Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 17:47
Conseils à donner aux parents (Donald W Winnicott)

Médecin pédiatre et psychanalyste du XX ième siècle, Donald Woods Winnicott publia beaucoup durant toute sa carrière comme le montre « Conseils aux parents » compilation de conférences radiophoniques dispensées à la BBC entre 1939 et 1962.

Dans celles-ci, Winnicott se veut vulgarisateur et s’adresse principalement à la ménagère qui l’écoute de manière plus ou moins concentrée dans son home sweet home britannique.

Adaptant son discours à ce public plus large, il aborde tout d’abord la difficulté de la relation de l’enfant avec son beau père ou sa belle mère, avec une tendance à idéaliser le parent disparu et rejeter le nouveau parent à qui il fait payer l’abandon du premier.

Puis on passe à l’importance de l’acte de succion chez le nourrisson, qui dépasse pour Winnicott largement le simple besoin de se nourrir, mais constitue une expérience sensorielle très forte et explique pourquoi il recherche ensuite à retrouver des sensations similaires en suçant d’autres objets (poupée, tissus, pouce, tétine…).

Dans les années 60, la question des limites est abordée avec le témoignage de nombreuses auditrices.

Pour le spécialiste, au tout début l’enfant est complètement dépendant de ses parents et la question du « non » ne se pose pas, puis après au bout de 2 ans, il commence à intégrer la notion de limites qu’incarne l’autorité parentale.

Si chacun possède ses propres règles, il faut comprendre que l’enfant prendra plaisir à tester les limites imposées, à les repousser à certaines fois à les violer consciemment.

Winnicott estime que l’apprentissage des règles doit se faire par l’incarnation de modèles parentaux que pourra ensuite reproduire l’enfant.

Dans ces conditions, l’adulte doit à ses yeux être exemplaire afin d’incarner la crédibilité des règles artificielles qu’il a lui-même établies.

Ainsi par le processus d’imitation, l’enfant pourra gagner en confiance et en autonomie développant ainsi un sentiment de sécurité nécessaire à son développement.

Cette question de confiance en soi revient dans plusieurs conférences, les parents devant préserver au mieux leur progéniture du stress environnemental afin de leur permettre de se forger leur première self esteem.

Question difficile si il en est la jalousie des bébés peut également s’avérer problématique surtout vis-à-vis d’autres enfants faisant l’objet d’attention de leur mère.

Mais ces phases ne sont que temporaires et moyennant quelques explications pour le rassurer, peuvent être assez facilement traitées si un fond réel d’injustice n’existe pas entre les enfants.

Survient ensuite la litanie de tout ce qui peut agacer dans les comportements enfantins, outre l’énorme charge de travail des familles nombreuses, une certaine ingratitude vis-à-vis des soins parfois exclusifs dont les enfants font l’objet, au détriment du développement personnel des parents.

La bonne nouvelle étant pour Winnicott que cette phase de possession exclusive n’est que temporaire et tend ensuite à se réduire…

Le cap des cinq ans est décrit comme spécifique dans la mesure ou l’enfant s’est maintenant une base mémorielle de ses premières jeunes années et ou l’environnement extérieur notamment l’école, prend une place importante chez l’enfant avec l’apprentissage de la vie sociale vis-à-vis de ses camardes de classe ce qui peut être délicat à vivre aussi bien pour lui que pour ses parents qui voient leur progéniture leur échapper.

Il peut aussi arriver que les parents se sentent coupables d’avoir « fauté » dans l’éducation de leur enfant ou de leur en vouloir pour avoir fait une croix sur certaines de leurs aspirations personnelles.

En conclusion, « Conseils à donner aux parents » est un ouvrage théoriques d’un intérêt variable analysant ce qui souvent se traite dans l’instant de manière instinctive par les parents.

Winnicott donne la part belle aux témoignages de ces dames qui se soulagèrent sur les ondes de la BBC en de nombreuses anecdotes certes toujours d’actualité en 2016 mais plutôt envahissantes à la lecture du livre.

Au final, que retiendra-t-on des analyses du psy des années 60 ? L’importance du rôle des parents dans les premières années de vie de l’enfant et leur portée bien au delà des plus pur aspects nutritifs, la montée progressive de l’intégration des règles/interdits avec l’importance du modèle parental et surtout la nécessité de prendre en compte les facteurs des changements environnementaux auxquels l’enfant est ultra sensible dans la construction du sentiment de confiance et de sécurité.

Compte tenu des années ou ont eu lieu les conférences de Winnicott, ce n’est sans doute déjà pas si mal !

Conseils à donner aux parents (Donald W Winnicott)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Psychologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens