Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:54

Sorti en 1981, « Outland...loin de la terre » est un film de science fiction relativement peu connu dans l’immense filmographie de Sean Connery.

Réalisé par Peter Hyams, « Outland » se déroule dans un futur lointain ou sur une lune de Jupiter appelée Io, un nouveau marshall du nom de Terry O’Niel (Sean Connery) se trouve affecté.

Laissant de coté sa famille sur terre, O’Niel constate dès le début une étrange recrudescence de morts d’ouvriers perdant les pédales et se suicidant en sabotant leurs combinaisons spatiales.

Il charge alors le docteur Lazarus (Frances Sternhagen), une femme bourrue, d’enquêter sur le sujet et découvre que les morts sont dues à l’ingestion de drogues multipliant les capacités des travailleurs mais les conduisant à terme à la folie.

O’Niel lance interroge les systèmes informatiques de la station, recoupe les informations des systèmes vidéos, et comprend que Sheppard (Peter Boyle) le directeur de la station est impliqué dans un vaste trafic utilisant deux dealers Nicholas Spota (Marc Boyle) et Russell Yario (Richard Hammatt) pour la distribution.

Pire que cela, son adjoint Montone (James Sikking) reconnait lui aussi son implication passive au cours d’une partie de squash.

Il traque alors Spota, l’arrête après avoir constaté son extrême dangerosité et le met en apesanteur dans une cellule afin de le faire parler.

Mais le dealer est retrouvé mort et Montone étranglé par Yario.

O’Niel lutte pour sa survie face à Yario et finit par le tuer.

Il retourne ensuite vers Sheppard et lui annonce avoir détruit sa marchandise.

Furieux, le directeur le menace en retour de mort et fait appel à des tueurs chevronnés pour abattre le marshall problématique.

Lorsque la nouvelle se sait, O’Niel est lâché par ses hommes notamment le sergent Ballard (Clarke Peters) car personne dans la station n’ose défier le tout puissant Sheppard.

A l’arrivée des deux tueurs armés de fusils à lunettes à intensificateurs de lumière, O’Niel est blessé au bras mais reçoit l’aide de Lazarus, qui l’aide à bloquer l’un des deux tueurs (PH Moriarty) dans un sans afin que la décompression spatiale le tue.

Mal en point, O’Niel enfile une combinaison spatiale et passe par l’extérieur pour éviter le second tueur (Doug Robinson) qu’il fait mourir après l’avoir forcé à tirer sur une verrière d‘un jardin, ce qui aboutit à l’entrée du vide spatial dans la pièce.

Mais c’est ensuite Ballard qui l’attaque avec lui aussi une combinaison.

Le combat entre les deux hommes sur les flancs de la station tirant son énergie des immenses panneaux solaires est dantesque mais O’Niel triomphe, jetant Ballard dans l’espace.

De retour au bar de la station il frappe à la mâchoire Sheppard qu’on sait condamné par l’organisation pour laquelle il travaille.

Soulagé, il quitte la station dans la ferme intention de revoir sa femme Carol (Kika Markham) et son fils restés sur terre.

En conclusion, « Outland...loin de la terre » est un film fort au scénario de western, transposé dans un cadre industrio-spatial prenant.

Sean Connery y reçoit un rôle d’homme fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par les grands patrons corrompus uniquement intéressés par la rentabilité au détriment des hommes.

« Outland...loin de la terre » compense la relative faiblesse de ses effets spéciaux, par son climat sombre et paranoïaque, son scénario puissant et efficace, ainsi que la grande qualité de ses acteurs.

Je vous invite donc à découvrir ou redécouvrir ce film de SF méconnu mais valant le détour !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens