Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 21:15
Avengers, volume 1, n°229, war against the gods (Jim Shooter, Bob Hall)

Coup de projecteur sur un comic culte sorti en 1982 aux Etats-Unis, « Avengers volume 1, n°229, war against the gods » de Jim Shooter (scénario) et Bob Hall (dessins).

Ce comics épais d’une vingtaine de pages (pubs d’époques comprises), place les Vengeurs sur la planète de Ba-Bani sur laquelle Dragon lune, télépathe surpuissante fille de Drax le destructeur, revendique sous des dehors de pacification la souveraineté totale.

Méfiant après que les Vengeurs appelés à la rescousse par Drax aient maitrisé une des factions rebelles, Iron-man tente de raisonner un Drax étrangement passif en lui soumettant l’idée que sans doute Dragon lune a pris le contrôle de la planète avec de pures ambitions mégalomanes.

Devant la résistance du Destructeur qui refuse de voir le mal dans sa propre fille qui lui a permis de trouver un équilibre à sa vie agitée, Iron-man emploie la manière forte, l’enserrant dans un morceau de metal et provoquant son tempérament belliqueux pour une confrontation.

Mais l’entreprise réussit au-delà de ses espérances, Drax devenant une boule de rage incontrôlable que Captain america et la Guêpe peinent à suivre.

De son coté, Dragon lune n’a pas perdu de temps et a pris le contrôle mental de Thor, en excitant la vanité de sa divinité pour devenir le bras armé de ses ambitions de conquêtes.

Détectant la menace de Drax, Dragon lune lâche Thor sur les Vengeurs, le dieu du tonnerre foudroyant ses adversaires avant qu’Iron-man n’utilise les capacités de son armure chargée au maximum par la foudre pour le déstabiliser et permettre ainsi à la Guêpe de le frapper d’une décharge suffisante pour le pousser à se ressaisir.

Thor se transforme en Donald Blake son alter ego humain et brise ainsi l’étreinte mentale de Dragon lune.

Seule face aux Vengeurs, Dragon lune reconnait ses véritables intentions et déploie toute son énergie psychique pour faire face à une charge de Drax ivre de rage.

Drax s’écroule inconscient et la Guêpe surprend celle qui se prend pour une déesse d’un direct bien placé.

La fin de l’épisode voit Dragon lune amenée par Thor en Asgard pour être jugée comme la déesse qu’elle prétend et le corps sans vie de Drax évacué dans l’espace pour un enterrement/destruction émouvant.

En conclusion, « Avengers volume 1, n°229, war against the gods » confirme son statu d’épisode culte propulsant les Vengeurs dans une aventures simple mais de grande ampleur avec des personnages charismatiques comme Dragon lune ou Drax, ce dernier se montrant réellement fascinant/touchant par son profond malaise intérieur et sa volonté de trouver un apaisement qui ne lui échoie que dans une mort émouvante.
D’un point de vue graphique le style certes daté mais fin et dynamique de Hall illustre très bien le de Shooter, offrant notamment un homérique bataille entre Thor et un Iron-man surboosté.

A déguster donc comme une pièce de collection !

Avengers, volume 1, n°229, war against the gods (Jim Shooter, Bob Hall)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens