Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 20:30
Nord et Sud, saison 1, épisodes 5 et 6 (Richard T Effron)

Fin de la saison un avec « Nord et Sud, saison 1, épisodes 5 et 6 » de Richard T Effron.

Dans l’épisode 5, l’horrible Justin Lamotte (David Carradine) va jusqu’au bout des menaces avec Madeleine (Lesley Ann Down) l’affamant jusqu’à la conduire aux limites de la mort avant de la présenter à un médecin qui abusé diagnostique des troubles psychologiques nécessitant un traitement à base de laudanum, ce qui offre sur un plateau au vicieux mari un moyen de contrôler sa femme en permanence.

La transformation de Madeleine est spectaculaire et elle se mue à présent en femme distante et soumise à son mari sous le regard désespéré d’Orry (Patrick Swayze).

De son coté l’ambitieuse et perverse Ashton (Terri Garber) épouse finalement James Hunton (Jim Metzler) qui se place comme une des figures politiques dominantes du Sud au bord de la Sécession.

Ceci n’entache en rien l’appétit sexuel de la dame et ses idées fixes visant à pousser à assassiner sa sœur Brett (Genie Françis) et son ami Billy (John Stockwell) affecté à Fort Sumter près de Charleston.

Après une nouvelle violente dispute avec Virgilia (Kirstie Alley), plus fanatique que jamais au point d’avoir épousé l’ex esclave Gready (Georg Stanford Brown), le ton monte et l’amitié entre Orry et George (James Read ) est mise à rude épreuve alors que le conflit entre le Nord et le Sud s’embrase à l’approche des élections ou Lincoln (Hal Holbrook), favorable aux thèses abolitionnistes part favori.

Mais Virgilia, qui a rejoint John Brown (Johnny Cash) un leader abolitionniste partisan de la lutte armée contre le Sud, met ses menaces à exécution et bloque le train de retour vers le Sud de Orry et Brett à l’aide de la bande de Brown.

Orry échappe de justesse à une exécution sommaire d’un Gready surexcité par le sentiment de revanche par l’interposition de Priam (David Harris), l’ex esclave épargné lors de sa fuite.

Mais le groupe de Brown se trouve pris par la milice sudiste, Priam et Grady sont tués dans une héroïque mais désespérée lutte contre plus nombreux qu’eux.

Virgilia survit, ravagée par la douleur.

Enfin Bent (Philip Casnoff) un autre démon à l’extrême dangerosité refait surface, obtenant par hasard des informations incroyables dans un bordel, ou il découvre que la mère de Madeleine était une prostituée épousé par le respectable Fabray.

Pour couronner le tout, Bent s’acoquine avec Burdetta Halloran (Morgan Fairchild) dans une relation malsaine ou l’argent se mêle au sexe.

Du coté historique, la Sécession semble inévitable lorsqu’on annonce l’élection de Lincoln comme nouveau président des Etats-Unis.

Dans l’épisode 6, Orry finit après l’intervention de George par accepter l’union entre Brett et Billy non sans redouter les conséquences du conflit militaire entre le Nord et le Sud.

Sachant le temps compté et une réaffectation proche à Washington, Billy profite d’un généreuse permission d’une journée pour épouser rapidement Brett.

Le couple, déjà menacé par des hommes de main recrutés par l’atroce Ashton, se voit à présent traqué par Forbes Lamotte (William Ostrander) et un acolyte envoyé par Justin, fervent sympathisant de la cause sudiste et décidé à éliminer tous les Nordistes qui croisent à proximité.

Mais l’entretien terrible entre les trois hommes est intercepté par Madeleine, qui parvient à secouer l’apathie causée par les drogues pour tenir tête à son mari et à la blesser grièvement à l’œil à l’aide d’un sabre alors que celui-ci se ruait sur lui avec sa férocité habituelle.

Prenant une carriole, Madeline se rue chez Orry pour le prévenir.

Celui envoie à leur secours Charles (Lewis Smith), qui a quitté sa garnison du Texas pour rester fidèle à la défense de la propriété des Main à Charleston.

L’arrivée de Charles sauve le malheureux Billy piégé dans un duel truqué ou Forbes est sur de le tuer au pistolet.

Après une lutte confuse, Forbes est tué par Billy d’un coup de sabre et son acolyte blessé au bras, mis en fuite.

C’est une équipe de forcenés armés jusqu’aux dents qui emmenée par Justin à présent borgne vient exiger la restitution de Madeleine chez les Main.

Mais Justin est reçu lui aussi par les Main surarmés et reçoit de la part d’Orry des menaces de mort si il ose venir sur son domaine chercher Madeleine, qui sauvée reprend gout à la vie avec son amour de toujours.

Prudemment, Justin recule…et Ashton violemment prise à partie par Orry est chassée de la maison en proférant de sombres menaces autour de la future position de leader de son mari.

Enfin le calvaire de Virgilia ne semble plus avoir de fin : après avoir été sortie de l’asile ou on l’avait internée, elle refuse par fierté l’aide d’un politicien du Nord qui voulait en faire sa maitresse et finit par échouer dans la rue.

C’est une femme à l’agonie, échevelée et morte de faim qui toque à la porte des Hazard pour demander refuge.

Seule Constance (Sandra Kilbourne) a assez bon cœur pour l’accueillir malgré l’hostilité de Isabel (Wendy Fulton) et Stanley Hazard (Jonathan Frakes), le frère aigri de la réussite éclatante de George.

Mais cette décision va s’avérer désastreuse pour Orry remonté dans le Nord après un périlleux voyage pour rembourser George de l’argent qu’il avait investi dans sa plantation.

Livré par Virgilia, Orry est menacé de mort par une foule haineuse et ne doit la vie sauve qu’à George qui s’interpose au péril de sa vie pour éviter qu’il ne se fasse lyncher.

Choqués, les deux amis se séparent à la gare, dans un au revoir ayant valeur d’adieux lorsque Fort Stumer est canonné, ce qui déclenche officiellement la guerre de Sécession…

En conclusion, « Nord et Sud, saison 1, épisodes 5 et 6 » s’emballe dans sa dernière ligne droite, ultra condensée et riche en rebondissements.

Du coté des amoureux, tout s’accélère, Madeleine parvenant à briser l’infernale emprise de Justin pour retrouver la protection de son amour Orry tandis que la jeune Brett se lance dans une difficile union avec le Yankee Billy Hazard.

Les personnages maléfiques sont redoutables, jusqu’à en devenir effrayants.

A ce jeu, le brutal, cruel et manipulateur Justin dispute le leadership à l’infernale Ashton, aussi ambitieuse que dépravée, perverse et manipulatrice.

Un peu en retrait en cette fin de saison, Bent se rappelle à notre bon souvenir, en se profilant de manière menaçante comme profiteur de la guerre…

Impossible d’oublier non plus l’inclassable Virgilia, femme engagée corps et âme dans une cause qui la dépasse jusqu’à en devenir dangereusement asociale et fanatique.

Par son extrémisme, Virgilia rappelle de manière déplaisante les fanatiques religieux qui sévissent aujourd’hui…

Enfin, pour haut que tout subsiste l’amitié magnifiques des deux copains de Westpoint, Orry et George sans que l’on sache réellement si elle survivra à la guerre qui vient d’éclater.

Impossible donc de résister à cette formidable saga épique et romanesque qui par la grâce d’acteurs charismatiques et attachants, vous emporte davantage à chaque épisode…

La saison 2 vite ?!

Nord et Sud, saison 1, épisodes 5 et 6 (Richard T Effron)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens