Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 19:54

Le succès des « Dents de la mer » en 1976 a occasionné plusieurs projets du même type tel ce « Grizzly, le monstre de la foret » de William Girdler.

Sorti en 1976, « Grizzly, le monstre de la foret » se déroule dans le Parc de Yellowstone ou de jeunes campeuses se font agresser et dévorer par ce qui ressemble à un énorme ours.

Rapidement, Charley Kitttridge (Joe Dorsey) l’administrateur du Parc met une pression terrible sur Michael Kelly (Christopher George) le chef des rangers, l’accusant de ne pas avoir correctement recensé les ours du parcs et avoir conduit à cette catastrophe.

Kelly se défend âprement et un conflit éclate entre les deux hommes.

Il contacte son homme de terrain, le naturaliste Arthur Scott (Richard Jaeckel), chargé du recensement.

L’avis d’expert de Scott est assez pessimiste et fait état d’une race de grizzly monstrueuse datant de millions d’années.

Kelly et Don Stober (Andrew Prine) le pilote d’hélicoptère sont assez dubitatifs, mais malgré d’importants moyens humains déployés par Kittridge, Gail (Victoria Johnson), une ranger de l’équipe est elle aussi touchée.

Kelly reproche à Kittridge d’embaucher des chasseurs du dimanche et de ne pas demander des renforts de Washington pour ne pas nuire à sa carrière.

Les faits donnent raison au ranger puisque d’autres campeurs sont attaqués et tués…

L’appât de l’ours avec un ourson tourne au fiasco et Tom (Tom Arcuragi), l’ex petit ami ranger de Gail est lui aussi ensuite tué par l’ours qui le fait chuter de son perchoir d’opération dans le foret.

Scott perd alors les pédales et entreprend de traquer seul l’ours… Il le paiera de sa vie.

Finalement, Kelly et Stober appâtent la bête avec un cerf mort mais les balles semblent ricocher sur sa peau invulnérable.

Stober meurt non sans avoir vaillamment combattu et Kelly vient finalement a bout du monstre à coups de lance roquettes !

En conclusion, « Grizzly, le monstre de la foret » est une pure transposition des « Dents de la mer » dans l’environnement naturel de Yellowstone.

Sans réelle originalité scénaristique, le film pèche principalement par ses scènes d’actions souvent ridicules ou une seule patte fendant l’air découpe des figurants aspergés de ketchup !

Plombé par ses défauts rédhibitoires et malgré des acteurs tout à fait corrects évoluant dans l‘ambiance hippies des 70‘s, « Grizzly, le monstre de la foret » ne dépasse pas le cadre de la série B purement anecdotique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Horreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens