Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 22:17

En 2009 sort « Ghost machine » un petit film fantastique anglais de Chris Hartwill.

Ici, des spécialistes de la simulation numériques travaillant pour l’armée anglaise, décide de se réunir dans une ancienne prison pour tester un nouveau système de simulation révolutionnaire.

Tom (Sean Harris) le concepteur-leader en charge des simulations met ainsi en réseau Vic (Luke Fort), Benny (Jonathan Harden) expert en informatique et Lain (Sam Corry) le gardien de la prison.

Seule Jess (Rachael Taylor) la seule recrue féminine épinglée pour son manque de réussite aux tests préliminaires reste sur la base et subit la pression du sergent Taggert (Richard Dormer), un homme dur et autoritaire qui voit d’un très mauvais œil la petite escapade des garçons.

Immergé dans un monde de réalité virtuelle tandis que leurs corps sont en sommeil, Benny et Lain tirent sur tout ce qui bouge et tuent des soldats ennemis faisant partie intégrante de la simulation.

Mais quelque chose s’enraye et la présence d’une femme (Halla Vilhalms) trainant une chaine est détectée par Tom le superviseur.

Après une première éjection du système, Tom redescend dans la prison changer un composant tombé en panne, ce qui donne l’occasion au vicieux Benny de coupler la simulation à un programme érotique.

Descendant à nouveau dans la simulation, Benny se fait séduire par des stripteaseuses, mais est ensuite capturé par la femme qui l’attache et commence à l’entailler.

Malgré l’aide des garçons plus Jess qui a finalement rejoint les garçons après avoir échappé aux griffes de Taggert, Benny finit par décéder de ses blessures.

Lain , Jess et Vic descendent ensuite dans le jeu traquer la femme… à l’aide de flingues inhibiteurs mais Lain se fait capturer et étouffer à l’aide d’un chiffon mouillé sur son visage.

Taggert qui a également fait irruption dans la salle de commande se dispute avec Tom qui le neutralise et l’envoie dans le jeu.

En effet, la femme qui se nomme Prisonnière K (Hatla Williams) est en réalité une ancienne terroriste torturée et tuée par Taggert et le recherche pour se venger.

Elle y parvient dans le jeu, tuant le corps de son ancien bourreau mais se fait capturer par les rayons des autres survivants.

Surexcité, Tom révèle avoir tout manigancé pour capturer un fantôme et passer à la postérité.

Cette révélation choque Jess et Vic…mais K se montre plus maligne que ses poursuivants en les piégeant à leur issue dans la simulation et en lançant un reboot système pour les tuer.

Happé dans le néant, Tom n’y survit pas tout comme K.

Restés seuls, Jess et Vic s’inventent une vie rêvée sous les tropiques tandis que les autres soldats commandés par Bragg (Joshua Dallas) investissent les lieux sans pouvoir arrêter la simulation.

En conclusion, « Ghost machine » est un petit film fauché exploitant à fond la carte des jeux vidéos shoot em up… en introduisant une pincée de fantastique-gore auprès de joueurs pris à leur propre piège.

Quelques effets spéciaux et scènes d’actions à se mettre sous la dent, une pincée de sexe en toc, des personnages de geeks et de militaires assez caricaturaux, le tout emballé à la va vite pour un sous produit destiné à un public ciblé.

Rien au final de bien neuf ou stimulant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens