Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 15:10
Wolverine n°186, old man Logan (Mark Millar, Daniel Way, Steve Mc Niven, Mike Deodato)

Les super héros sont toujours très présents dans ces colonnes avec « Wolverine n°186, old man Logan » de juillet 2009.

Ce court comic book de Mark Millar (scénario) et Steve Mc Niven (dessins), Wolverine intervient dans un futur proche pour empêcher Ashley Barton la fille d’Œil de Faucon d’assassiner à coups de sabre son père, devenu un homme de 70 ans environ.

Le mutant griffu lui aussi grisonnant arrache Œil de Faucon à ses bourreaux à l’aide de jeep de Spider man qu’il jette d’immeuble en immeuble sans que l’on sache exactement comment elle a pu ne pas être complètement détruite.

Les deux héros fuient donc dans un désert avec une petite armée de tueurs à leurs trousses mais tombent ainsi que leurs poursuivants dans une profonde faille rocheuse.

Les gangsters sont dévorés par d’horribles créatures appelées les taupoides et Wolverine sauve in extremis son ami d’une mort similaire et utilisent les étonnantes capacités de leur jeep pour gravir des parois à 90° et s’extirper de ce piège mortel.

Le duo de choc traverse un monde désertique ou les héros semblent avoir été massacrés sans se douter qu’ils sont observés par Venom et s’arrête dans un bar ou Wolverine raconte son histoire.

Sous la direction de Daniel Way (scénario) et Mike Deodato (dessins), on le découvre à la recherche de son fils eurasien Daken, lui aussi un mutant dont il essaye de canaliser l’agressivité quasi animale puis plonge dans son passé en tant qu’agent du gouvernement canadien avec son premier affrontement devenu légendaire face à un Hulk déchainé avec Wendigo, autre monstre à la force surnaturelle.

Unissant leurs forces de manière incongrue, Hulk et Wolverine assomment Wendigo après un combat d’une violence animale paroxysmique.

Lorsque Wolverine se retourne contre sa cible principale, Hulk, celui-ci le frappe violemment.

L’armée s’interpose à l’aide de gaz qui neutralisent temporairement le monstre vert qui finit par s’échapper de sa prison de fer.

Ayant réussi sa dernière mission pour le gouvernement canadien, Wolverine rejoindra ensuite les X-men de Charles Xavier.

En conclusion, « Wolverine n°186, old man Logan » est un très court récit sur lequel il est difficile de poser un statut clairement défini.

Les dessins de Mc Niven montrent à la fois force et élégance, mais l’histoire bien que mouvementée parait on ne peut plus confuse avec des allusions un brin ridicules au FF, à Loki, Kant et au Shocker dans une même page !

Enfin les plus nostalgiques seront heureux de lire un remake de la première rencontre entre Hulk et Wolverine avec comme arbitre de luxe Wendigo dans le cadre somptueux des Rocheuses canadiennes.

Même si l’originalité de l’histoire frôlé le zéro absolu, le style de Deodato magnifie la rencontre originelle en lui conférant une animalité surnaturelle parfaite pour ses forces de la nature en plein affrontement.

Pas négligeable donc pour cette seule et unique raison, car pour le reste en effet…tout ceci reste bien mince et fragile !

Wolverine n°186, old man Logan (Mark Millar, Daniel Way, Steve Mc Niven, Mike Deodato)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens