Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 22:31
Rencontre du troisième type (Steven Spielberg)

Sorti en 1977, « Rencontre du troisième type » est un classique du film de Science fiction de Steven Spielberg.

Plusieurs évènements mondiaux semblent laisse à penser qu’une présence extra terrestre s’est manifesté sur Terre : la découverte d’avions de la Seconde guerre mondiale dans un désert du Mexique, d’un vieux cargo des années 20 en plein désert du Gobi.

Chargé de l’affaire, le scientifique français Lacombe (François Truffaut) se rend également en Inde pour étudier un chant réputé d’origine céleste.

Aux Etats-Unis, des perturbations du réseau électriques font appeler Roy Neary (Richard Dreyfuss) pour réparer mais en chemin le technicien se trouve face à face avec des OVNI.

Traumatisé, Roy revient changé à tout jamais et commence à observer un comportement étrange qui l’isole de plus en plus de sa famille, sa femme Ronnie (Teri Garr), ses enfants Brad (Shawn Bishop), Sylvia (Adrienne Campbell) et Toby (Justin Dreyfuss).

Vivant dans le même état que les Neary, Jullian Guiler (Melinda Dillon) qui elle a vu elle aussi les OVNI en même temps que Roy voit son fils Barry (Cary Guffey) enlevé dans la maison familiale après qu’une mystérieuse fumée se soit infiltrée par tout.

Méfiante, l’armée boucle la zone ou sont supposés être les extra-terrestres, une montagne appelée Devil’s tower, en avançant une contamination chimique.

L’état de Neary s’aggrave et il accumule sans explication plusieurs matériaux chez lui pour construire un édifice similaire à Devil’s tower.

Lorsqu’il prend conscience de cela, Neary décide de se rendre sur place avec Julian.

Ensemble avec quelques autres passionnés, ils déjouent la surveillance de l’armée et gravissent la colline pour observer une base scientifique dans laquelle travaille Lacombe et son équipe.

Enfin, une gigantesque soucoupe volante se pose et Lacombe parvient à entrer en communication avec eux grâce au chant décodé en Inde.

En réaction, un alien longiligne puis d’autres plus petits, apparaissent et relâchent les humains qu’ils détenaient sans qu’ils semblent pour le moins du monde avoir été maltraités.

Mais Neary sent comme quelques autres un appel profond en lui et décide de les suivre pour embarquer avec eux…

En conclusion, malgré son statut de film culte, ses effets spéciaux brillants voir révolutionnaires en leur temps et toute la maestria de réalisation de Spielberg, « Rencontre du troisième type » est un film aujourd’hui daté, au rythme lent et à l’intrigue poussive débouchant sur une fin ultra optimiste montrant qu’une cohabitation pacifique serait possible avec une espèce extra terrestre pourtant largement supérieure technologiquement à la civilisation humaine.

A réserver donc aux amateurs de vieux films de SF gentillets ou/et aux plus nostalgiques des premiers Spielberg.

Rencontre du troisième type (Steven Spielberg)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens