Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 20:06
Elysium (Neil Blomkamp)

Déjà remarqué en 2009 par l’audacieux « District 9 » le sud africain Neil Blomkamp récidive en 2013 avec « Elysium ».

L’histoire se déroule dans un futur proche en 2154 ou les humains les plus fortunés ont quitté la Terre trop polluée pour y vivre sans risque sanitaire afin de s’établir sur Elysium, une station orbitale offrant toutes le confort et la sécurité nécessaires.

Les quelques téméraires qui se risquent dans des vaisseaux clandestins à atteindre Elysium sont sévèrement éliminés ou expulsée par Delcourt (Jodie Foster), l’inflexible secrétaire de la défense qui n’hésite pas à employer de peu recommandables mercenaires humains opérant sur Terre comme Kruger (Shartlo Copley).

Dans un Los Angeles hispanisé réduit à un enchevêtrement de favelas, Max Da Costa (Matt Damon), un ancien taulard en période probatoire travaille à la chaine chez Armadyn, la principale société fournisseur de robots qui font office de policiers.

Après un accident qui le condamne à une mort proche par irradiation nucléaire, Max décide de prendre tous les risques pour aller se soigner sur Elysium.

Aidé de son ami Julio (Diego Luna) il contacte Spider (Wagner Moura) le chef d’un mouvement clandestin expédiant les gens sur Elysium et se met à son service pour un voyage vers l’au-delà.

Spider saute sur l’occasion et lui demande de braquer les données cérébrales d’un directeur, que Max choisit comme John Carlyle (William Ficthner) le PDG de Armandyn qu’il estime responsable de son sort.

Spider confie donc Max à ses chirurgiens roboticiens qui le transforment en cyborg en lui implantant un exosquelette le dotant d’une force surhumaine et d’un implant permettant de télécharger dans son cerveau les données de Carlyle.

Max fait le braquage avec Julio, l’informaticien Sandro (José Pablo Cantillo) et le costaud Manuel (Adrian Holmes) qui lui confie des fusils surpuissants à balles explosives capables de détruire les robots escorteurs de Carlyle.

Mais l’équipe ignore que Carlyle avait passé un marché avec Delcourt, qui en échange de mirifiques contrats de défense d’Elysium lui avait demandé de lui fournir un programme capable de rebooter Elysium et de la désigner comme nouvelle président en lieu et place de l’actuel, Patel (Faran Tahir) avec qui elle demeure en conflit.

Furieuse de voir son contact lui échapper, Delcourt envoie Kruger et deux associés, Drake (Brandon Auret) et Crowe (Josh Blacker) dans un vaisseau de combat Raven pour intercepter les braqueurs.

Alors que Max qui s’est défait des deux robots escorteurs grâce à ses flingues et son exosquelette télécharge avec Sandro le programme de Carlyle, les mercenaires surgissent.

Sandro qui a pris peur en constatant que Carlyle avait crypté son programme en secret défense est abattu tout comme Diego malgré une résistance farouche qui permet à Max de s’enfuir.

Blessé le braqueur se fait un instant soigner par son amie d’enfance Frey Santiago (Alice Braga) et lui promet de l’emmener à Elysium pour soigner sa fille Matilda (Emma Tremblay) atteinte de leucémie.

Mais lorsqu’il revient voir Spider, Max constate que Delcourt a bloqué toutes les communications vers Elysium rendant ainsi impossible son évacuation.

Le rusé trafiquant a compris l’importance du programme que Max détient dans son esprit et lui suggère d’en tirer avantage.

Max revient alors vers la maison de Frey qui a été enlevée avec Matilda par l’affreux Kruger et ses hommes comme monnaie d’échange.

Il se livre alors aux repérages des drones du Raven et tout en menaçant de se faire exploser une grenade, se fait embarquer par les mercenaires pour aller à Elysium.

Bien entendu, Kruger tente de lui arracher la grenade avant d’arriver sur place mais explose après une lutte farouche.

Sonné mais intact grâce à son exosquelette, Max libère Frey et Matilda mais tous se font neutraliser par les sécurités d’Elysium avant d’avoir pu soigner l’enfant.

Delcourt donne ses directives, demandant à ce qu’on récupère le code de Max quitte à le laisser mourir ensuite tandis que les deux femmes sont laissés au bon vouloir des mercenaires survivants.

Mais Kruger est miraculeusement soigné par la science d’Elysium et reprend du service avec un exosquelette et une haine encore plus forte.

Ingérable, il assassine Delcourt pour devenir le nouveau président…tandis que Max parvient à s’échapper de son siège de torture.

Soutenu par Spider et Manuel arrivés sur Elysium armés jusqu’aux dents, Max combat les mercenaires et parvient à tuer Kruger après une lutte dantesque.

Conscient de son sort, il accepte de se sacrifier pour rebooter Elysium.

Spider en profite pour changer les directives, faisant de tous les citoyens des égaux amène de bénéficier des unités de soins high tech de la station orbitale.

Le sacrifice de Max n’aura pas été vain puisque Matilda peut ainsi comme beaucoup de terriens être soignée…

En conclusion, tout comme l’excitant « District 9 », « Elysium » est un film bluffant présentant conciliant science fiction et engagement politique.
Blomkamp excelle dans la réalisation créant de toutes pièces un monde futuriste inégalitaire ou les pauvres meurent dans la saleté et la violence de machines de combat, tandis que les riches se créent un éden soigneusement préservé à distance respectueuse d’une planète Terre souillée de pollution.

Stylisé et brillant, « Elysium » pèche cependant dans sa fin bâclée et sa morale gnangnan qui l’empêche d’accéder au statut de chef d’œuvre.

Dommage… car le talent de Blomkamp existe bel et bien !

Elysium (Neil Blomkamp)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens