Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 11:33
Daredevil, saison 1, épisode 2 (Steven S Deknight, Drew Goddard)

Dans « Daredevil, saison 1, épisode 2 » de Steven S Deknight et Drew Goddard, Claire Temple (Rosario Dawson) une habitante hispanique d’un modeste immeuble de Hell’s kitchen, récupère Daredevil (Charlie Cox) très mal en point dans une benne à ordures.

Médecin de formation, elle le recueille et le soigne avec les moyens du bord constatant des entailles profondes et fractures notamment aux cotes.

Reconnaissant, Daredevil refuse de s’étendre sur ses activités pour protéger la médecin et bien lui en prend puisque Semyon (Alex Falberg) un faux policier travaillant pour la mafia russe le recherche dans l’immeuble.

Claire accepte de le couvrir mais Daredevil comprend aux battements du cœur du flic que cela ne suffira pas.

Les deux versions de l’histoire s’affrontent en effet : d’un coté le flic parle d’un cambriolage ayant mal tourné et de l’autre Daredevil avoue s’être fait piégé par l’enlèvement d’un enfant pour l’attirer dans un piège tendu par les Russes afin de le liquider.

Se reprenant, Daredevil assomme le flic en jetant adroitement un extincteur sur lui.

Lorsqu’il reprend ses esprits, il n’hésite pas secondé par Claire masquée, à le torturer pour obtenir des informations.

Le russe finit par avouer sous la pression que le gosse est détenu dans les sous sols d’un restaurant mais se montrant provocateur à l’égal du super héros finit lui aussi jeté dans une benne à ordure.

Daredevil demande à Claire de quitter l’immeuble pour se mettre à l’abri des représailles russes et se lance à la recherche du gosse enlevé.

De son coté, Foggy Nelson (Elden Henson) embarque la jolie Karen Page (Deborah Ann Woll) dans une virée nocturne dans les bars de Hell’s kitchen, notamment le minable Josie's (Susan Varon) ou les deux avocats ont leurs habitudes.

Enivrée, la belle blonde semble céder au charme de l’excentrique avocat mais les deux noctambules préfèrent rentrer sagement chez Matt…pour trouver porte close.

Le justicier masqué est en train en vérité d’affronter de robustes gangsters russes dans les sous sols glauques d’un restaurant et fini même diminué physiquement par les terrasser à main nues pour sauver le gosse.

En d’émouvants flash backs, Murdock jeune revoit le destin tragique de son père Jack (John Patrick Hayden) tué par des mafieux pour avoir refusé par fierté de se coucher dans un combat truqué.

En conclusion, on ne peut pas dire que « Daredevil, saison 1, épisode 2 » élève franchement le niveau par rapport au premier épisode mais assomme plutôt l’intrigue par une très (trop) longue scène ou le héros diminué et fragile se fait soigner par une bonne samaritaine de passage.

Lorsqu’enfin ils émerge de son état comateux, c’est pour livrer un combat franchement poussif face à des gorilles bons à pas grand-chose sinon servir de punching balls humains.

Il y a certes le flash back convenu sur l’histoire tragique du jeune Matt et un début de séduction entre Foggy et Karen, mais tout ceci ne suffit pas à lancer pour moi la série à ce stade…

Daredevil, saison 1, épisode 2 (Steven S Deknight, Drew Goddard)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens