Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 09:13
Daredevil, saison 1, épisode 8 (Steven S Deknight, Drew Goddard)

« Daredevil, saison 1, épisode 8 » se concentre sur le passé de Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio), qui enfant rondouillard a été soumis à la violence d’un père tyrannique et ambitieux Bill Fisk (Dominic Lombardozzi) qui n’hésitait pas à cogner ses opposants à sa candidature à la mairie ou se propre femme Marlene (Angela Reed), qu’il accusait de ses propres échecs.

Tiraillé par ses souvenirs déplaisants, Fisk doit également faire face au courroux de Nobu (Peter Shinkoda) furieux de la perte de l’enfant appelé Black sky.

Malmené, le caïd grassouillet fait profil bas à la grande surprise de son conseiller James Wesley (Toby Leonard Moore),

Madame Gao (Wai Ching Ho) l’autre grande figure du trafic de drogue New-Yorkais croit alors bon de le mettre en garde contre les dérives de son organisation qui lui déplaisent fortement et menace de l’écarter du jeu au profit de son comptable Leland Osley (Bob Gunton) lui aussi fraichement agressé par Daredevil (Charlie Cox)

Fisk a alors du mal à canaliser sa rage d’autant plus que le réveil de l’inspecteur Blake (Chris Tardio) finalement vivant après qu’il ait essayé de le tuer met potentiellement en péril sa structure.

Sous les conseils de Wesley, Fisk fait alors pression sur Hoffman (Daryl Edwards), le coéquipier de Blake pour déjouer la protection policière et le tuer à l’hôpital.

Malgré une vieille amitié, la peur et l’appât du gain sont plus forts pour Hoffman qui accepte finalement cette mission à haut risques.

Il se heurte pourtant à Daredevil qui ne pouvant empêcher la mort de Blake tente maladroitement de lui arracher des aveux sur l’implication de Fisk dans le crime organisé à New-York.

Sans preuves matérielles tangibles, Ben Urich (Vondie Curtis Hall) rechigne à écrire un article sur Fisk dans le Daily Bugle, et alors qu’il change d’avis derrière son ordinateur, il constate tout comme Daredevil et Page (Deborah Ann Woll), que le Caïd les a pris de vitesse en choisissant de se présenter à l’opinion publique comme un défenseur de Hell’s kitchen face à la menace d’un psychopathe masqué ayant assassiné le policier Blake.

L’épisode se termine sur la fin des révélations sur la vie privée de Fisk, ses terribles aveux à Vanessa (Ayelet Zurer) qui se rapproche de plus en plus de lui acceptant tacitement ses activités criminelles et surtout l’assassinat de son père et la découpe de son corps aidé de sa mère…

En conclusion, « Daredevil, saison 1, épisode 8 » se montre plus intéressant en creusant le passé du Caïd pour expliquer les raisons de ce basculement criminel.

Homme puissant mais en proie au doute, Fisk doit rendre des comptes à ses associés japonais et chinois et éliminer des témoins gênants comme des policiers ripoux susceptibles de trop parler.

Animé de passion envers Vanessa, le super criminel se taille donc dans cet épisode la part du lion, reléguant Daredevil au rôle de figurant emprunté.

Daredevil, saison 1, épisode 8 (Steven S Deknight, Drew Goddard)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens