Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 09:39
Black book (Paul Verhoeven)

Sorti en 2006 « Black book » est un film du surdoué touche à tout du cinéma Néerlandais Paul Verhoeven.

L’histoire se base aux Pays-Bas en 1939, lorsque Rachel Stein (Carice Van Houten) une juive hollandaise décide de quitter le pays après le bombardement par les Allemands de sa ferme familiale et la mort de ses parents.

Rachel et son ami le marin Rob (Michiel Huisman) fuient aidé par Van Gein (Peter Blok) un membre de la police hollandaise se disant en réalité résistant.

Mais lorsqu’ils embarquent sur un petit navire pour passer par les marais avec tous leurs biens, les Allemands surgissent et les massacrent.

Seule survivante, Rachel assiste au dépouillement des Juifs et mémorise le visage de l’officier allemand.

Recueillie par des paysans bienveillants, elle rejoint la résistance à La Hague dirigée par Gerben Kuipers (Derek de Lint).

Rachel qui se teint les cheveux en blond et se fait appeler Ellis de Vries, se rapproche de Hans Akkermans (Thom Hoffman), médecin et principal chef opérationnel du réseau et accepte de se rendre au quartier general de la Gestapo pour séduire le capitaine Muntze (Sebastian Koche) qu’elle a rencontré par hasard dans un train.

Usant de son penchant pour la philatélie, Ellis devient vite l’amante de Muntze et obtient un poste de secrétaire aux cotés de Ronnie (Halina Reijn) une autre hollandaise de mœurs légères.

Bonne chanteuse, elle manque de s’évanouir en reconnaissant l’officier responsable du massacre dans les marais, le lieutenant Franken (Waldemar Kobus), lui aussi mélomane et amant de Ronnie.

Ellis met le bureau de Montze sur écoute, ce qui permet au réseau de Kuipers d’obtenir de précieuses informations.

Le vieux chef est obsédé par l’idée de porter secours à son fils Tim (Ronald Armbrust), fait prisonnier par la Gestapo avec deux de ses camarades mais Ellis parvient à le convaincre de se concentrer sur Van Gein, qui a établit un trafic avec Franken en dépouillant des juifs fortunés après les avoir convaincu de fuir avec lui dans les marais.

L’interpellation de Van Gein tourne mal, un résistant est bléssé, Hans mit à terre et seul le chrétien Theo (Johnny de Mol) surmonte sa phobie de la violence pour tuer l’indic corrompu.

Malgré son agacement, Kuipers lance l’assaut contre le QG de la Gestapo pour sauver son fils mais tombe dans un piège.

Le réseau est massacré à l’exception de Hans qui parvient à s’enfuir sous les balles.

Après pareil scandale, Montze tente aidé par des informations de Ellis de faire tomber le trafic de Franken mais perd la face devant le général Kautner (Christian Berkel) qui sur la foi d’accusation de Franken, arrête Montze et le condamne à mort pour avoir voulu négocier avec des résistants hollandais.

Découverte et accusée de trahison par Franken, Ellis est elle aussi enfermée mais sauvée ainsi que Montze par une action d’un membre du réseau de Ronnie elle aussi résistante.

La libération éclate, les Canadiens sont à La Hague.

Ellis et Montze retrouvent Mr Smaal (Dolf de Vries) le notaire qui avait accepté de prêter de l’argent au moment de sa fuite et l’accusent d’être l’indicateur de Van Gein.

Le vieux notaire qui nie les faits est abattu ainsi que sa femme par un inconnu.

Montze se lance à sa poursuite dans la foule mais est reconnu puis arrêté.

Cette fois il n’échappe pas au peloton d’exécution notamment en raison de la persévérance de Kautner.

Arrêtée elle aussi, Ellis est détenue dans des conditions effroyables, battue et souillée d’excréments, avant d’être libérée par Hans devenu colonel.

Lorsque Hans lui apprend la mort de Montze, Ellis fait une crise de tétanie mais découvre que le bon médecin lui a en réalité injecté de l’insuline pour la faire mourir.

Se gavant de chocolat elle saute par la fenêtre et parvient à s’enfuir dans la foule.

La découverte du corps de Tim et le témoignage d’enquêteurs canadiens autour d'un livre noir listant les vicitmes potentiels du réseau parviennent à convaincre Kuipers de l’innocence de Ellis dans la mort de son fils et incriminent le bon Hans comme informateur de la Gestapo et traitre.

Recherché, il cherche à fuir en se cachant dans un cercueil mais est repris par Kuipers et Ellis lancé à sa poursuite.

Après avoir refusé l’argent des morts, Ellis laisse mourir Hans dans son cercueil avec tous ses bijoux et argent volés.

Un épilogue la montre après la visite de Ronnie dans un kibboutz israélien fondé par l’argent volé de Hans.

En conclusion, « Black book » est une film de guerre et d’aventure, dense, vif et riche en rebondissements.

Sur un sujet pourtant mille fois rabâché, l’oppression des Juifs en 1939-1945, Verhoeven parvient à tenir en haleine avec une intrigue mélangeant film d’espionnage et histoire d’amour sur fond de fresque historique…
Le style à la fois violent et sexuel du Hollandais fait mouche, la beauté de ses acteurs massivement néerlandais et donc peu connus, aidant pour moi à l’impact du résultat.

Classique sans doute sur le fond mais très réussi sur la forme.

Reste la durée…2h24 bien excessive selon moi !

Black book (Paul Verhoeven)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Guerre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens