Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 14:26
Sons of anarchy, saison 2, épisode 7 (Kurt Sutter)

Dans « Sons of anarchy, saison 2, épisode 7 », la situation vire au cauchemar pour Clay Morrow (Ron Pearlman) et les siens détenus dans une prison ou en trop faible effectif face aux autres gangs ils risquent la mort perpétrée par les aryens à la solde de Zobelle (Adam Arkin).

Bloqués par une caution faramineuse de 300 000 dollars les Sons ne peuvent pas faire jouer leur avocat Rosen (Tom Everett Scott), aussi Gemma (Katey Sagal) doit elle s’employer pour convaincre Eliott Oswald (Patrick Saint Esprit) de lui prêter ses argent pour la stabilité de Charming mais aussi pour le service que les bikers lui ont rendu en écartant le projet de Jacob Hale (Jeff Kober) de l’exproprier de ses terres.

Mais le riche propriétaire se fait tirer l’oreille et la situation reste au status quo.

En prison, Clay contacte le cousin de Laroy (Tory Kittles), chef d’un gang black pour lui demander protection.

Celui-ci accepte en échange de deux services que doivent lui rendre les Sons of anarchy, leur livrer Dion (Michael A Bentt) un traitre détenu au quartier de haute sécurité et faire tomber un travelo black, qui l’a également balancé.

La mission en prison échoit à Juice (Matteo Rossi) qui correspond au type portoricain dont raffole Dion.

Contre faveurs sexuelles, Juice attire l’homme dans l’infirmerie ou les hommes du cousin de Laroy lui tombent dessus.

Malheureusement Juice ne peut pas fanfaronner longtemps puisqu’il est poignardé à son retour par les aryens et amené dans un état grave mais stable à l’infirmerie.

Opie (Ryan Hurst) est chargé de la mission en dehors de la prison mais malgré la complicité de Layla (Winter Ave Zoli) qui commande de la drogue en échange d’une bonne rouste administrée à son dealer asiatique et celle plus étonnante du shérif pourri Vic Trammel (Glen Plummer), échoue complètement.

Opie place certes la drogue dans la voiture du travesti mais celui-ci abat Trammel qui était chargé de l’interpeller.

Le shérif est évacué dans un état critique avec une balle dans le ventre et Opie rentre encore plus abattu que jamais aux cotés de Lala qui s’est vu refuser la garde de ses enfants par Gemma et Tara (Maggie Stiff).

Opie apparait donc en situation d’échec aussi bien dans son rôle de père que dans les activités du club.

La nouvelle en prison provoque une certaine effervescence chez les Sons d’autant plus que l’agent Stahl (Ally Walker) de l’ATF refait surface pour mettre la pression sur Clay afin qu’il lui livre les membres de l’IRA ayant pris contact avec Zobelle en échange de sa liberté.

Clay tient bon mais se bat à mains nues contre Jax dans une cellule pour une question de suprématie au sein du club.

Après un sanglant pugilat, Jax est lui-même interrogé mais ne tombe pas aussi dans le piège tendu par Stahl qui excite son sentiment de vengeance et son ambition de changer la gestion du club.

Pire il menace en retour l’agent de l’ATF en lui faisant comprendre qu’il a tué lui-même Kosh.

En retour, les Sons ont la bonne surprise de savoir qu’Oswald a payé leur caution, cédant aux imprécation de sa fille Tristen (Liana Liberato), devenue proche de Gemma après l’avoir rencontré dans une église pour essayer de surmonter son viol.

Ils peuvent donc retourner dans une ambiance morose dans leur garage…

En conclusion, « Sons of anarchy, saison 2, épisode 7 » varie encore plus les plaisirs en montrant la rudesse des prisons de haute sécurité californienne ou les gangs se regroupent souvent par affinités raciales voir idéologiques.

Clay montre ses qualités de stratège pour survivre assez longtemps dans cette jungle de violence animale, même si Juice en paie le prix fort.

Les Sons sortent miraculeusement de cette épreuve échappant à une nouvelle tentative de la redoutable Stahl, mais paraissent terriblement diminués, avec plusieurs membres à l’hôpital et un conflit intérieur à son paroxysme entre Jax et Clay.

Plus grave, la Ligue nationaliste semble plus que jamais en position de force avec les liens qu’elle a noué avec l’IRA qui restait le principal fournisseur d’arme des Sons sur le territoire américain.

Derrière ces conflits, les personnages d’Opie et Gemma ne cessent de nous surprendre et de nous toucher par leur vulnérabilité, bref du grand art made in USA.

La suite, on la devine brulante comme les cylindres d’une harley !!

Sons of anarchy, saison 2, épisode 7 (Kurt Sutter)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens