Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 17:24
Les chroniques de Spawn n°4 (Todd Mc Farlane, Luca Blengino, Robert Kirkman, Khary Randolph, Luca Erbetta, Rob Liefeld, Erik Larsen, Jim Valentino, Marc Silvestri, Whilce Portacio, Greg Capullo)

Nous sommes à présent en 2010 et sort « Les chroniques de Spawn n°32 » au menu considérablement étoffé et modifié depuis ses débuts en 2006.

Todd Mc Farlane (scénario) s’associe avec Khary Randolph (dessins) pour donner un nouveau souffle à Spawn incarné cette fois par Jim Downing, un homme blond aussi mal dans sa peau que l’était Al Simmons.

Dans un bar de strip tease, un colosse du nom de Malcom est contacté par des gangsters qui exerçant un chantage contre sa petite amie danseuse, lui demande d’exercer une dernière fois ses talents de tueur en éliminant une cible.

Lorsque Malcom réalise que cette cible était comme lui un patient d’un hôpital ou il a du subir d’horribles expériences scientifiques, il devient fou et accepte sans sourciller le contrat proposé.

Coaché par l’horrible clown Violator, Jim repousse le reporter Marc qui lui a fait une publicité inattendue en le voyant aider un vieil homme en fauteuil roulant à remarcher.

Mais Jim assailli par une foule de reporter voyant en lui un guérisseur miracle, n’a pas le temps de prendre son souffle qu’il est brutalement agressé par Malcom, qui fait penser au Rhino de Marvel dans son imposant costume blindé.

Devant la menace, Jim revêt son costume de Spawn et tout en luttant face au tueur, essaie de comprendre pourquoi celui-ci pense qu’il était comme lui la victime d’expériences de laboratoire.

Après un combat homérique, Malcom disparait sous les décombres d’un immeuble, laissant Jim revenir seul en lévitation…

Sam et Twitch sont toujours eux aussi présents sous la houlette de Luca Blengino (scénario) et Luca Erbetta (dessins) qui montrent le gros Sam Burke enquêter sur les crimes d’un tueur en série écrivant sur le corps de ses victimes.

Attiré dans un abattoir, Burke est attaqué au hachoir par le tueur et s’en sort d’extrême justesse avec une blessure à l’épaule.

Il est rejoint pat Twitch lui aussi perplexe devant l’énigme d’un nouveau corps d’un émigré portoricain gribouillé.

Seul un témoin, un asiatique ne parlant pas en Anglais demeure la piste la plus valable..

L’enquête doit donc continuer dans un New-York dévoré par le froid et les maladies.

On découvre ensuite un festival de toute l’équipe d’Image united : Robert Kirkman, Mc Farlane, Erik Larsen, Rob Liefeld, Jim Valentino, Marc Silestri et Whilce Portacio.

Dans ce projet multi héros et auteurs on voit, Jim Downing affronter le premier Omega Spawn, Al Simmons en personne devenu complètement fou et déterminé à la détruire.

Vaincu par Omega Spawn dans une autre dimension, Jim titube dans le réel et est hospitalisé d’office tandis que le super héros Die hard qui veille avec Mighty man au chevet de Vogue doit faire face à une attaque d’envergure de deux super criminels.

On termine par les Youngbloods affrontant Girth, un invulnérable géant…

La dernière histoire fait la part belle à Haunt de Robert Kirkman (scénario) et Greg Capello (dessins), montrant un nouveau héros torturé faisant cohabiter Kurt Kilgore un tueur professionnel tué en mission venu hanter son frère Daniel, prêtre de son état.

Mirage l’ex collègue et amante de Kurt fait équipe avec lui dans une mission commando contre la base de Schillinger, savant fou qui sera finalement tué en raison de ses horribles expériences.

Après ce meurtre d’une personnalité certes déviante mais considérée comme « utile » scientifiquement, Kurt est enlevé et malgré les recherches désespérées de Mirage tué.

Se sentant responsable, Mirage mène son enquête, affrontant un autre redoutable tueur, Cobra et finissant aidé par Haunt par prendre possession d’un carnet de Schillinger que Kurt avait dérobé.

Mirage échange habilement le carnet contre de l’argent et le livre en guise de pale compensation à Amanda la veuve de Kurt..

En conclusion, « Les chroniques de Spawn n°32 » progresse de manière spectaculaire, faisant fourmiller le comic book de plusieurs aventures construites autour du charismatique Spawn.

Seconde vie pour Spawn, devenu un homme blanc aussi paumé et mal dans sa peau que Simmons, luttant contre son prédécesseur ou une brute colossale à la Overtkill le légendaire cyborg du premier Spawn.

Découverte de Haunt, sorte de petit frère du grand Spawn, dont les aventures sombres et tortueuses finissent par séduire, poursuite des enquêtes de Sam et Twitch toujours efficaces même sans le style magique de Morse et dégustation d’une grande fête des talentueux artistes d’United dans un mix de tous leurs héros !

Intelligent, créatif et varié, ce numéro 32 des chroniques de Spawn se surpasse !

Les chroniques de Spawn n°4 (Todd Mc Farlane, Luca Blengino, Robert Kirkman, Khary Randolph, Luca Erbetta, Rob Liefeld, Erik Larsen, Jim Valentino, Marc Silvestri, Whilce Portacio, Greg Capullo)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens