Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 13:19

En 2004, Jim Wynorski nous régale ave « L’ile des Komodos géants ».

Dans ce film d’horreur de série Z, un groupe de braqueurs de casino doit après une violente tempête faire atterrir son hélicoptère sur une ile perdue près d’Hawaï.

Ils ignorent en fait qu’ils sont tombés sur un centre d’expérimentation de la Marine américaine pour créer une nouvelle race de monstres.

Foster (Jay Richardson) le commandant à l’origine du projet, doit pourtant se rentre à l’évidence après la perte d’un commando de six hommes, le projet lui a échappé et a donné naissance à au moins un dragon de Komodo d’une taille gigantesque.

Il cède donc aux injonctions du professeur Nathan Philipps (William Langlois) et de sa compagne Dawn Porter (Gail Harris) pour les envoyer sur place afin de résoudre le problème.

Mais les scientifiques constatent qu’il est impossible de contrôler la situation et se résolvent à faire évacuer la base, composée de Hanson (Ted Monte), Rebecca (Glori Ann Gilbert) la fille de Philipps.

A cours de carburant, ils décident de couper la journée la clôture électrique qui les protègent dans l’attente d’une évacuation par l’aeronavale.

Au cours d’une excursion près des cascades, Rebecca et Dawn sont pourtant agressées en pleine journée par le Komodo géant.

Une intense fusillade éclate et force les gangsters à voler au secours des scientifiques pour échapper de peu au monstre semblant invulnérable aux balles.

Profitant de la confusion, Jake (Tim Abell) le pilote d’hélicoptère embauché par les gangsters se rebelle contre l’autorité de Drake (Paul Logan) le leader.

Les gangsters unissent leurs forces aux scientifiques pour survivre dans l’attente du lendemain.

Mais Reece (Cam Nelwin) l’un d’entre eux se montre infecté à son tour et perd la tête, se faisant dévorer sur place.

Cette mort ainsi que la pénurie de carburant forcent les occupants à tenter de fuir par l’hélicoptère que peut piloter Jake.

En nombre trop important pour décoller, la mort de la belle Tiffany (Melissa Brasselle) petite amie de Drake ainsi que de Hanson frappé d’un coup de queue tombent à point nommé.

Alors que Foster envoie des avions de chasse pour passer l’ile au napalm, Philipps infecté par un morsure d’Hanson, se sacrifie en se faisant exploser à l’intérieur du Komodo.

L’hélicoptère décolle tandis que les avions bombardent l’ile.

Seul Drake reste sur place pour garder le butin du braquage bien inutile à présent.

Mais il constate amèrement que d’autres Komodos étaient présents et se fait dévorer sur place.

Les survivants font exploser l’affaire de la base secrète dans les médias ce qui pousse Foster à se suicider par crainte du scandale.

En conclusion, « L’ile des Komodos géants » est un sous-produit que certains qualifieront de nanard mais qui offre un sympathique divertissement.

L’intrigue est basique, les Komodos géants assez ridicules mais on rigole pas mal avec des scènes d’action ou les héros vident des montagnes de chargeurs sans aucun effet et ou les quelques playmates dignes d’un magazine Playboy montrent leurs formes pour oui ou un non.

Alors nanard certes mais plutôt agréable si l’on accepte de ne pas se prendre trop au sérieux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Horreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens