terrorisés, les soldats français tentent de survivre et à ce jeu l’intelligence de Jules lui permet de se distinguer.
Rapidement, Jules devient un modèle de sagesse et acquiert le respect de ses camarades comme le jovial Brêle ou le fragile Joseph.
Il parvient même à sympathiser avec le lieutenant qui les commandes, un jeune polytechnicien appelé Jean Bourgeois.
Restée dans les landes, Félicité se reconvertit dans l’élevage de canards et se heurte à la farouche hostilité de sa belle mère Julia, une femme dure et sèche qui lui reproche sa sensiblerie.
Sa grossesse provenant d’une dernière étreinte avec Jules, éveille le soupçon chez Julia qui incrimine Petit-Louis le frère de Jules resté à la ferme.
Lorsque Prince s’enfuit pour accomplir un trajet de 800 km à travers les campagnes et arrive jusqu’à Jules, sa joie est sans pareille.
L’arrivée d’un chien intelligent comme Prince améliore le moral des hommes très abattus par les morts idiotes et brutales qui déciment leurs rangs à coups de charges suicidaires contre canons et mitrailleuses adverses.
Avec l’accord de Bourgeois, Jules dresse Prince pour en faire un chien militaire, capable de porter de messages en se faufilant au travers des lignes de fronts mortelles.
Le colley fait des miracles, sauvant même un capitaine blessé après une charge allemande.
Malgré son angoisse, Félicité finit par accoucher d’une petite fille, mais Petit-Louis dévoré par le remord, s’engage dans l’armée pour périr rapidement et stupidement.
Julia ne le supporte pas et se suicide lorsqu’elle apprend la nouvelle.
Lorsque le conflit s’enlise dans une guerre de positions ou les hommes s’enterre dans des tranchées pour survivre dans des conditions exécrables, Jules tient encore le coup grandement aidé par le courageux Prince qui lui assure de son amour indéfectible.
Mais malheureusement il finit malgré son instinct et sa prudence par mourir lui aussi, tout comme Bourgeois.
Resté seul survivant du groupe initial, Brêle console Prince et le prend sous sa protection.
Devenu déserteur en raison de son insubordination à retourner se faire tuer, Brêle retrouve le village de Jules et est caché par Félicité.
Après la mort de Prince, Félicité et Brêle, unis par le souvenir de Jules, sympathisent et continuent de s’écrire même lorsque le déserteur trouve refuge en Espagne.
L’amour renait alors que la guerre se termine…
En conclusion, « Dans la guerre » est un roman de facture historique classique assez irréprochable sur le plan du style, précis et puissant mais qui traine pour moi un peu en longueur avec sa trame assez peu originale (amours brisés puis reconstruits par la guerre) et ses personnages stéréotypés assez peu profonds qui amènent parfois à penser que le véritable héros de l’histoire est le chien !
Malgré ces critiques, « Dans la guerre » demeure un roman plutôt agréable à lire qui plaira aux aficionados de la guerre de 1914-1918 dans la description des affreux ravages des armes du XXème siècle (obus, balles, feu, gaz…) sur les corps martyrisés de nos ancêtres sacrifiés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens