Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 20:26
Astonishing X-men n°35 (Chris Cage, Peter David, Chris Claremont, Tony Bedard, Andrea Di Vito, Koi Pham, Jeremy Haun, Paul Pelletier)

La saga World War Hulk prend de l’ampleur avec « Astonishing X-men n°35 ».

Sorti en 2008, « Astonishing X-men n°35 » place sous la direction de Chris Cage (scénario) et Andrea Di Vito (dessins), Charles Xavier/Professeur X face à un cas de conscience embarrassant, quelle décision aurait il pris si les Illumnati l’avaient sollicité pour exiler Hulk dans l’espace en raison de sa dangerosité.

A l’Institut Xavier, on suit avec inquiétude l’évolution de la menace World War Hulk et réalise trop tard que la menace est également à leur porte, lorsque Hulk vient en personne chercher Xavier pour étendre sa vengeance.

Prudent le Fauve tente de faire évacuer la jeune équipe des Hellions (Hellion, Dust, Rockslide, Mercury, Wither) qu’il estime incapable de combattre face à un tel adversaire mais les jeunes super héros tentent crânement leur chance pour défendre Xavier.

Le combat est par trop inégal, Hulk écrase ses adversaires malgré une habile manipulation de Wither qui tente de l’affaiblir à l’aide de son toucher mortel et arrache les bras et jambes du solide Rockslide pour les expédier dans le New Jersey.

Seule X-23 parvient à l’aide de ses griffes en adamantium à blesser Hulk aux yeux et à le ralentir un peu mais paye cher son audace.

Après la défaite des Hellions, les véritables X-men entrent alors en lice (Cyclope, Kitty Pride, Colossus, Wolverine, Emma Frost) pour s’interposer.

Hulk ne se départit pas de son aplomb et pose la question de son implication dans son drame personnel à Xavier.

On bascule ensuite brutalement sur X-Factor (James Madrox, M, Felina, Malabar) dans lequel le groupe combat cellule X (Abyss, Reaper, Callisto) de Peter David/ Koi Pham,un groupe de mutants déchus de leur pouvoirs après House of M ayant repris du service à l’aide de cristaux tératogènes récupérés par un Vif argent du futur.

Reaper prend le dessus sur Felindra à l’aide de sa peau toxique et ses faux mais est surclassé par la force brutale de Guido.

Le jeune leader Cross bouscule les doubles de Madrox qui représentent pourtant une petite armée et aident en retour la sculpturale M à se sortir d’une situation délicate face aux tentacules d’Abyss.

Lorsque Cross explose victime d‘une réaction instable, le combat cesse et Abyss use de ses pouvoirs pour évacuer le reste de son équipe.

De son coté Vif argent mis en difficulté par Layla Miller une jeune fille capable de prédire le futur et Rictor, perd le contrôle de ses cristaux et est contraint de se replier prudemment.

Dans la suite, Chris Claremont (scénario) et Jeremy Haun (dessins) placent Excalibur (Fléau, Dazzler, Captain britain, Pete Widsom) face à une version maléfique des X-men première mouture (Angel, Iceberg, Fauve, Cyclope, Strange girl) dirigée par Lionheart, sorte de double so British du Captain contrôle par le super criminel Albion.

Malgré une belle résistance de ces X-men ancienne école sont battus par Excalibur.

Aidé de Lionheart, Albion qui semble en plus d’un sabre magique posséder d’une force et une habilité surhumaines, prend le contrôle d’un base militaire ultra secrète dans le but d’acquérir un autre sabre encore plus puissant lui permettant d’accroire encore davantage ses immenses pouvoirs

Malgré une tentative de Sage pour lui arracher son sabre magique, Albion parvient à ses fins créant un halo d’énergie qui paralyse instantanément Londres et les hélicoptères d’assaut tentant de l’arrêter dans sa quête folle de pouvoir.

On termine par les Exilés de Tony Bedard (scénario) et Paul Pelletier (dessins), qui dans un futur alternatif sue la Terre 15731, montrent un super héros appelé Ken Connell doté de pouvoirs dignes de superman en vertu d’un tatouage sur sa paume appelé Starbrand, ce qui fait de lui la cible du terrible mutant Proteus.

Dans le centre de commande du palais de Crystal, une Heather Hudson noire pactise avec le redoutable Mojo récuper Longshot en échange d’une vue sur les multi univers.

Proteus prend en otage la famille de Connell et se heurte aux Exiles.

Lenore Fenzl utilise ses pouvoirs énergétiques pour endormir non sans difficulté Proteus, puis Keith Ramsen utilise ses pouvoirs paranormaux pour entrer dans les rêves du mutant et tenter de le neutraliser en utilisant son passé.

Malheureusement Proteus se montre trop fort et habile pour Ramsen , le tue dans le monde des rêves et se réveille en pleine forme, modifiant la structure de la réalité pour prendre sa revanche sur Fenzl, écraser la puissance brute de Connell et tenter d’investir ensuite son corps.

Mais Longshot surgit, lâché sur Proteus, le blesse à l’aide de ses lames de fer, seule matière capable d’affecter le monstre et le pousse à fuir de nouveau.

En conclusion, tracté par un World War Hulk très excitant ou les X-men forment une barrière de leur corps pour protéger leur leader Professeur X sérieusement menacé par un Hulk ivre de vengeance, « Astonishing X-men n°35 » parvient à se sortir d’un niveau d’intérêt plutôt moyen tout particulièrement chez X-Factor qui combine histoire confuse, action faiblarde et graphisme plutôt laid.

Seul les Exilés trouvent un créneau plus intéressant en affrontant le légendaire Proteus dans des combats de grande ampleur situés dans plusieurs réalités alternatives.

Astonishing X-men n°35 (Chris Cage, Peter David, Chris Claremont, Tony Bedard, Andrea Di Vito, Koi Pham, Jeremy Haun, Paul Pelletier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens