Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 20:06
Le professeur de violon (Sergio Machado)

En 2015, « Le professeur de violon » est un film brésilien de Sergio Machado.

Laerte (Lazaro Ramos) est un violoniste talentueux ayant raté son examen pour entrer dans le prestigieux orchestre philharmonique de São Paulo.

En difficulté financière, il refuse d’annoncer la nouvelle à ses parents et finit par accepter par nécessité de donner des cours à des enfants de la favela d’Héliopolis.

Sur place, il est accueilli par la directrice d’école Alzira (Sandra Corveloni) mais le premier contact avec les élèves est difficile.

Indisciplinés, parfois violents et sans bases techniques, les élèves sont difficiles à gérer, tout particulièrement VR (Elzio Vieira) un jeune en liberté conditionnelle qui en relation avec les trafiquants de la favela.

Mais certains comme Samuel (Kaique de Jesus) démontrent un réel potentiel à l’état brut.

Peu à peu, Laerte comprend que les conditions de vie dans la favela pèse sur ses gosses, avec des familles détruites, la pauvreté et la violence qui les gangrènent mais décide de persévérer dans ses cours…

Ses cours finissent par porter leurs fruits et les enfants commencent à prendre gout à la musique classique.

Si Samuel parvient à se tenir à l’écart des trafiquants en acceptant un travail de nuit, VR reste sur le fil avec une dette embarrassante qu’il doit rembourser à un caïd local, appelé Squelette.

Malheureusement la violence finit par rattraper les adolescents et Samuel finit tué par la police après une course poursuite sur une moto volée par VR.

La mort d’un jeune, musicien talentueux de surcroit provoque un embrasement de la favela et des heurs de plusieurs jours avec la police.

La situation dépasse Laerte qui vient de réussir finalement son examen d’entrée dans l’orchestre de São Paulo et s’apprête à changer de vie.

Sensibilisé à la cause des gosses des favelas, Laerte profite d’une invitation du chef des trafiquants Cleitão (Criolo) à jouer pour les 15 ans de sa fille, pour négocier une diminution de la dette de VR.

Il prend alors sur son propre temps de travail dans l’orchestre pour diriger son groupe afin de les rendre capables de jouer une valse pour Cleitão.

Après plusieurs semaines de travail acharné, les résultats se montrent à la hauteur de l’évènement : la fête est réussie et le groupe prend rendre également un hommage vibrant à Samuel, enfant martyr de la favela.

En conclusion, « Le professeur de violon » est un très bon film dépassant les clichés habituels sur les favelas pour donner une image plus positive par le biais de l’apprentissage de la musique classique.

Les acteurs sont fantastiques, surtout Lazaro Ramos, épatant en austère violoniste de haut permettant à des jeunes de se réaliser à travers une activité.

Bien sur le coté social est présent mais juste pour poser un cadre global, un point de départ et un environnement défavorable pas pour excuser ou justifier une nullité crasse.

Méconnu en France, « Le professeur de violon » surclasse de la tête et des épaules l’horrible « Entre les murs » et son vide boursouflé de bon sentiments, et mériterait assurément une reconnaissance internationale en accord avec ses formidables qualités.

Le professeur de violon (Sergio Machado)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Société
commenter cet article

commentaires

LMC 13/12/2016 10:30

Merci beaucoup pour la recommandation, j'ajoute ce film à ma liste des films à voir !

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens