Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 20:21
Marvel heroes n°10, sans frontières (Greg Pak, Jeff Parker, Joseph Michael Straczynscki,  Brian Michael Bendis, Dan Slott, Leonard Kirk, Olivier Coipel, Jim Cheung, Stefano Caselli)

La suite, « Marvel heroes n°10, sans frontières » en 2008.

Priorité est logiquement donnée au World War Hulk de Greg Pak/Jeff Parker (scénario) et Leonard Kirk (dessins), ou les super héros appelés Renégats (Hercule, Namora, Angel, Amadeus Cho) volent au secours de Wong le domestique du Docteur Strange, finalement battu par Hulk après un combat acharné.

Ensemble, ils cherchent à remettre Zom, le démon incontrôlable libéré par Strange dans l’espoir de vaincre l’invincible Hulk et qui après sa défaite, s’est infiltré dans l’armure vide d’Iron-man version Hulkbuster pour continuer à semer la destruction.

Les héros trouvent ici un prétexte à un affrontement classique contre une super puissance brute qui finit par s’enterrer pour trouver une base du S.H.I.E.L.D et faire exploser Manhattan.

Lorsque Zom comprend que Amadeus a piraté ses systèmes il tente de l’investir et se retrouve piégé dans l’urne de Wong.

La situation semble rétablie sous terre ainsi que en surface puisque Sentry a finalement réussi à neutraliser Hulk en lui faisant retourner sa forme humaine.

Jan Michael Straczynscki (scénario) et Olivier Coipel (dessins) continuent ensuite les aventures de Thor qui se rend dans un camps de réfugié au Dahran en Afrique sous les traits de son alter égo le médecin Donald Blake sous le mandat de médecins sans frontières.

Blake tente de faire au mieux son travail de médecin dans des conditions extrêmement précaires et est contraint de se changer en Thor face à une attaque d’envergure du clan Mgare, désireux d’éliminer une autre ethnie.

Après avoir mis en fuite des factions pourtant lourdement armées, Thor identifie ses amis Volstagg, Hogun et Fandral qui se cachaient sous les traits d’agents de sécurité protecteurs des humanitaires.

Les dieux nordiques se heurtent cependant à une ferme volonté des chefs africains à régler leurs problèmes seuls et respectent leur décision après avoir toutefois créer une faille terrestre délimitant le territoire des deux ethnies.

Une fois leur noble tache accomplie, les dieux se rendent dans la nouvelle demeure d’Asgard dans l’Oklahoma et y retrouve Heimdall dont les yeux magiques peuvent tout voir dans l’univers.

On reste dans le héros de premier avec les Illuminati (Flèche noire, Mr Fantastic, Prince des mers, Iron-man, Docteur Strange et Professeur X) qui avec Brian Michael Bendis (scénario), Jim Cheung (dessins) demeurent perplexes face au cadavre d’un Skrull ayant revêtu tous les attributs d’Elektra tout en étant indétectable à toutes les capacités les super héros terrestres.

Dans un climat de paranoïa intense, Flèche noire s’avère être aussi un super Skrull infiltré doté d’une réplique fracassante des pouvoirs de l’authentique monarque des Inhumains.

Les Illuminati survivent d’extrême justesse à une violente rafale de Flèche noire grâce au bouclier défensif d’Iron man déclenché à la dernière seconde.

Combinant tous les pouvoirs des Illuminati le Skrull est quasiment instoppable jusqu’à ce que Namor le saisisse courageusement et ne l’empale sur une roche.

Lorsque deux nouveaux Super Skrulls doté des pouvoirs des X-men et des Thor surgissent, Iron-man a la brillante idée de se connecter à une centrale nucléaire pour libérer une énergie phénoménale et tuer net les deux adversaires.

Malgré la victoire, Namor quitte le groupe qui reste dans un mélange d’angoisse et d’incompréhension face à la nouvelle menace qui se dresse face à eux.

On termine avec l’Initiative de Dan Slott (scénario) et Stefano Caselli (dessins) ou se déroule une enquête pour déterminer qui à sauvagement agressé l’instructeur Gantlet.

Sont mis derrière les barreaux par mesure de précaution Rage, Guignol, Debrii et Justice pour être interrogés séparément.

Alors que l’enquête piétine, Guignol semble avouer dans la cellule qu’il partage avec Rage.

En conclusion, « Marvel heroes n°10, sans frontières » est pour moi d’un niveau supérieur aux précédents numéros.

La version B de World War Hulk tient honnêtement la corde avec un petit soubresaut de Zom la créature lâchée par Strange même si les Renégats font plutôt pale figure face aux héros de niveaux supérieur, n’en déplaise à Hercule qui ne sera jamais Thor dans l’univers Marvel.

On goutera avec plaisir justement aux aventures de Thor, affrontant un sujet souvent délaissé, celui des guerres africaines avec une forte influence de l’horrible conflit au Darfour et une lecture intelligente de la situation visant à laisser la responsabilité de la résolution aux seuls Africains.

Le niveau est au rendez vous également avec les Illuminati, sorte de super équipe composée de l’élite des leaders des super héros face à une invasion Skrull d’une ampleur inédite.

Reste l’Initiative, louable tentative de renouveau qui ne parvient pas à se hisser au même niveau que les autres histoires que ce soit au niveau du scénario de Slott ou des dessins de Caselli.

Tout ceci reste tout de même plutôt bon !

Marvel heroes n°10, sans frontières (Greg Pak, Jeff Parker, Joseph Michael Straczynscki,  Brian Michael Bendis, Dan Slott, Leonard Kirk, Olivier Coipel, Jim Cheung, Stefano Caselli)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens