Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 15:57
Spawn, tome 11, questions (Todd Mc Farlane, Brian Holguin, Steve Niles, Angel Medina)

Retour au comic de 2013 avec « Spawn, tome 11, questions » de Todd Mc Farlane, Brian Holguín, Steve Niles (scénario) et Angel Medina (dessins).

L’histoire commence au Japon, univers ayant souvent inspiré les auteurs de comics, ou un américain d’origine japonaise, Ben Nakadai revenu sur la terre de ses ancêtres pour affaires, est approché à son hôtel par mystérieux inconnu appelé Mykoto, qui lui révèle qu’il est le descendant d’un samouraï légendaire n’ayant jamais trouvé le repos pour ne pas avoir su affronter son « dragon » personnel dans les yeux.

Au cours d’un chantier devant décider ou non de raser une ancienne maison, Nakadai découvre ensuite un coffre qui libère des fantômes dans la ville d’Ajawi.

Présent sur place, Spawn intervient et reconduit pacifiquement les âmes égarées qui sèment une certaine panique auprès des vivants puis se retrouve avec Nakadai, le samouraï ancêtre de Ben.

Répondant au défi du fantôme guerrier, Spawn livre un féroce combat au sabre et tue le samouraï qui ayant affronté la mort en face peut enfin être libéré.

Dans la ville, Mykoto jubile ayant atteint son but même si il coute la vie à Ben, relégué à son tour au rang de spectre errant.

De retour à New-York, Spawn s’entretient avec son vieux maitre Cogliostro déclinant et sur le point de mourir et décide d’utiliser ses immenses pouvoirs pour remodeler le monde pour en faire un paradis.

Un nouvel adversaire, le Rédempteur fait son apparition en investissant le corps d’Eddie Frank, un adolescent fugueur ayant tenté de se suicider après un passé douloureux ou il a tiré sur son père en se disant possédé par le Diable.

Tenant Spawn pour responsable de ce meurtre qui a gâché son existence, le Rédempteur l’attaque dans le désert tunisien en utilisant ses immenses pouvoirs : super force, invulnérabilité, capacité de vol et surtout glaive enflammé capable de projeter d’énormes rafales d’énergie.

Face à un Spawn incrédule qui retient de surcroit ses coups, le Rédempteur triomphe en le transperçant de sa lame enflammée, livrant ainsi directement son corps aux démons de l’Enfer tapis sous le sable du désert.

Errant à travers diverses époque sous la forme de plusieurs avatars (chevalier celtique, arabe, viking ou Al Simmons) Spawn endure les pires souffrances, tandis que Cogliostro contacté par Mammon qui manipule également le Rédempteur comme il a manipulé Ben Nakadai, décide de se prendre au seul arbre du désert pour abréger ses souffrances et ainsi rejoindre à son tour l’Enfer.

Le duo Cogliostro-Spawn se trouve donc sous la coupe d’un horrible démon, qui repousse aisément une tentative du Rédempteur pour réparer son erreur.

Spawn se voit contraint de combattre le démon qui convoite le trône de l’enfer et finit par le vaincre après un horrible combat au cours duquel tous les autres Hellspawn viennent porter secours à leur frère devenu roi.

Se reprenant face aux innombrables démons répugnants qui l‘assaillent sans relâche, le Rédempteur apporte une aide cruciale à Spawn, en transmettant à Cogliostro une boite contenant un fragment du jardin d’Eden, capable de changer le monde.

Croyant bien faire, Spawn ouvre la boite et transforme l’Enfer en Paradis, mais cette transformation ne se montre que temporaire, Cogliostro révélant sa duperie en prenant le contrôle de l’Enfer et reléguant Spawn sous la forme d’Al Simmons dans les rues d’un New York froid et crasseux.

Récupéré hagard et partiellement amnésique par la police de la ville, Simmons qui détient sans le savoir toujours les pouvoirs de Spawn, s’évade sans s’en rendre compte, écorchant vif avant de partir un maniaque du rasoir qui se vantait un peu trop en cellule.

Bien entendu, il tente de reprendre contact avec Wanda qui a depuis sa mort épousé son meilleur ami Terry Fitzgerald et eu deux enfants avec lui.

Sa réapparition ne fait que semer le trouble chez les vivants que ce soit sa famille, les détectives Twitch Williams et Sam Burke mais aussi la NSA, qui fait sortir de sa cellule Jason Wynn, devenu fou pour l’interroger.

Simmons est finalement pris en charge par Nyx une apprentie sorcière qui usant d’un rituel magique lui permet de retrouver ses souvenirs et son alter égo, même si le résultat le rend fou de douleur et le pousse à sauter par la fenêtre.

Dans le même temps, Jason Wynn soutenu psychiquement par la force et la ruse du Clown diabolique Violator, reprend du poil de la bête, négociant son retour à la direction de la NSA en échange des informations ultra confidentielles qu’il est le seul à détenir sur le dossier Al Simmons.

En conclusion, « Spawn, tome 11, questions » confirme le filon quasi inépuisable de Spawn, capable de rebondir d’aventure en aventure pour après avoir été nommé roi de l’Enfer, lâcher son trône, puis le défendre et enfin… le reperdre au profit de son ex maitre le vieux Cogliostro.

Redevenu le pauvre hère Al Simmons seul, perdu et misérable dans un New York hostile, le héros revit une situation analogue aux premiers épisodes… avec un Wynn émergent des limbes de la folie allié au puissant Clown.

Tout ceci a bien entendu un arrière gout de déjà vu qui malgré toute l’habileté des scénariste peut non pas (encore) lasser mais diminuer le plaisir, même si les combats de Spawn en Enfer avec le Rédempteur à ses cotés sont toujours hallucinants de violence et d’horreur flamboyante sous la plume assez géniale dans son style particulier de Medina.

Spawn, tome 11, questions (Todd Mc Farlane, Brian Holguin, Steve Niles, Angel Medina)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens