Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 21:34

N’ayant jamais vu « Slumdog millionaire » de Danny Boyle, j’ai voulu réparer cette carence ce week end.
Multi oscarisé (8 fois !) après sa sortie en 2008, « Slumdog millionaire » est une adaptation d’un roman indien de Vikas Darup, montrant la folle réussite d’un indien des bidonvilles de Bombay, Jamal Malik (Dev Patel) qui va remporter 20 millions de roupies au jeu d‘origine américaine « Qui veut gagner des millions ? ».
Le spectateur suit donc un déroulement à rebours dans lequel Jamal torturé par des policiers qui le soupçonnent de tricherie, refait l’intégrale de son itinéraire de gosse des rues lui ayant permis avec un mélange d’intelligence et de chance d’arriver là ou il est à présent.
Après que sa famille ait été massacrée au cours d’une attaque contre les Musulmans, Jamal est recueilli avec son frère Salim par Maman (Ankur Vidal) un chef d’une organisation criminelle faisant miroiter aux enfants des carrières dans la chanson avant de les mutiler pour en faire des mendiants rentables.
Jamal comprend assez vite le mécanisme dans lequel l’entraine Maman et sauve Salim de la torture.
Les deux frères parviennent à fuir par le train mais laissent sur place, Latika (Freida Pinto) une jeune fille avec qui il avait sympathisé dans le camp.
Soudés dans l’adversité, Jamal et Salim vivent de vols et d’arnaques principalement sur les touristes naïfs.
Chacune des expériences vécues dans la rue fournit une information que Jamal est en mesure d’exploiter face à Prem Kumar (Anil Kapoor) le roublard animateur du jeu.
Lorsque Jamal pousse Salim a aller chercher Latika coute que coute, une bagarre éclate et abouti à la mort de Maman qui ne voulait pas lâcher une potentielle petite prostituée.
Salim exploite cette mort pour se faire une réputation dans la rue et entre au service de Javed (Mahesh Manjrekar) un caïd rival encore plus puissant que Maman.
La décision radicale de Salim aboutit à un clash avec Jamal et à la vente de Latika à Javed qui en fait sa compagne/bonniche.
Plus tard, devenu serveur dans un centre d’appel de Bombay, Jamal interroge les bases de données de son entreprise pour retrouver Salim.
Les deux jeunes hommes se retrouvent sur un chantier et Salim accepte de mauvaise grâce de donner l’adresse de Latika chez Javed.
Jamal se rend sur place en se faisant passer pour un cuisinier et parvient à combattre la belle de le rejoindre à la gare pour fuir cette brute.
Mais Salim intervient à nouveau et sépare les amants, balafrant pour l’occasion la rebelle.
Bien plus tard, Jamal participe au jeu qu’il sait que Latika regarde et reçoit l’aide inespérée de Salim qui touché par l’incroyable réussite de son ami, accepte d’aider Latika à s’échapper en tuant Javed et en payant de sa vie cet acte fou.
Couronné champion honnête après avoir surmonté un interrogatoire serré agrémenté de torture, Jamal peut ainsi retrouver sa belle…
En conclusion, « Slumdog millionaire » demeure pour moi un succès incompréhensible et  incroyablement surestimé.
Le scénario pour original, reste cependant celui d’un conte de fée moderne avec une histoire d’amour classique et un invraisemblable concours de circonstances…
Alors certes le choix de l’Inde des bas-fonds demeure pour certains exotique, mais rien pour moi qui justifie de hisser cette petite amourette tout public au rang de chef d’œuvre octo-oscarisé !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens