Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 22:20
Captain america : civil war (Anthony Russo, Joe Russo)

Un printemps toujours riche en comic books avec « Captain america : civil war » de Anthony et Joe Russo.

Sorti en 2016, « Captain america : civil war » débute par une intervention à haut risques des Avengers au Nigéria, qui finissent par bloquer Crossbones (Frank Grillo) et ses redoutables mercenaires enquête d’une arme chimique détenue dans un complexe sécurisé par l’armée.

Le Faucon (Anthony Mackie), la Veuve noire (Scarlett Johansson), la Sorcière rouge (Elisabeth Olsen) et Captain america (Chris Evans) mènent à bien leur mission mais Crossbones surclassé par son rival préfère se faire exploser plutôt que de subir l’humiliation d’une arrestation, ce qui provoque la mort d’une dizaines de civils.

De retour aux Etats-Unis, les Avengers doivent subir une réaction des Nations Unies qui par la voix du Secrétaire d’état le général Ross (William Hurt), leur demandent de ratifier un accord les soumettant à leur contrôle.

Touché personnellement par la mort d’un jeune homme en Sokovie, Iron-man (Robert Downey Jr), accepte de se soumettre en considérant que les interventions des Avengers doivent être plus encadrées, tandis que Captain america s’y refuse, en avançant la perte de leur indépendance.

Alors que les Avengers débattent de la conduite à tenir, la situation se tend avec un attentat spectaculaire commis au siège de l’ONU qui provoque la mort de T’Chaka (John Kani) le roi du Wakanda que son fils et successeur T’Challa (Chadwick Boseman) jure de venger.

Assez rapidement, Bucky Barnes (Sebastian Stan) est identifié comme le terroriste auteur de l’acte et recherché par toutes les polices du monde.

Captain america le localise en premier en Roumanie mais se heurte à une farouche résistance.

Cernés dans un immeuble par les commandos Roumains, les deux hommes fuient mais leur combat est perturbé par l’intervention de T’Challa qui sous le costume de la Panthère noire possède des capacités physiques hors normes et un équipement (costumes/griffes) en vibranium aussi résistant que le bouclier de Captain america.

Après un combat spectaculaire auquel prend part le Faucon, Iron-man et War machine (Don Cheadle) interviennent et neutralise le quatuor.

Désarmés et incarcérés, ils sont traités comme des criminels dans l’attente de l’interrogatoire de Bucky.

Mais les choses ne se passent comme prévues avec le psychiatre chargé de l’interroger et l’homme nommé Helmut Zemo (Daniel Brühl) provoque un gigantesque blackout pour programmer Bucky à l’aide d’un vieux grimoire volée à une filiale russe de l’Hydra.

Zemo cherche en réalité la trace de quatre autres super soldats sibériens ayant subi le même traitement que Captain america et Bucky.

Maitrisé, Bucky se joint à Cap et au Faucon pour retrouver Zemo et chacun des deux camps s’arrange pour mobiliser le plus de héros possible à son coté.

La Veuve noire reste fidèle à Iron-man et War machine, tandis que la Sorcière rouge assignée à résidence et surveillée par Vision (Paul Bettany) l’énigmatique androïde aux pouvoirs extraordinaires est libérée par une intervention d’œil de Faucon (Jeremy Renner) pour rejoindre le camps de Captain et Faucon.

Spider-man (Tom Holland) un adolescent du Queens est débauché par Tony Stark tandis qu’Ant-man (Paul Ruud), le génial scientifique rejoint le camps des rebelles.

Le choc frontal a lieu dans une aéroport dans lequel les deux équipes se livrent à une terrible bataille.

Ant-man réduit sa taille pour infiltrer l’armure d’Iron-man mais est rejeté par le système de défense, puis accroit sa taille pour devenir aussi haut qu’un immeuble et faire le poids face aux deux héros en armure.

Le fantasque Spider-man qui pose des problèmes au Faucon et à Bucky, trouve la parade en emmaillotant les jambes d’Ant-man dans sa toile ce qui permet au duo en armure de le terrasser.

Séché par Captain america dont la science de combattant finit par surclasser les étonnantes capacités du jeune homme, Spider-man est mis sur la touche par Iron-man.

La poursuite du quinjet se dirigeant vers la Sibérie est stoppée net par la chute de War machine frappé par erreur par le faisceau frontal de Vision.

Iron-man se porte au chevet de son ami et le considère comme paralysé.

Il parvient à gagner la confiance du Faucon qui lui révèle la destination de Cap et Bucky en Sibérie.

Tout le monde se retrouve sur place, y compris la Panthère noire qui a finalement compris que Zemo avait manipulé tout le monde pour faire accuser Bucky.

Mais Zemo découvre ses véritables plans, non pas récupérer plusieurs soldats d’élite comme Bucky et montre seulement une vidéo de 1991 explicitant l’implication de ce Bucky dans la mort des parents de Tony Stark.

Fou de rage, Iron-man tente de tuer Bucky mais Captain le défend de toutes ses forces.

Après un combat terrible, Iron-man détruit le bras métallique de Bucky mais Captain america plante son bouclier dans son torse, touchant le point vital du générateur maintenant son cœur en vie.

Finalement Cap épargne Iron-man qui laisse partir Bucky.

Désireux de se suicider après la mort des siens en Sokovie, Zemo a la vie sauve par la Panthère noire.

Le film se termine sur la décision de remettre Bucky en cryogénisation et de laisser les dissidents libres…

En conclusion, « Captain america : civil war » est un bon film de super-héros surclassant le « Batman vs Superman » par la solidité supérieure de son scénario, la richesse de personnages et des scènes d’actions très bien menées avec des combats ultra spectaculaires dans lesquels s’illustrent les capacités surhumaines des héros.

Derrière les athlètes comme Captain, Bucky, la Panthère ou la Veuve noire, on retrouve des personnages à l’armement intéressant (Œil de Faucon ou le Faucon et son drone volant), des jokers excitants comme Spider-man ou Ant-man avant les poids lourds en armure ou les inclassables aux pouvoirs mystérieux comme la Sorcière rouge ou le fascinant androïde Vision.

Fort de toutes ses qualités, « Captain america : civil war » surclasse sans difficulté le dernier Avengers même sans Hulk, Thor ou Ultron !

Captain america : civil war (Anthony Russo, Joe Russo)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens