Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 19:08
Bullit (Peter Yates)

Sorti en 1968, « Bullit » est un classique du film policier réalisé par Peter Yates.
Adapté d’un roman de Robert L Pike, « Bullit » montre le lieutenant Frank Bullit (Steve Mc Queen), chargé directement par le sénateur Walter Chambers (Robert Vaughn) d’assurer la garde d’un témoin capital dans une affaire contre la mafia de Chicago.
L’homme en question, Johnny Ross (Felice Orlandi) un ancien mafieux ayant conclu un accord secret avec Chambers est logé dans un hôtel de San Francisco.
Bullit place immédiatement une surveillance alternée de trois hommes, mais Stanton (Carl Reindel) l’inspecteur de garde de nuit ne peut rien faire face à l’irruption de deux hommes armés qui le blessent à la jambe et tirent sur Ross.
Les deux hommes sont hospitalisés et malgré ses blessures, Stanton confie à Bullit que Rosse semblait attendre ses tueurs qui se sont annoncés sous le nom de Chambers.
Le sénateur ne tarde pas à se manifester et à faire une terrible pression sur Bullit qu’il tient pour responsable de la situation.
Le lieutenant est cependant couvert par le capitaine Sam Bennett (Simon Oakland) son supérieur qui lui donne carte blanche pour résoudre l’affaire à sa manière.
Après avoir déjoué une nouvelle tentative pour tuer Ross à l’hôpital en faisant fuir un tueur grisonnant (John Aprea), Bullit apprend la mort du témoin mais s’arrange pour faire disparaitre le corps afin de gagner du temps vis-à-vis de Chambers.
Aidé par le sergent Neil Delgetti (Don Gordon), Bullit mène son enquête et remonte jusqu’à Weissberg (Robert Duvall) chauffeur de taxi ayant amené Ross à l’hôtel.
De retour à son domicile, Bullit est suivi par deux hommes et retourne la situation à l’aide de sa Ford Mustang.
Une course poursuite frénétique s’engage dans les rues de San Francisco puis en dehors de la ville et se solde par l’explosion de la voiture des tueurs dans laquelle figurait le tueur à cheveux blanc.
Sommé de s’expliquer devant sa hiérarchie, Bullit obtient un ultime délai et arrive à la chambre d’hôtel de l’amie qu’appelait Ross.
Il trouve une femme à la gorge tranchée mais également une multitude d’indices l’amenant à prouver que le témoin de Chanders s’appelait Albert R Renick mais que le véritable Ross (Pat Renella) va tenter de fuir vers Rome après avoir dérobé deux millions de dollars à la Mafia.
Ayant convaincu jusqu’à Chanders lui-même avec qui il refuse de manière inflexible de trouver un arrangement, Bullit poursuit Ross à l’aéroport, le déloge de son vol pour Rome et finit par l’abattre après une course poursuite sur les pistes d’avion.
Il retourne ensuite chez lui retrouver sa petite maie Cathy (Jacqueline Bisset), une architecte.
En conclusion, malgré sa réputation et la musique jazzy-retro de Lalo Schifrin, « Bullit » est un film décevant, plombé par un rythme effroyablement lent.
Il y a certes la présence virile de Mc Queen, celle de Vaughn et la légendaire course poursuite en Ford Mustang sur le paysage gondolé de San Francisco mais ceci ne suffit pas à rendre excitant ce long polar au scénario pourtant habile.
A voir néanmoins une fois dans sa vie pour l’histoire du cinéma même si aujourd’hui dépassé par la quasi-totalité des films d’actions.

Bullit (Peter Yates)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Policier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens