Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 16:14
Hacker (Michael Mann)

On reste dans le tout technologique avec « Hacker » film de Michael Mann sorti en 2015.

« Hacker » débute par un piratage informatique d’une centrale nucléaire chinoise, dont les automates programmables (PLC) sont infectés par un virus qui met en surrégime les turbines de réfrigération du processus nucléaire et entraine un incendie radioactif.

Peu après un nouvel incident, cette fois mondial se fait sentir avec un nouveau piratage de la bourse entrainant la flambée des cours du soja.

Le capitaine Chen Dawai (Leehom Wang) spécialiste de cyber sécurité est chargé de l’enquête avec sa sœur Lien Chen (Tan Wei) pour la Chine et se rend aux Etats-Unis pour collaborer avec une équipe du FBI commandée par Carol Barett (Viola Davis).

Arrogant comme tous les informaticiens, Chen exige pour percer le mystère de cette attaque de travailler avec son ex colocataire au MIT, Nicholas Hathaway (Chris Hemsworth) qui purge une peine de prison pour avoir détourné des millions de dollars des banques américaines.

Les négociations avec Hathaway sont âpres mais le hacker accepte finalement de collaborer avec le FBI contre la promesse d’une commutation de peine en cas de réussite.

Hathaway reconnait le code qui a infecté le routeur de périphérie de l’usine pour en avoir été l’auteur plusieurs années auparavant.

L’enquête sur l’affaire du soja met Hathaway et Chen sur la piste de Lozano (Manny Montana) un employé latino ayant introduit une clé USB dans les sous sols pourtant hyper sécurisés de la bourse de Chicago.

Mais Lozano est retrouvé mort chez lui, avec un tchat en ligne permettant de prendre rendez vous dans un restaurant coréen de la ville dans lequel Hathaway et Lien affrontent trois tueurs, heureusement surclassés par les étonnantes capacités physiques de l’athlétique hacker.

L’équipe chino-américaine localise ensuite les comptes en banque de trois chinois de Hong-Kong s’étant fortement enrichis après la flambée du soja et se rendent donc sur place pour enquêter.

Hathaway flanqué de Barett et de Jessup (Holt Mc Callany) un US marshall expérimenté qui ne le lâche pas d’une semelle en le gardant sous contrôle d’un bracelet électronique, fait preuve de ses étonnantes capacités d’analyses en repérant le point commun entre ses trois hommes un parc du centre ville ou une équipe de surveillance chinoise confie y voir souvent Kassar (Ritchie Coster) un redoutable terroriste libanais.

Kassar est filé par la police mais son interpellation tourne au fiasco, l’homme et ses gardes puissamment armés, triomphant des troupes d’assauts chinoises après d’intenses fusillades qui laissent sur le carreau l’inspecteur Alex Trang (Andy On).

Pour faire avancer l’enquête, Hathaway récupère le serveur infecté dans la centrale nucléaire chinoise stabilisée puis pirate avec la complicité de Barett, la toute puissante NSA afin d’utiliser un logiciel spécial permettant de reconstituer le code manquant.

La piste semble ensuite s’orienter vers la Malaisie.

Sommé par leurs supérieurs de lâcher Hathaway après son acte anti NSA, Chen et Barett temporisent, mais une violente attaque de Kassar et ses hommes aboutissant à la mort de Chen, Barett et Jessup bouleversent tous les plans.

Dès lors Hathaway et Lien devenus amants et fugitifs, utilisent des réseaux parallèles pour se rendre en Malaisie sur un site de production d’extraction d’étain irrigué par un immense fleuve.

Hathaway finit par comprendre que le commanditaire de toute cette affaire qui utilise Kassar comme homme de main, vise plus gros encore et un coup financier encore plus juteux en plaçant les gains du soja sur la flambée de ceux de l’étain afin de décrocher un mirobolant pactole.

Cette théorie est confirmée par les similarités des PLC entre la centrale nucléaire et la mine d’étain.

Pour damner le pion à ce redoutable hacker, Hathaway aidé par Lien se rend à Jakarta pour pirater ses comptes bancaire et détourne l’argent du soja, exigeant 20% des bénéfices.

Privé de mise, l’homme appelé Sadak (Yorik Van Wagenlingen) est obligé de se dévoiler et force un rendez vous à Jakarta.

Hathaway esquive les gardes armés de Cassar, changeant le lieu pour un parc plus fréquenté en raison d’une procession religieuse.

Il s’y rend armé d’un couteau et le corps protégé d’une couches de cartons collées entre elles.

Avec un culot incroyable et aussi beaucoup de chance, Hathaway tue Cassar, ses hommes et Sadak, non sans avoir été superficiellement blessé au ventre et à la gorge.

Devenu riche et libre, Hathaway quitte Jakarta avec Lien et l’argent du soja toujours sur leurs comptes…

En conclusion, surfant sur l’ère du temps et les affaires « Stuxnet » d’attaque virales contre les automatismes des centrales nucléaires iraniennes, « Hacker » est un grand film d’action mené de main de maitre par le virtuose Michael Mann qui n’a pas son pareil pour filmer la beauté des mégalopoles de nuit.

Original et exotique car majoritairement tourné dans la fascinante Asie, « Hacker » tient en haleine par son action trépidante.

Malgré le savoir faire de Mann et son sens de l’esthétisme toujours impressionnant, on pourra lui reprocher sa violence et le choix d’Hemsworth, armoire à glace nordique trop imposante pour incarner un hacker crédible…

Reste bien évidemment une production estampillée « Mann » de bonne facture.

Hacker (Michael Mann)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens