Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 17:37
Déjà mort (Olivier Dahan)

Figure sulfureuse du cinéma français, Benoit Magimel s’est pourtant fait remarquer en 1998 dans « Déjà mort » d’Olivier Dahan.

« Déjà mort » se déroule dans la banlieue de Nice, ou Laure (Zoe Félix) une jeune femme paumée accepte de suivre Andrea (Clément Sibony) pour l’accompagner à un casting de photos de charme auprès d’un jeune homme rencontré par hasard lors d’une course de karting.

Issu d’un milieu pauvre, Laure a une envie folle de réussir avec son physique et sa jeunesse, aussi accepte elle sans rechigner de poser pour Romain (Romain Duris) et son associé David (Benoit Magimel).

Le shooting se passe dans un appartement luxueux de Nice appartenant aux parents de David qui est issu de la jeunesse dorée de la ville.

Mais les deux photographes amateurs sont en réalité des individus troubles servant de rabatteurs pour l’industrie du porno.

Laure et Andrea se laissent tourner la tête dans un monde nocturne, ou la drogue et les jolies filles abondent.

Séduite par la beauté de David, Laure accepte de rencontrer Mallo (Carlo Brandt) le producteur de film X dans l’espoir de gagner plus d’argent rapidement.

Cette décision contrarie Andrea qui secrètement amoureux d’elle, souhaite la préserver de ce monde.

Mais aucun des deux n’est assez fort pour résister au charme vénéneux de Mallo qui convainc Laure de tourner pour lui.

Tout aussi perdu, Andrea sombre lui tête la première dans la drogue et développe des relations explosives avec le petit teigneux Romain.

Laure connait le succès et est présenté à des investisseurs étrangers notamment japonais.

Mais Romain et David désirent voler de leurs propres ailes et doubler Malo en faisant tourner Laure pour leur propre compte.

Le tournage réalisé dans l’amateurisme le plus total aboutit néanmoins à la production d’un petit porno fauché et bancal.

Lorsqu’il apprend la trahison, Mallo devient furieux et menaçant.

David se fait démolir mais la spirale infernale drogue/armes/sexe atteint à présent tout le monde…

Devenu incontrôlable, Andrea braque un commissariat de police pour extraire Romain arrêté simplement pour excès de vitesse.
Les deux garçons doivent alors se cacher…mais Andrea sort menacer Mallo de laisser Laure reprendre sa liberté.

Après une altercation il tue le producteur et se retrouve pourchassé par deux de ses gardes du corps.

Blessé il trouve refuge chez David attirant les tueurs chez lui.

Après un fusillade, Andrea tue les deux hommes ainsi que Romain.

Dépassé par la situation, David poursuit Romain mais se tue en voiture.

Blessé et choqué, le jeune homme essaie de retrouver Laure mais est abattu par la police en bas de chez elle.

En conclusion, « Déjà mort » est un film choc aussi sombre que dégoutant, narrant néanmoins à la perfection la dérive d’une certaine jeunesse dorée du sud de la France, attirée par les paradis artificiels et l’argent facile.

Le monde du porno est ici dépeint de façon malsaine, comme un tremplin pour jeune fille arriviste, désireuse de bruler les étapes pour sortir de leur anonymat ou pauvreté en profitant de leur physique et leur jeunesse, phénomène qu’on retrouve également dans la téléréalité.

Le drogue, les armes, le sexe et les activités criminelles qui gravitent autour ne tardent pas à briser les jeunes trop faibles pour s’extraire de ce milieu aussi vicieux que fascinant.

Porté par des acteurs impeccables dans leurs rôles respectifs, « Déjà mort » est surtout notable pour la performance de Benoit Magimel, parfait en ange blond du mal.

Une curiosité à ne pas mettre devant tous les yeux néanmoins.

Déjà mort (Olivier Dahan)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens