Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 21:13
Marvel heroes n°8, armes secrètes (Joseph Michael Straczynscki, Greg Pak, Dan Slott, Frank Tieri, Olivier Coipel, Gary Frank, Stefano Caselli, Carlos Ferreira)

La fin des années 2000 marque l’âge d’or pour World War Hulk qui irrigue tout l’univers Marvel.

En 2008 sort « Marvel heroes n°8, armes secrètes » fortement marqué par la saga.

Joseph Michael Straczynscki (scénario) et Olivier Coipel (dessins) montre un Thor fermement décidé à établir le royaume d’Asgard dans un désert de l’Oklahoma, exploit que seul la magie du dieu du tonnerre semble en mesure de réaliser.

Thor balaye de sa superbe les quelques oppositions administratives (policiers, propriétaires) en plaçant le royaume en lévitation juste au dessus du sol et se met ensuite en quête des autres Asgardiens.

Sous la plume de Gary Frank et un scénario de Greg Pak, surgit ensuite une curieuse association de héros renégats composée d’Hercule, Namorita, Angel, Amadeus Cho, qui tentent de se lier d’amitié avec Hulk en comprenant les raisons de sa vengeance, tout en souhaitant épargner l’ensemble de la population humaine.

La tentative d’approche tourne court lorsque les hélicoptères du Général Ross surgissent et tirent sur Hulk à l’aide de projectiles en adamantium ce qui a pour effet de le rendre encore plus enragé.

Contre toute attente, Amadeus et Namora utilisent leur pouvoir pour détruire les missiles lâchés sur les alliés de Hulk, les liés-en-guerre plus vulnérables que leur chef.

Une alliance imprévue surgit notamment lorsque Hercule et Korg unissent leurs forces pour soutenir un immeuble en passe de s’écrouler avant que Hiroim ne le détruise en usant le pouvoir de l’ombre.

Hulk règle ses comptes avec Ross en faisant exploser son hélicoptère avant que ses troupes ne déclinent poliment l’offres des renégats, qui se voient quasiment réquisitionnés par Gabriel Jones, le nouveau commandant du S.H.I.E.L.D pour les aider à secourir les populations civiles touchées par la violence des combats.

Après avoir accompli leur tache, les renégats décident de poursuivre leur action pour raisonner ou arrêter Hulk avec le génial Amadeus en leader naturel.

Persuadé que Hulk n’est pas un tueur, Amadeus parvient à s’infiltrer dans un Madison Square Garden transformé en arène/prison pour héros vaincus mais finit par se heurter à la menace verte en personne.

La suite écrite par Dan Slott et dessinée par Stefano Caselli, montre l’Initiative participer à sa manière au combat contre Hulk puisque l’agent Gyrich envoie un commando composé de Trauma, Bengale, Constrictor, Mutante zéro et des Scarlet spiders pour extraire du Madison Square Garden des jeunes recrues de l’Initiative écrasés par les liés en guerre.

Les gardes robots de Sakaar ne sont pas malgré leur nombre suffisants pour arrêter des professionnels aussi aguerris que Bengale, Trauma et Constrictor, qui bénéficient malgré tout d’un sérieux coup de pouce de Mutante zéro, énigmatique combattante muette aux facultés physiques surhumaines.

Les jeunes héros sont retrouvés, Trauma révélant l’étendue de ses pouvoirs en projetant les pires peurs Korg et Elloe venus à la rescousse.

Alors que l’évacuation est quasiment finie, Hulk surgit furieux et se confronte à Trauma qui essaye de projeter plusieurs peurs de Hulk : Abomination, Fléau, son propre père, son double Bruce Banner avant de comprendre trop tard que Hulk n’avait peur de rien.

Malgré un séjour à l’hôpital de Trauma tabassé par Hulk, la mission d’évacuation est un succès.

Dans l’Escadron gamma, autre équipe bâtarde crée par Frank Tieri (scénariste) et Carlos Ferreira (dessins), on suit un affrontement intense entre une équipe de super héros ayant hérité d’une fraction du pouvoir de Hulk à la suite d’un prélèvement de sang effectué par le général Ryker suite à son premier combat légendaire contre Wolverine au Canada dans l’espoir initial de sauver sa femme atteinte d’un cancer.

Habilement Ryker affaiblit le pouvoir guérisseur de Hulk en le mettant au contact d’un virus contenu dans plusieurs humanoïdes, puis lâchant sur lui le musculeux Monsieur Gidéon, Mess et son bras mutant, un Griffon mutant qui tentent chacun de le prendre par surprise avant de rapidement se faire écraser.

Affaibli par assauts successifs, Hulk finit par se faire briser la nuque par Grey, le dernier et plus puissant membre de l’Escadron devant le regard satisfait de Ryker.

En conclusion, si on excepte l’histoire peu passionnante exécutée de manière froide par Olivier Coipel, « Marvel heroes n°8, armes secrètes » présente une certaine variété d’aventures de second ordre se déroulant de manière parallèle au récit principal de Greg Pak et John Romita Jr.

L’association hétérogène des Renégats peine à convaincre et malgré le graphisme médiocre de Caselli, l’Initiative fait un peu mieux en raison d’une intrigue plaisante : une mission de récupération portée en plein territoire de la brute verte avec un astucieux mélange de vieux briscards (Constrictor, Bengale) et de nouvelle garde comme Trauma, qui reçoit une défaite honorable face à l’invincible Titan vert.

Difficile également de se passionner pour l’Escadron gamma, artificielle équipe composée de membres aussi bodybuildés qu‘ininteressants, réussissant on ne sait trop comment par malmener un Hulk qu’on sait inévitablement gagnant au final…

Bien peu de raisons de s’enthousiasmer au final, comme si il manquait une locomotive à ces Marvel heroes.

Marvel heroes n°8, armes secrètes (Joseph Michael Straczynscki, Greg Pak, Dan Slott, Frank Tieri, Olivier Coipel, Gary Frank, Stefano Caselli, Carlos Ferreira)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens