Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 08:53
Marvel icons hors série n°9, programme exécution (Daniel Knauf, Charles Knauf, Patrick Zircher)

Le domaine du comics toujours avec « Marvel icons hors série n°9, programme exécution ».

Sorti en 2006, cet hors série Marvel de Daniel et Charles Knauf (scénario) et Patrick Zircher (dessins) montre un Tony Stark en plein doute après qu’une série de meurtres soit perpétrée par l’armure d’Iron-man activée par un mystérieux jeune homme encapuchonné.

Un homme tué à Londres, un autre un mafieux appelé Gorlovich à Sofia sèment le trouble, tandis que Stark sous les traits d’Iron-man se met à dos ses coéquipiers Vengeurs après l’arrestation brutal de la Dynamo pourpre en plein cœur de New-York.

Surclassant technologiquement de la tête et des épaules son vieux rival, Iron-man arrête son cœur et le fait redémarrer avec une surprenante désinvolture qui irrite ses camarades.

Stark tient tête à Nick Fury le patron du S.H.I.E.L.D qui s’inquiète si depuis l’alliance symbiotique de l’armure provoquée par le virus extremis, le milliardaire ne devient pas progressivement fou.

Tout en demandant à Iron-man comme aux autre Vengeurs d’assurer la sécurité d’un sommet pour la paix ou Najeeb un taliban repenti va s’exprimer en tant que futur prix Nobel, Fury fait le lien entre les meurtres après la mort d’un autre homme d’affaires dans un crash d’un avion d’Air France.

Le Vengeur doré fait encore parler de lui en stoppant l’évasion d’un ennemi encore plus redoutable que la Dynamo, Graviton, qui plaçait Spider-man et Captain america en position désespérée.

Combinant vitesse et puissance de feu hallucinantes, Iron-man domine complètement Graviton et ses immenses pouvoirs gravitationnels et est stoppé au dernier moment par Captain alors qu’il s’apprêtait à tuer son adversaire.

Une nouvelle explication se produit avec Wolverine et Spider-woman pour expliquer le retard inacceptable d’Iron-man face à une menace aussi sérieuse, ce qui finit par inquiéter Stark qui soupçonne un bug logiciel.

C’est ensuite en Colombie que Tanzerian un terroriste ultra protégé est abattu avec une facilité déconcertante.

Les caméra vidéos livrent une preuve accablante de la culpabilité d’Iron-man.

Affecté, Stark revoit son passé et Ho Yinsen, le médecin chinois qui lui a sauvé la vie avant de mourir lors de son évasion et se livre au S.H.I.E.L.D pour tenter de prouver son innocence.

Placé sous haute surveillance à Fort knox, l’armure d’Iron-man se fait activer à distance par le jeune hacker pour attaquer une armée d’islamistes au sud de l’Irak.
Après avoir décimé fantassins, tanks et hélicoptères, Iron-man liquide les deux chefs militaires irakiens en le jetant du ciel.

C’est l’affaire de trop pour Fury qui lâche le puissant Sentry pour enfin stopper Iron-man tandis que Stark cherche de l’aide auprès d’amis médecins (Sal Kennedy et l’ex taularde Maya Hensen) pour identifier l’origine de la mystérieuse tumeur qui altère sa personnalité et le rend « commandable » à distance.

Face au réputé invincible Sentry qui le domine en puissance, Stark montre toute l’étendue de son intelligence en perturbant l’esprit fragile de son adversaire, par l’envoi d’incessants appels aux secours qui paralyse sa capacité d’action.

A Londres le sommet pour la paix a lieu sous haute surveillance des agents du S.H.I.E.L.D , des Vengeurs et des Fantastiques, ce qui n’empêche pas le jeune hacker de pénétrer dans l’enceinte de la conférence dans le but de tuer Najeeb.

Stark parvient à appréhender le gamin qui contrôle son esprit à l’aide d’un implant posé par les talibans et lui révèle entre le fils de Ho Yinsen, animé par un terrible esprit de revanche pour la mort de son père et tous ceux impliqués dans cette affaire, trafiquants, terroristes et hommes d’affaires corrompus.

Abattu par les tireurs du S.H.I.E.L.D, le gamin déclenche alors toutes les armures d’Iron-man pour terminer sa sombre besogne.

Le vrai Iron-man doit donc réparer l’horreur qui se prépare et détruire ses propres créations.

Il secourt d’abord le Prince des mers en fâcheuse posture face à un Iron-man sous marin et après avoir relativement facilement détruit cette armure griffue, puis prête main forte aux Fantastiques face à un redoutable Iron-man foreur menaçant une centrale nucléaire russe.

Pour contrer cette unité renforcée à l’adamantium, Iron-man lui coupe les jambes et le jette de la stratosphère, non sans avoir fait une nouvelle fois étalage de son intelligence en détruisant un Iron-man furtif avec l’aide de la Torche humaine.

On garde le meilleur pour la fin, un Hulkbuster, armure spéciale pour combattre Hulk, qui ravage Time square face des Vengeurs (Spider-man, Miss Hulk, Miss Marvel, Captain america, Wolverine) dépassés.

Face à un adversaire quasi invincible menaçant de tuer Captain america, Stark prend la décision d’arrêter son cœur pour le désactiver, ce qui réussit.

Il survit grâce au virus Extremis, qui attaque peu à peu l’implant dans son cerveau pour évacuer les résidus de ce qui le rendait contrôlable à distance.

Sonné sur son lit d‘hôpital, Stark réalise la menace que son armure représente, et émet pour la première fois l’idée de ce qui constituera la saga « Civil war », l’enregistrement des super héros contrôlés par le gouvernement américain.
En conclusion, aucune critique sur « Marvel icons hors série n°9, programme exécution » qui demeure parfait en tout point avec un scénario complexe, excitant jouant sur la double personnalité et la folie rampante du plus puissant industriel et super héros technologique du monde Marvel.

Les Knauf bâtissent une histoire moderne, intelligente, ultra rythmée, riches en combats dantesques (Dynamo, Graviton, armée irakienne et les avatars d’Iron-man) sublimés par la plume du surdoué Zircher.

On se régale donc dans ce cauchemar technologique, montrant les dangers d’une symbiose trop étroite entre l’homme et la machine, cette dernière se rendant coupable d’altérer le fragile équilibre émotionnel du premier.

A déguster donc comme un must de ses dernières années !

Marvel icons hors série n°9, programme exécution (Daniel Knauf, Charles Knauf, Patrick Zircher)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens