Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 22:09

Comics toujours avec « X-men, l’intégrale 1991, tome 2 ».

Chris Claremont est ici toujours au scénario et Paul Smith est le premier aux dessins pour narrer la suite d’une grande fresque dans laquelle le Roi d’ombre, manipule une partie des X-men pour les retourner contre son éternel rival télépathique de Charles Xavier dans un but de conquête mondiale.

En Angleterre, un Xavier valide et protégé par une armure parvient à dérober le Blackbird au nez et à la barbe des gardes pour se rendre sur l’ile de muir dans laquelle Moira Mc Taggert sous influence organise des combats entre X-men.

Sur la cote écossaise, Xavier épaulé par Tornade retrouve Wolverine, Psylocke, le Hurleur, Forge, Gambit et Jubilé pour une mission d’infiltration dans l’ile.

Mais Légion surgit et surprend Tornade d’un rafale de feu.

Au prise avec sa propre fille Cyrène, le Hurleur retient ses coups et est lui aussi neutralisée.

Gambit est également sans réponse face aux pouvoirs multiples de Madrox et Jubilé se trouve surclassée par la sorcière Amanda.

Avec Andy Kubert aux dessins, Charles Xavier resté à Westchester (Etats-Unis) doit employer tous ses pouvoirs pour vaincre un Colossus enragé tout en préservant Stevie Hunter.

Après avoir distrait Colossus avec les pièges d’une salle des dangers, Xavier le force à reprendre sa forme humaine ce qui l’épuise autant que le Roi d’ombre dont la forme hôte de l’agent du FBI Jacob Reisz donne des signes alarmants de fatigue.

Resté libre, Forge parvient à neutraliser l’emprise du Roi d’ombre sur Wolverine puis sur la coriace Malicia à l’aide d’une des armes de sa spécialité.

Whilce Portacio aux dessins prend alors le relais pour montrer l’intervention de Facteur-X aux ordres de l’agent Valérie Cooper pour neutraliser une des émeutes provoquée par le Roi d’ombre à Washington.

Rejoint par Xavier et Colossus qui leur expliquent que la menace provient de l’ile de muir, Facteur-X décide de se rendre sur place sous mandat gouvernemental pour intervenir.

Mais les héros ignorent que Reisz qui est embarqué avec eux dans le sous marin du S.H.I.E.L.D comme assistant de Valerie Cooper abrite en réalité le Roi d’ombre lui-même.

Sur l’ile, Facteur-X prend le dessus sur le menu fretin (Madrox, Gambit, Moira, Jubilé) mais ne peut malgré la présence de Jean Grey parer une attaque fatale de Légion.

Mais dans le sous-marin le Roi d’ombre qui essaie d’étrangler Xavier est surpris par Mystique qui avait pris les traits de Cooper et qui tue son corps.

Le Roi d’ombre investit alors en catastrophe le corps de Légion.

Aidé par Steven Butler, Andy Kubert revient et montre un Légion omnipotent devant affronter son propre père Charles Xavier dans le plan purement astral.

En fâcheuse posture face à un ennemi surpuissant dont les pouvoirs sont augmentés par Polaris, Xavier reçoit l’aide de Facteur-X qui pénètrent dans le monde astral à l’aide de Jean.

Habilement Forge utilise la dague télépathique de Psylocke pour déconnecter Polaris et reléguer immédiatement le Roi d’ombre dans les limbes.

Mais si les X-men possédés sont libérés, Xavier paye le prix fort de cette victoire en terminant paralysé des jambes.

Claremont laisse ensuite le champs libre à Peter David (scénario) et Kirk Jarvinen (dessins) pour montrer la reconstruction d’un groupe nombreux mais épuisé par la violence de la lutte et prenant le temps de panser ses blessures.

John Byrne (scénario) et Portacio (dessins) tentent d’insuffler une nouvelle dynamique avec l’attaque de l’ambitieux Trevor Fitzroy qui prenant l’ascendant sur son rival Shinobi dans un curieux jeu d’influence, lance des Sentinelles améliorées contre les Reavers puis les X-men et les Hellions rassemblés au Club des damnés.

Le combat est si violent que le cyborg Pierce, Jean et la Reine blanche/Emma Frost sont laissés pour morts.

Xavier examine Jean et comprend qu’elle a transféré son esprit dans celui de Frost.

Fort logiquement, les X-men attaque donc le complexe secret de Fitzroy pour y délivrer Emma Frost/Jean qui est retenue la bas tout comme la dépouille désarticulée de Pierce.

Mais Fitzroy qui semble capable d’absorber l’énergie pour ouvrir des portes interdimensionnels fait entrer des créatures du futur pour renforcer davantage ses troupes déclenchant ainsi un combat des plus étranges….

Cette stratégie hasardeuse le dépasse en provocant l’arrivée de Bishop le X-man du futur et deux de ses adjoints venus éliminer tous les mutants.

Shinobi saisit alors l’occasion pour prendre sa revanche sur Fitzroy et le fait capturer après avoir inhibé ses pouvoirs.

Dernière menace en lice, le féroce Bishop triomphe de Colossus, tient en respect Angel et Iceberg avant d’être maitrisé par Tornade.

Forge met sa technologie au service de Xavier pour replacer l’esprit de Jean dans son corps.

Dans une nouvelle aventure signée Fabian Nicieza (scénario) et Mark Bagley (dessins), X-Force (Shatterstar, Rocket, Warpath, Feral, Cable, Big Bang) fait face aux New warriors (Nova, Namorita, Chord, Silhouette, Night fighter, Marvel boy, Speedball) dans un combat aussi hétérogène que sans intérêt.

En réalité les New warriors protègent sans le savoir Genetech un complexe scientifique de l’A.I.M réalisant des recherches sur une cellules autoreproductrices.

Méfiant, les deux groupes s’unissent et découvrent que l’A.I.M utilise en Alaska, Hairness un mutant en armure qui charge en énergie un autre mutant obèse nommé Glouton.

Utilisant les ordinateurs de Genetech, les héros comprennent que l’A.I.M chercher à recréer Kevin Mc Taggart plus connu sous le nom du terrible mutant Proteus.

Après un accrochage viril entre les X-men gardiens de l’ile de muir (Madrox, Cyrène, Légion et Polaris) et les X-Force/New warriors, tous les héros se rendent à l’évidence et unissent leur force pour arrêter le duo Harness/Glouton.

Si le mutant en armure est finalement difficilement vaincu, Glouton explose finalement d’énergie et permet à Proteus de renaitre.

Dans un ultime rush de Tom Raney puis Terry Shoemaker aux dessins, Facteur-X est vaincu par Proteus après avoir essayé de le neutraliser en l’exposant au fer.

Mais Moira et les X-men parviennent à semer le trouble dans l’esprit fusionnel et fragile de Proteus/Glouton…pour l’amener à quitter le monde terrestre.

Au final on comprend que le Crapaud et Gideon jouait ici une partie à l'échelle planétaire.

En conclusion, malgré ses hautes ambitions et la présence de Claremont et Byrne « X-men, l’intégrale 1991, tome 2 » ne parvient pas à ressusciter la magie des années 80.

En cause ? Des histoires emberlificotées, une profusion d’équipes entrelacées X-men, Facteur-X, X-Force, Hellions et même New Warriors se marchent sur les pieds dans des histoires confuses ou aucune personnalité forte n‘émerge…

Il y a certes le Roi d’ombre ou Proteus des ennemis de tout premier plan mais ses personnages ne sont pas non plus exploités à leur plein potentiel…

Lorsqu’en plus le style des dessinateurs changeant continuellement se montre moyen voir médiocre (Tom Raney, Terry Shoemaker), on peut alors parler de déclin pour ses X-men des années 90.

Et si le temps n’était pas venu de faire le ménage dans toutes ses équipes de mutants de seconde zone ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens