Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 12:28
Marvel heroes n°36 (Christos N Cage, Mahmud Asrar, Dan Slott, Neil Edwards, Kieron Gillen, Billy Tan, Jeff Parker, Gabriel Hardman)

Retour au comics avec « Marvel heroes n°36, siège » sorti en 2010.

Scindé en quatre courtes histoires assez hétérogènes, ce numéro 36 se place dans un premier temps dans le présent avec Norman Osborn le fameux Bouffon vert qui a pris le contrôle des Vengeurs et lance le redoutable Maitre de corvée et ses troupes à l’assaut ni plus ni moins que d’Asgard, le légendaire royaume des dieux nordiques.

On retrouve Christos N Cage au scénario et Mahmud Asrar au dessin pour développer un personnage de second voir troisième range chez Marvel, connu surtout pour ses capacités d’apprentissages surnaturelles et ses aptitudes en maniement d’armes blanches.

Le Maitre de corvée révèle également sa lassitude de n’être qu’un mercenaire vendant ses talents d’instructeur aux criminels les plus offrants et cherche dans cet assaut d’envergure à entrer dans l’histoire comme un tueur de Dieux.

A la tête d’une troupe hétérogène aux talents divers, le Maitre de corvée trouve dans Constrictor un allié important qui finit malgré sa peur par se ranger à ses rêves de grandeur.

Le combat s’engage alors sur Asgard, mettant aux prises super héros et soldats Asgardiens.

Tandis que les derniers Vengeurs rebelles à l’autorité d’Osborn (Justice, Night-fighter, Ultragirl, Tigra) tentent de démontrer son implication dans un coup monté sensé légitimer son attaque contre Asgard, les plus puissants héros de la Terre dont Sentry, réputé être invincible, attaquent Thor de front.

Le dieu du tonnerre finit par tomber sous les attaques conjugués de Sentry, Iron patriot, Rayon X, Opale, Miss Marvel sous la supervision du Maitre de corvée et de Diamondback qui participent à l'assaut final.

Après ce grand choc, les Vengeurs dessinés par Neil Edwards sur un scénario de Dan Slott, reviennent à l’honneur face à Loki, qui capturé et torturé, implore l’aide de son demi frère Thor pour mettre fin à son supplice.

En réalité, les Vengeurs quasi intraitables avec Hercule, Vision, Vif argent, la géante Cassie dirigés par Jonas cherchent à retrouver la Sorcière rouge et vont jusqu’aux régions lointaines d’Asgard affronter des Trolls et ensuite capturer Loki pour lui demander des comptes.

Après un bref accrochage avec le fougueux Vif argent, Thor obtient la libération de Loki et promet de lui faire subir un interrogatoire par Balder le souverain actuel d’Asgard.

Pendant ce temps là, le robot Jocaste resté au manoir des Vengeurs, semble connectée à son père Ultron qui prépare vraisemblablement une nouvelle attaque.

Toujours sous les feux de l’actualité, Thor dessiné par Billy Tan sur un scénario de Kieron Gillen, désireux de sauver Kelda mourante, affronte ensuite dans les denses forets de Latvérie ou les Asgardiens ont élu domicile, Fatalis qui a revêtu et domestiqué l’armure du puissant Destructeur, tueur de dieux crée par Odin en personne.

Tandis que Balder et ses soldats luttent face aux horribles cyborgs Asgardiens de Fatalis pour protéger le corps de Kelda, Thor finit après un intense combat par vaincre Fatalis et détruire l’armure du Destructeur qu’il contrôlait.

Kelda est au final sauvée mais Balder confirme ensuite de vive voix le bannissement de Thor.

L’alliance secrète entre Fatalis éprouvé par son échec et Loki manipulant en sous main Balder se confirme.

Enfin pour terminer on retrouve avec Jeff Parker (scénario) et Gabriel Hardman (dessin) notre bon vieux Hulk en Autriche dans une aventure nimbée de mystère au cours de laquelle, Bruce Banner est manipulé par Victoria Frankenstein pour opérer une transfusion sanguine afin de redonner vie au légendaire Monstre de Frankenstein.

Fort logiquement le réveil de Frankenstein doté d’une parcelle de la force de Hulk se solde par un affrontement entre les deux monstres, qui force l’armée à intervenir.

Les deux paria font ensuite cause commune, détruisant les soldats et leurs machines, avant de se séparer dans la foret et unis à présent par un lien intime.

En conclusion, « Marvel heroes n°36, siège » donne au lecteur à boire et à manger.

Bien que centrées majoritairement autour de Thor, les histoires paraissent assez décousues et plutôt difficiles à suivre.

Ratage complet pour celle médiocrement dessinée concernant à la capture par des moyens scientifiques de Loki, fort gout de déjà vu pour la rencontre Hulk-Frankenstein avec un graphisme gothique abominable de Hardman, puis plus de réussite sur l’excitante et audacieuse entreprise d’un Maitre de corvée en quête de gloire en tuant un dieu ou enfin le combat de poids lourd de Thor contre un Fatalis possesseur d’une parcelle du pouvoir divin du Destructeur.

Au final, inégal donc comme toute la série Marvel heroes mais pas totalement dénué d’intérêt !

Marvel heroes n°36 (Christos N Cage, Mahmud Asrar, Dan Slott, Neil Edwards, Kieron Gillen, Billy Tan, Jeff Parker, Gabriel Hardman)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

plomberie paris 5 01/02/2015 17:29

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens