Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 22:36
Gangster squad (Ruben Fleischer)

Sorti en 2013, « Gangster squad » est un film de Ruben Fleischer.

L’action se situe en 1949 à Los Angeles, avec un affrontement direct et brutal entre la police commandée par Bill Parker (Nick Nolte) et Mickey Cohen (Sean Penn) le plus gros mafieux de la ville qui en prend par la violence de ses méthodes peu à peu le contrôle.

Sachant à qui il a affaire Parker charge l’incorruptible sergent John O’Mara (Josh Brolin) de mettre sur pieds une équipe de flics durs à cuirs capable de rendre coup pour coup au gangster, quitte à fouler les méthodes légales de la police.

Sceptique, John écoute les conseils de sa femme Connie (Mireille Enos) et recrute plusieurs hommes : Coleman Harris (Anthony Mackie) expert en maniement de couteau et lutte contre le trafic de drogue, le vieux tireur d’élite Max Kennard (Robert Patrick) accompagné de son apprenti Navidad Ramirez (Michael Pena) et le frêle Conway Keeler (Giovanni Ribisi) pour ses aptitudes au renseignement.

Son ami Jerry Wooters (Ryan Gosling) grand coureur qui fréquente la petite amie de Cohen, Grace Faraday (Emma Stone), les rejoints finalement après une énième fusillade ayant causé la mort d’innocents.

Ensemble l’équipe frappe Cohen directement là ou se situent ses intérêts : transports de drogue et maisons de jeux avec plus ou moins de bonheur et quelques passages périlleux comme une arrestation par les gardes corrompus de Cohen ou l’explosion de grenades.

Cohen comprend rapidement la menace et tente de répliquer violemment… avec une énorme explosion à Chinatown, l’attaque de la maison de O’Mara, avec Connie qui échappe de justesse à la mort ainsi que son fils. en se cachant dans une baignoire.

Keeler a malheureusement moins de chance en se faisant coincer par les tueurs.

Alors que Parker lui-même vacille sous la menace d’un remplacement, le groupe décide de lancer un assaut final sur un grand hôtel ou Cohen vit retranché avec une petite armée pour le protéger.

Les balles fusent pendant l’assaut et les hommes tombent des deux cotés.

Harris et Wooters sont blessés, Kennard trouve une mort héroïque en tuant le bras droit de Cohen qui se retrouve face à face avec O’Mara pour un combat à mains nues.

Malgré son statut d’ancien boxeur, Cohen est battu après un sanglant combat, puis embarqué par la police sur la foi d’un témoignage de Grace qui a échappé de peu à la mort en raison de la jalousie de son amant.

Le film se conclut sur un happy end à l’américaine, couples formés, victoire contre le crime et hommage à LA.

En conclusion, « Gangster squad » est un film franchement moyen compensant son scénario filiforme par sa distribution prestigieuse, une reconstitution année 40 stylé et une réalisation aussi rythmée que violente fortement inspirée par « Les incorruptibles » de Brian Depalma.

Dans ce monde ultra masculinisé ou les femmes ne sont que des accessoires et les hommes comparent en permanence leur virilité, Penn modifié physiquement pour incarner un monstre sanguinaire et mégalomane flirte souvent avec le ridicule.

Pour le reste : aussitôt vu, aussitôt oublié !

Gangster squad (Ruben Fleischer)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens