Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 21:17

Grand succès des films d’horreur des années 80, « Jeu d’enfant » est le premier opus de la série des Chucky.

En 1988, Tom Holland s’y colle en narrant la cavale d’un tueur psychopathe Charles Lee Ray (Brad Dourif) poursuivi par l’inspecteur Mike Norris (Chris Sarandon) dans un magasin de jouets, qui avant de mourir, utilise un rituel magique pour parvenir à transférer son esprit malade dans une poupée pour enfant.

Plus tard, Andy Barclay (Alex Vincent) un jeune enfant de Chicago reçoit ladite poupée Chucky en cadeau de sa mère Karen (Catherine Hicks).

Retenue un soir à son travail, Karen confie Andy à garder à une collègue Maggie Peterson (Dinah Manoff) mais la garde tourne mal et Maggie frappée par la poupée se défenestre.

Malgré l’arrivée de Norris, l’influence maléfique de Chucky continue d’agir sur Andy, qui prend seul le métro, pour conduire la poupée dans une zone dangereuse de la ville pour éliminer son ancien associé Eddy Caputo () qui l’avait abandonné le soir de son meurtre.

Mais personne ne croit Andy qui est placé dans un hôpital sous la surveillance du Dr Ardmore (Jack Colvin).

Karen tente à son tour de faire parler la poupée qui se montre parfaitement mutique jusqu’à ce qu’elle menace de le jeter dans le feu.

Violent, Chucky s’échappe et tente ensuite d’éliminer Norris en s’immisçant dans sa voiture pour le poignarder.

Après un spectaculaire accident de voiture, Norris parvient à s’en sortir vivant.

Bléssé par balle, Chucky va retrouver John Simonsen (Raymond Olivier) son maitre vaudou pour lui expliquer la raison de sa soudaine vulnérabilité.

Tout en regrettant que ses enseignements aient été détournés, John explique à Chucky qu’il va redevenir peu à peu humain et donc mourir…

Torturé, le maitre vaudou, finit avant de mourir par lui donner la seule façon de s’en sortir, se transférer dans le premier être humain à qui il a dit son secret.

Animé d’un joie cruelle, Chucky se met alors à la recherche d’Andy pour renaitre dans le corps d’un enfant.

Pour sauver sa vie, Andy fuit l’hôpital ou Chucky tue Ardmore (Jack Colvin) en l’électrocutant.

Coincé par Chucky, Andy reçoit l’aide de Karen et Norris.

Le combat contre la poupée infernale qui résiste au feu et aux tirs par balles, est terrible et occasionne la mort de Jack (Tommy Swerdlow) l’ami de Norris.

Mais Chucky est semble-t-il détruit.

En conclusion, « Jeu d’enfant » est un film violent et vicieux parvenant à créer un climat malsain autour d’une simple poupée rousse à taches de rousseur capable de se muer en horrible machine à tuer.

Exploitant habilement les rituels vaudou, l‘atmosphère glaciale d‘un Chicago en plein hiver, « Jeu d’enfant » rappelle un peu sans l’égaler l’excellent « Candyman ».

Seule sa fin à rallonge grandguignolesque vint quelque peu altérer sa redoutable efficacité.

Et comme pour les franchises à succès, six suites ont permis à l’horrible poupée de traverser les époques !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Horreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens